Accueil > Actualités > JOJ Actualités > Luguelin Santos : Inspiré par Felix Sanchez

JOJ Actualités

Options

Luguelin Santos : Inspiré par Felix Sanchez

Luguelin Santos: A successor to Feliz Sanchez
©IOC/TAKAMITSU MIFUNE

30/07/2014

Décidé à devenir un olympien dans les pas de son modèle et compatriote Felix Sanchez, Luguelin Santos a remporté deux médailles d’or à Singapour 2010 avant de devenir deux ans plus tard vice-champion olympique du 400m.

Le 26 août 2004, alors âgé de 10 ans, Luguelin Santos est devant sa télévision dans sa ville de Bayaguana en République Dominicaine. Il assiste émerveillé au triomphe de son compatriote Felix Sanchez dans la finale du 400m haies des Jeux d’Athènes. « Je me suis alors demandé à quel point ce serait difficile de me retrouver là » raconte-t-il.

Alors qu’il a déjà commencé l’athlétisme, cet évènement le voit redoubler d’ardeur à l’entraînement et à 14 ans, il court déjà le 400m en 53 secondes. En 2009, sa carrière internationale en juniors démarre et l’année suivante, il commence par battre le record national de sa classe d’âge (et la meilleur performance mondiale 2010), en 46.19. Sélectionné pour disputer les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été à Singapour, Luguelin remporte le 21 août la finale du 400m en 47.11. Il fait partie deux jours plus tard de l’équipe des Amériques qui s’impose dans le relais 100m-200m-300m-400m. Ces deux médailles d’or sont ses premières grandes victoires internationales.

©TAKAMITSU MIFUNE 

Un hymne puis une médaille d’argent olympique 

La progression de Luguelin passe par un record du monde juniors signé à l’âge de 17 ans en finale des Jeux Panaméricains 2011 (44.71). Moins d’un mois avant les Jeux de Londres, il est sacré champion du monde juniors à Barcelone. Enfin, le 6 aout 2012 dans le Stade olympique de la capitale du Royaume-Uni, il fait le match en finale du 400m avec le champion du monde de la Grenade Kirani James, qui parvient à le devancer au bout de la ligne droite. En 44.46, Luguelin Santos est médaillé d’argent olympique à 18 ans.

Juste avant la course, Felix Sanchez est monté sur la première marche du podium du 400m haies pour son deuxième titre olympique. « Un grand honneur, une énorme motivation pour ma course que d’avoir entendu l’hymne national » déclare Luguelin.

©JASON EVANS 

Il est finalement là où il voulait être. Aux Jeux et parmi les meilleurs athlètes au monde. « Je  suis très satisfait de mon travail aujourd’hui. J’ai tellement bossé pour ça ! Je ne peux même pas le quantifier. J’ai ressenti une énorme émotion quand j’ai franchi la ligne d’arrivée. J’ai compris que mon travail avait abouti. Cela représente des années et des années d’efforts pour être là et se battre avec les meilleurs ».  

Dans les pas de son idole, de Singapour à Londres, Luguelin Santos inspire à son tour ses jeunes compatriotes.

À LA UNE