Accueil > Actualités > Nanjing 2014 > Lucie Décosse : « Prête à tout partager »

Nanjing 2014

Options

Lucie Décosse : « Prête à tout partager »

Lucie Décosse : « Prête à tout partager »
©Getty Images (2)

29/07/2014

La judoka championne olympique en 2012 est heureuse de partager son expérience avec les jeunes athlètes à Nanjing.

Triple championne du monde, quadruple championne d’Europe, médaillée d’argent aux Jeux de Beijing 2008 et d’or à Londres en 2012, n°1 mondiale dans deux catégories, les -63kg jusqu’en 2008 et les -70kg jusqu’à sa retraite sportive en 2013, la Française Lucie Décosse est considérée comme une des plus grandes judokas de tous les temps.

Lucie fera partie à Nanjing des « athlètes modèle » prêts à délivrer des conseils et à partager leur expérience avec les jeunes champions de tous les pays participant aux IIe Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été. « C’est un véritable honneur pour moi » dit-elle. « J’avais participé aux Jeux Mondiaux de la Jeunesse à Moscou en 1998. Ils étaient en quelque sorte les ancêtres des JOJ.  C’est incroyable de devenir un des « parrains » des jeunes athlètes à la fin de ma carrière sportive, c’est pour moi boucler la boucle, mais je le prends aussi comme une nouvelle expérience personnelle, ce rôle de sportive accomplie à la carrière accomplie, prête à tout partager ».

Une école de la vie

D’une part, explique Lucie Décosse, « il faut aborder le sport du côté performance, mais aussi comme école de la vie. Il faut savoir donner le meilleur de soi tout en construisant sa personnalité à l’aide des valeurs du sport. En communiquant sur ce sujet, je veux prendre de l’expérience dans ce nouveau rôle auprès des jeunes ». D’autre part, il y aura des athlètes modèles de tous les âges et de tous les pays, certains encore en activité, d’autres non. « J’aimerais également partager avec eux pour faire des comparaisons sur les différents parcours en fonction des pays dans lesquels ils ont évolué. Je ressens un grand honneur d’avoir été choisie par la Fédération Internationale de Judo. Il y a beaucoup de judokas ! Je suis heureuse qu’ils aient pensé à moi ! ».

Quant aux messages qu’elle compte adresser aux participants à ces JOJ, Lucie explique : « il m’a fallu disputer trois Jeux Olympiques avant de décrocher la médaille d’or. Je me suis accrochée, sans savoir si j’allais réussir. Mon message sera « il faut toujours s’accrocher, aller jusqu’aux bout, y croire et y croire encore ». Le sport permet de se construire car on se fixe des objectifs et on essaye de les atteindre. Cela fonctionne également dans la vie active, et c’est un avantage de commencer aussi jeune. Il ne faut pas négliger la notion de plaisir qui est essentielle et celle de groupe. Le judo est un sport individuel mais j’ai évoluée entourée de mes coéquipiers, entraîneurs et amis durant toute ma carrière. On ne peut pas réussir seule ».

Les meilleures photos de Nanjing 2014

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

À LA UNE