Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Londres 2012 – jour 5 - Les premières médailles d’or pour la Grande-Bretagne

LONDRES 2012

Options

Londres 2012 – jour 5 - Les premières médailles d’or pour la Grande-Bretagne

Bradley Wiggins
©2012 / International Olympic Committee (IOC) / FURLONG, Christopher

01/08/2013

La Grande-Bretagne remporte ses deux premières médailles d’or, Nathan Adrian est le nouveau roi du 100m nage libre, la Chine remporte toutes les médailles d’or en plongeon synchronisé. L’action bat son plein dans la ville qui a accueilli trois éditions des Jeux Olympiques !

La Grande-Bretagne ouvre la marque
La première finale du jour, le deux sans barreur dames, a lieu à 10h10 sur le bassin d’aviron d’Eton Dorney. La journée commence idéalement pour la nation hôte puisque Helen Glover et Heather Stanning lui apportent sa première médaille d’or au terme d’une course superbement maitrisée, que les deux Britanniques mènent largement de bout en bout devant un public qui fait monter les décibels, pour s’imposer à l’arrivée avec près de trois secondes d’avance sur les embarcations australienne et néo-zélandaise. La fête continue en début d’après-midi dans les rues de l’ouest londonien avec Bradley Wiggins, récent vainqueur du Tour de France, qui ajoute à ses six médailles olympiques remportées en cyclisme sur piste l’or du contre-la-montre sur route. Une victoire écrasante : son temps de 50:39.54 sur 44km lui permet de devancer l’Allemand Tony Martin de 42 secondes ! Wiggins a de plus la joie d’être accompagné sur le podium par son compatriote Christopher Froome qui prend la médaille de bronze.

De l’aviron et du cyclisme
À Eton Dorney, dans la foulée de la victoire de Glover et Stanning, les Ukrainiennes Kateryna Tarasenko, Natalyia Dovgodko, Anastasiia Kozhenkova et Yana Damentieva triomphent en finale du quatre de couple dames, nullement inquiétées par les Allemandes Thiele, Bär, Richert et Oppelt et les Américaines Dell, Kohler, Kalmoe et Martelli qui remportent l’argent et le bronze. La finale du huit messieurs donne lieu à une belle empoignade dont le bateau allemand sort vainqueur, devant les équipages canadien et britannique. Sur le circuit du contre-la-monte cycliste, c’est l’Américaine Kristin Armstrong qui s’adjuge le titre féminin pour la deuxième fois consécutive, en parcourant les 29 km en 37:34.82, soit 16 secondes de moins que l’Allemande Judith Arendt. La Russe Olga Zabelinskaia monte sur la 3e marche du podium.

Nathan Adrian pour un centième de seconde
L’Américain Nathan Adrian est le nouveau champion olympique de la course reine en natation, le 100m nage libre. En finale, Il bat l’Australien James Magnussen à la touche, 47.52 contre 47.53. Le Canadien Brent Hayden prend la 3e place en 47.80. Sur 200m brasse, le double champion du monde en titre, le Hongrois Daniel Gyurta, embellit sa victoire olympique avec un record du monde en 2:07.28. Il devance le Britannique Michael Jamieson et le Japonais Ryo Tateishi. Sur 200m papillon dames, la Chinoise Jiao Liuyang s’impose avec un record olympique (2:04.06) devant l’Espagnole Mireia Belmonte Garcia et la Japonaise Natsumi Hoshi. Enfin, pour terminer les compétitions du jour dans la piscine du Centre aquatique, les Américaines Missy Franklin, Dana Vollmer, Allison Schmitt (toutes déjà titrées en individuel) et Shannon Vreeland remportent le relais 4x200m nage libre en 7:42.92, nouveau record olympique. Elles sont suivies par les Australiennes et les Françaises.

Kohei Uchimura confirme sa domination
Médaillé d’argent du concours général individuel de gymnastique artistique à Beijing en 2008 puis trois fois champion du monde, en 2009, 2010 et 2011, le Japonais Kohei Uchimura confirme sa domination dans la North Greenwich Arena. Il obtient notamment d’excellents scores au cheval d’arçons, aux anneaux, au saut de cheval et à la barre fixe pour totaliser 92.690 et remporter l’or olympique devant l’Allemand Marcel Nguyen et l’Américain Danell Leyva.

Un Grand Chelem chinois avant un autre ?
La Chine remporte la totalité des épreuves de plongeon synchronisé à Londres. Sur le tremplin 3m du Centre aquatique, Luo Yutong et Qin Kai se voient attribuer la meilleure note sur cinq de leurs six tentatives. Ils repoussent très loin le duo russe Ilya Zakharov/Evgeny Kuznetsov et le tandem américain Troy Dumais/Kristian Ipsen. Place maintenant aux épreuves de plongeon individuelles... Dans le même temps, à l’ExCel, la moisson chinoise en tennis de table démarre avec une finale dames opposant la N°1 mondiale Ding Ning à la N°2 Li Xiaoxia. C’est cette dernière qui l’emporte en cinq sets au terme d’une rencontre spectaculaire. La Singapourienne Feng Tianwei les rejoint sur le podium en gagnant le match pour le bronze face à la Japonaise Kasumi Ishikawa.

Le parcours royal de Lucie Décosse
N°1 mondiale dans la catégorie -70 kg dames, double championne du monde en titre, la judoka française Lucie Décosse mène un parcours royal sur le tatami de l’ExCel. Elle remporte tous ses combats par Ippon, dont le plus rapide du tournoi olympique : à peine 9 secondes pour renverser la Colombienne Yuri Alvear en quarts de finale. En finale, Lucie Décosse domine largement l’Allemande Kerstin Thiele et remporte son premier titre aux Jeux. Yuri Alvear et la Néerlandaise Edith Bosch sont médaillées de bronze. Dans la catégorie -90 kg messieurs, le Sud-Coréen Song Dae-Nam s’impose en finale face au Cubain Asley Gonzalez par waz-ari. Le podium est complété par le Grec Ilias Iliadis et le Japonais Masashi Nishiyama.

Ruben Limardo entre dans l’histoire
Le Vénézuélien Ruben Limardo remporte une série de victoires très serrées jusqu’à la finale de l’épée masculine où il l'emporte, 15 touches à 10, sur le Norvégien Bartosz Piasecki. Limardo est le premier champion olympique de son pays depuis Francisco Rodriguez en boxe mi-mouche à Mexico en 1968, et le premier médaillé d’or latino-américain en escrime depuis le Cubain Ramon Fonst au fleuret à Saint Louis en 1904 !

Le bronze revient au Sud-Coréen Jung jin-sun. Au sabre dames, la double tenante du titre olympique et porte-drapeau des États-Unis lors de la cérémonie d'ouverture, Mariel Zagunis, est battue par l’Ukrainienne Olga Kharlan dans le match pour le bronze. La finale est remportée par la Sud-Coréenne Kim Ji-Yeon 15-9 face à la Russe Sofia Velikaya.

Molmenti, Kim, Rim et Lu au sommet
Dans le bassin d’eaux vives du Lee Valley White Water Centre, l’Italien Daniele Molmenti effectue une dernière manche étincelante et devient champion olympique du K-1 slalom, suivi par le Tchèque Vavrinek Hradilek et l’Allemand Hannes Aigner. Sur le stand de tir des Royal Artillery Barracks, la Sud-Coréenne Kim Jang-mi, sacrée à 18 ans championne des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Singapour 2010, met plusieurs fois dans le mille lors des qualifications pour le pistolet à 25m (591, record olympique) puis continue sur sa lancée, s’imposant en finale avec un score de 792,4 devant la Chinoise Chen Ying et l’Ukrainienne Olena Kostevych. À l’ExCel, Rim Jong-Sim remporte la troisième médaille d’or nord-coréenne en haltérophilie à Londres avec un total de 261 kg en finale des -69kg dames. La Roumaine Roxana Cocos et la Bélarussienne Maryna Shkermankova prennent l’argent et le bronze avec un total identique de 256 kg. Du côté des hommes, en -77 kg, le Chinois Lu Xiaojun fait la différence à l’épaulé-jeté en soulevant 204 kg pour totaliser 379 kg. L’épreuve s’achève sur un doublé chinois, Lu Haojie prenant l’argent avec 360 kg. Le bronze revient au Cubain Ivan Cambar avec 349 kg.

Et pendant ce temps...
À Wimbledon, les favoris du simple messieurs (Murray, Djokovic, Federer) et dames (S. Williams, Sharapova, Azarenka, Clijsters) se qualifient tous pour les quarts de finale.

En volleyball de plage, les grandes favorites et doubles tenantes du titre, les Américaines Kerri Walsh et Misty May-Treanor, concèdent... un set pour la première fois en trois éditions des Jeux Olympiques ! Bravo aux soeurs Autrichiennes Stefanie et Doris Schwaiger qui s'inclinent toutefois 21-17, 8-21, 10-15. Partout ailleurs dans les sports collectifs, les phases préliminaires se poursuivent jusqu’au bout de la nuit, l’équipe féminine de basketball des États-Unis achevant le programme du jour sur une victoire 89-58 face à la Turquie.

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE