Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Londres - jour 16 - Good bye London, hello Rio !

Londres 2012

Options

Londres - jour 16 - Good bye London, hello Rio !

Londres - jour 16 - Good bye London, hello Rio !
©Getty Images

12/08/2013

Dernière journée de compétition à Londres avant une cérémonie de clôture festive où le président du Comité International Olympique Jacques Rogge remercie la capitale britannique pour des Jeux 2012 « glorieux et joyeux ».

LeBron James fait la décision face à l’Espagne
La même finale du basketball masculin qu’à Beijing en 2008 donne à nouveau lieu à une rencontre spectaculaire entre les États-Unis et l’Espagne. À deux minutes de la fin, la situation reste indécise, lorsque LeBron James prend les choses en mains, commençant par réaliser un «dunk» phénoménal avant de marquer à trois points pour donner un avantage définitif à son équipe qui s’impose 107-100, conserve le titre gagné à Beijing en 2008 et remporte sa 14e médaille d’or depuis 1936. La Russie prend le bronze en battant l’Argentine 81-77 dans la petite finale.

La Russie retourne la situation
L’équipe du Brésil semble se diriger vers la victoire en volleyball masculin lors de la finale face à la Russie à Earls Court, au moment où elle mène 25-19, 25-20 et obtient trois balles de match dans le troisième set. Mais dans le sillage de l’immense Dmitryi Muserskiy (2,18 m), les Russes les sauvent toutes, remportent ce troisième set 29-27, égalisent à deux sets partout et s’imposent 15-9 dans le «tie-break». L’Italie est sur la troisième marche du podium après avoir battu la Bulgarie 3 sets à 1.

La France conserve son titre
L’équipe de France de handball, championne olympique à Beijing en 2008, puis championne du monde (2009, 2011) et européenne (2010) poursuit sur sa lancée en remportant son deuxième titre consécutif en finale face à la Suède, par la plus petite des marges (22-21).

La Croatie domine largement la Hongrie (33-26) pour terminer troisième.

Stephen Kiprotich, marathonien en or
À deux kilomètres de l’arrivée du marathon dans les rues de Londres, l’Ougandais Stephen Kiprotich s’échappe. Il s’impose en solitaire dans un temps de 2h08min01 avec 26 secondes d’avance sur les deux Kényans Abel Kirrui et Wilson Kipsang Kiprotich.

C’est le premier titre de l’Ouganda depuis John Akii-Bua sur 400 m haies à Munich 1972.

Jaroslav Kulhavy s’impose au sprint
Arrivée inédite en VTT masculin sur le circuit de Hadleigh Farm au terme des 35 km de course. Le titre se joue au sprint entre le Tchèque Jaroslav Kulhavy et le Suisse Nino Schurter. Dans un dernier effort, Kulhavy prend le meilleur sur la ligne d’arrivée pour une victoire en 1h29min07. L’Italien Marco Aurelio Fontana arrive troisième à 25 secondes.

Le dernier titre britannique pour Anthony Joshua.
Le boxeur britannique Anthony Joshua fait un retour impressionnant sur le ring de l’ExCel en finale des super-lourds (+91 kg) face au tenant du titre italien Roberto Cammarelle. Encore mené de trois points dans le dernier round, il parvient à égaliser 18-18 avant d’être déclaré vainqueur par les juges pour gagner la 29e et dernière médaille d’or de la nation hôte des Jeux 2012, pour un total de 65 médailles en tout qui est le meilleur depuis... Londres en 1908 ! En poids mouches (-52 kg), le Cubain Robeisy Ramirez, vainqueur des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Singapour 2010, prend le meilleur sur le Mongol Nyambayryn Tögstsogt 17-14. En poids légers (-60 kg), l’Ukrainien Vasyl Lomachenko gagne son 2e titre olympique consécutif (après les poids plume en 2008) en battant le Sud-Coréen Han Soon-Cul 19-9. En poids welters, le Kazakh Serik Sapiev laisse la médaille d’argent au Britannique Freddie Evans sur une victoire 17-9. En poids mi-lourds (-81 kg) les juges donnent la victoire au Russe Egor Mekohntsev face au Kazakh Adlibeck Niyazymbetov sur un score de parité 15-15.

L’or du water-polo pour la Croatie
L’équipe masculine croate de water-polo, finaliste en 1996 à Atlanta, remporte son premier titre olympique en battant l’Italie 8-6 avec notamment 3 buts de l’ailier Mari Jokovic.

Le match pour la médaille de bronze revient à la Serbie, vainqueur 12-11du Monténégro.

Quatrième victoire consécutive pour l’ensemble russe
L’ensemble russe de gymnastique rythmique, composé de Ksenia Dudkina, Alina Mararenko, Uiana Donskova, Anastasia Bliznyuk, Karolina Sevastyanova et Anastasia Nazarenko brille de mille feux dans l’épreuve des 5 ballons puis dans celle des 3 rubans et 2 cerceaux pour gagner la quatrième médaille d’or consécutive de la Russie dans cette compétition. Avec un total de 57.500, les Russes devancent les ensembles de Biélorussie (55.500) et d’Italie (55.450).

La lutte finale
Les derniers titres en lutte libre masculine sont attribués au Japonais Tatsuhiro Yonemitsu vainqueur en finale des -66 kg de l’Indonésien Sushil Kumar 0-3, 3-0, 6-3 (bronze pour le Cubain Livan Lopez et pour le Kazakh Akzhurek Tanatarov) et à l’Américain Jake Warner qui prend le meilleur sur le Russe Valerii Andriytsev (1-0, 1-0) en finale des -96 kg, le bronze revenant à l’Azéri Khetag Gazyumov et au Géorgien Giorgi Gogshelidze.

Le pentathlon féminin pour finir
L’épreuve féminine de pentathlon est la dernière des Jeux de Londres 2012. En 4e position du classement général après les 200 m natation, la Lituanienne Laura Asadauskaite prend les commandes en réalisant une superbe performance en saut d'obstacles. Dans le combiné course/tir, elle est à la lutte avec la Brésilienne Yane Marques et la Britannique Samantha Murray, mais fait valoir sa pointe de vitesse pour casser le ruban d’arrivée la première et totaliser un nouveau record olympique de 5408 points. Murray termine médaillée d’argent, Marques se classe troisième.

Good bye London, hello Rio !
Le président du Comité International Olympique Jacques Rogge donne le ton de ce qu’ont été les Jeux de Londres 2012 : « glorieux et joyeux», au cours d’une cérémonie de clôture festive où la scène est constituée d’un immense « Union Jack » symbolisé. La musique rock et pop britannique est de nouveau à l’honneur avec notamment des hommages au chanteur de Queen Freddie Mercury et à John Lennon pour l’interprétation de sa célèbre chanson Imagine. Les Spice Girls se reforment pour mettre le feu avec leur tube «wannabee», La musique des Beatles, de Pink Floyd, d’Oasis, de Muse, des Bee Gees, des Kinks, de David Bowie résonne. Le DJ Fatboy Slim chauffe l’ambiance au milieu d’une pieuvre gonflable géante. Après avoir paradé une dernière fois, les athlètes des 204 comités nationaux olympiques dansent au milieu du stade. À 23h20, le maire de Londres Boris Johnson transmet le drapeau olympique à Jacques Rogge, qui le donne à Eduardo Paes, maire de Rio de Janeiro, où auront lieu les Jeux d’été 2016. Lord Sebastian Coe, patron du comité d'organisation (LOCOG) remercie les milliers de volontaires qui auront le droit de dire «J’ai fait les Jeux !» et souligne «J’avais dit que ces Jeux seraient pour tout le monde... lls ont été faits par tout le monde». Jacques Rogge conclut « Merci Londres !». À 00h01, les 204 pétales de cuivre formant la flamme olympique s’éteignent. Les Who donnent alors un dernier concert pour tous les athlètes et les 80 000 spectateurs du stade olympique. Le ciel de l’est londonien s’illumine avec un feu d’artifice géant. Bye bye and thank you, London !

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE