Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Londres 2012 - jour 7 - Tirunesh Dibaba écrit l’histoire

Londres 2012

Options

Londres 2012 - jour 7 - Tirunesh Dibaba écrit l’histoire

Missy Franklin
©Getty Images

03/08/2013

Tirunesh Dibaba réalise le premier doublé féminin sur 10 000 m de l’histoire, les cyclistes britanniques enflamment le vélodrome olympique, Roger Federer s’assure son premier podium individuel aux Jeux.

Tirunesh Dibaba écrit l’histoire
Les épreuves d’athlétisme débutent au stade olympique, la première finale étant celle du lancer du poids hommes remportée par le Polonais Thomas Majewski au bout du suspense, avec un jet à 21,89 m à sa 6e et dernière tentative qui lui permet de devancer l’Allemand David Storl (jusque-là en tête avec 21,86 m au 2e essai) et l’Américain Reese Hoffa (21,23 m). À 21h25, le départ du 10 000m féminin est donné. Trente  minutes, 20 secondes et 75 centièmes plus tard, l’Éthiopienne Tirunesh Dibaba s’impose après avoir déposé ses adversaires dans le dernier tour. Elle devient la première athlète de l’histoire à conserver son titre sur la distance, quatre ans après avoir été la seule à réaliser un doublé sur 5000 m et 10.000 m. Exploit majuscule.

Phelps continue de plus belle
L’Américain Michael Phelps dispute la dernière épreuve individuelle de sa carrière en finale du 100 m papillon. Il vire au-delà de la troisième place puis effectue une 2e longueur de feu, remontant ses rivaux un à un pour toucher le mur le premier en 51 s 21 devant son tombeur sur 200 m papillon, le Sud-Africain Chad Le Clos et le Russe Evgeny Korotyshkin 2e ex-aequo en 51 s 44. Phelps gagne son 3e titre à Londres, le 17e en trois éditions des Jeux Olympiques, et porte également son record de médailles à 21. Par ailleurs, comme la veille sur 200 m quatre nages, il est le premier nageur à gagner trois fois de suite sur la distance. Pour sa part, l’adolescente Missy Franklin poursuit sa moisson en battant le record du monde du 200 m dos (2 min 04 s 06) pour gagner sa  troisième médaille d’or à Londres, cette fois devant la Russe Anastasia Zueva et sa compatriote américaine Elizabeth Beisel. L’équipe des USA reste à la fête avec Katie Ledecky, 15 ans, gagnante du 800 m en 8 min 14 s 63. L’Espagnole Mieria Belmonte termine 2e à plus de 4 secondes, tandis que la tenante du titre britannique Rebecca Adlington obtient le bronze. Enfin, Florent Manaudou apporte à la France sa 4e médaille d’or au centre aquatique, un total historique en natation, en surprenant la meute des sprinters sur 50 m nage libre avec un chrono de 21 s 34 qui relègue l’Américain Cullen Jones à 20/100e de seconde et le tenant du titre brésilien Cesar Cielo à 25/100e.

La Grande-Bretagne règne sur le vélodrome
Les cyclistes britanniques font vibrer le public massé dans les gradins du vélodrome olympique. Supersoniques, Edward Clancy, Geraint Thomas, Steven Burke et Peter Kennaugh écrasent le quatuor australien en finale de la poursuite par équipes et établissent un nouveau record du monde (3 min 51 s 659). Les « All Blacks» de Nouvelle-Zélande battent la Russie pour le bronze. Dans la foulée, Victoria Pendleton domine la finale du keirin féminin, battant la Chinoise Guo Shuang et la représentante de Hong Kong Lee Wai-sze.

Une médaille individuelle pour Roger Federer
Au prix d’un 3e set remporté 19-17 face à l’Argentin Juan Martin Del Potro, le Suisse Roger Federer accède à la finale du simple hommes et s’assure sa première médaille individuelle aux Jeux. Sa couleur sera déterminée par le résultat du match qui l'opposera à Andy Murray pour l’or, le Britannique ayant pour sa part éliminé le Serbe Novak Djokovic. Dans le simple dames, l’Américaine Serena Williams domine la Biélorusse Victoria Azarenka, tandis que la Russe Maria Sharapova prend le meilleur sur sa compatriote Maria Kirilenko. Deux victoires expéditives pour une finale féminine de rêve sur le gazon de Wimbledon.

Teddy Riner, roi des poids lourds
Les épreuves de judo s’achèvent à l’ExCel avec les catégories  poids lourds hommes (+100 kg) et dames (+78 kg). Seul quintuple champion du monde de l’histoire, le Français Teddy Riner mène un parcours impressionnant, tétanisant un à un ses adversaires qui accumulent les pénalités. En finale, le Russe Alexander Mikhaylin en concède trois pour donner waz-ari à Riner, sacré champion olympique à 23 ans dans une ambiance indescriptible, les gradins étant largement remplis par ses supporters. Du côté des dames, la Cubaine Idalys Ortiz et la Japonaise Mika Sugimoto se livrent en finale un combat indécis jusqu’au bout. Rien n’est marqué durant le golden score et Ortiz est désignée gagnante par les juges, aux drapeaux.

En plein dans la cible
Le Biélorusse Sergei Martynov atteint l’excellence dans la compétition de tir à la carabine à 50 m couché aux Royal Artillery Barracks. En qualifications, il réussit le score parfait : 600 pour six tirs, record du monde. En finale, il poursuit sur sa lancée, établissant une autre marque mondiale, 705,5. Le Belge Lionel Cox et le Slovène Rajmond Debevec l’encadrent sur le podium.  Au pistolet à 25 m tir rapide, le Cubain Leuris Pupo n’est pas en reste. Son score de 34 en finale est le nouveau record du monde qui lui permet de devancer l’Indonésien Vijay Kumar et le Chinois Ding Feng. Toujours en tir, mais cette fois avec un arc et des flèches au Lord’s Cricket Ground, le Sud-Coréen Oh Jin-Hyek prend le meilleur en finale individuelle hommes sur le Japonais Takaharu Furukawa (7-1). Le Chinois Dai Xiaoxiang gagne le duel pour le bronze devant le Néerlandais Rick Van der Ven.

Watkins et Grainger ravissent le public d’Eton Dorney
Sur le bassin d’aviron d’Eton Dorney, le nombreux public fête la victoire des Britanniques

Anna Watkins et Catherine Grainger en finale du deux de couple dames. Elles s’imposent largement, avec près de trois secondes d’avance sur les Australiennes Kim Crow et Brooke Pratley et plus de 11 secondes sur les Polonaises Magdalena Fularczyk et Julia Michalska. En deux sans barreur hommes, les Néo-Zélandais Eric Murray et Hamish Bond signent également une large victoire devant les Français Germain Chardin et Dorian Mortelette et les Britanniques George Nash et William Satch. En skiff, le champion du monde en titre néo-zélandais Mahé Drysdale, dominateur à chacun des tours de la compétition, parachève son   œuvre en finale suivi par le Tchèque Ondrej Synek et le Britannique Alan Campbell. Enfin, les Allemands Karl Schulze, Philipp Wende, Lauritz Schoof et Tim Grohmann sont sacrés champions olympiques du quatre de couple hommes devant les bateaux croate et australien.

Ils sont champions olympiques
La North Greenwich Arena accueille la compétition de trampoline hommes remportée par le Chinois Dong Dong, accompagné sur le podium par le Russe Dmitri Outchakov et son compatriote Lu Chunlong qui avait gagné le titre en 2008 à Beijing.

En badminton à Wembley, la finale du double mixte oppose deux paires chinoises. Zhang Nan et Zhao Yunei s’imposent en deux sets face à Xu Chen et Ma Jin. Les Danois Joachim Fischer Nielsen et Christinna Pedersen finissent troisièmes.

En escrime, les Sud-Coréens Gu Bon-Gil, Kim Jung-Hwan, Oh Eun-Seok et Won Woo-Young gagnent la finale du sabre par équipes hommes en battant la Roumanie 45 touches à 26. L’Italie gagne l’assaut pour le bronze 45-40 contre la Russie.

En haltérophilie, -85 kg hommes, le Polonais Adrian Zielinski et le Russe Apti Aukhadov terminent avec le même total de 385 kg, mais Zielenski est déclaré vainqueur en raison de son poids plus léger. L’Iranien Kianoush Rostami est en bronze avec un total de 380 kg. L’issue est identique en -75 kg dames : la Kazakhe Svetlana Podobedova et la Russe Natalia Zabolotnaya totalisent toutes deux 291 kg et le titre va à la plus légère, Svetlana Podobedova. Avec 269 kg, la Biélorusse Iryna Kulesha prend la médaille de bronze.

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE