Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Londres 2012 – jour 4 - Une journée historique pour Michael Phelps

LONDRES 2012

Options

Londres 2012 – jour 4 - Une journée historique pour Michael Phelps

Michael Phelps
©2012 / Comité International Olympique (CIO) / EVANS, Jason

31/07/2013

Une journée historique pour Michael Phelps qui atteint un total de 19 podiums olympiques et devient l’athlète le plus titré de l’histoire des Jeux. Après 16 ans d’attente, les Américaines remportent le concours général de gymnastique artistique féminine. Le Français Tony Estanguet gagne son troisième titre olympique en canoë monoplace slalom.

Michael Phelps tout seul au sommet de l’Olympe
La journée de Michael Phelps au Centre aquatique commence par une déception : double tenant du titre du 200m papillon, il est battu en finale par le Sud-Africain Chad Le Clos qui parvient à le devancer sur les ultimes coups de bras pour toucher le mur 5/100e de seconde avant lui. Mais la star américaine remporte ensuite sa première médaille d'or londonienne en nageant le dernier relais du 4x200m nage libre pour les États-Unis qui l’emportent en 6:59.70 devant la France et la Chine. Phelps gagne ici ses 18e et 19e médailles olympiques, dépasse la gymnaste soviétique Larissa Latynina (18 médailles) et devient l’olympien le plus décoré de l’histoire. Sa coéquipière Allison Schmitt remporte pour sa part sa 3e médaille dans la piscine du Centre aquatique et la première en or, en triomphant à l’arrivée du 200m nage libre dames, devançant la Française Camille Muffat qui l’avait battue sur 400m. L’Australienne Bronte Barratt monte sur la 3e marche du podium. Sur 200m 4 nages, la Chinoise Ye Shiwen triomphe, avec un record olympique à la clé, en 2:07.57 devant l’Australienne Alicia Coutts et l’Américaine Caitlin Leverenz.

Gymnastique artistique : les Américaines 16 ans après
Emmenée par une Gabrielle Douglas étincelante, et seule à avoir été alignée sur tous les agrès, l’équipe des États-Unis (composée également de McKayla Maroney, Alexandra Raisman, Kyla Ross et Jordyn Weiber) remporte le concours général de gymnastique artistique féminine pour la première fois depuis les Jeux d’Atlanta en 1996. À bonne distance du total atteint par les gymnastes américaines, la Russie et la Roumanie prennent l’argent et le bronze.

Et de trois pour Tony Estanguet
Le Français Tony Estanguet, champion olympique du canoë monoplace slalom (C1) à Sydney en 2000 et à Athènes en 2004, éliminé en demi-finale à Beijing en 2008, maîtrise parfaitement les eaux déchaînées du bassin d’eaux vives du Lee Valley White Water Centre et devient à 34 ans le premier athlète de son pays à remporter trois titres olympiques dans la même discipline. Il l'emporte sur l’Allemand Sideris Tasiadis tandis que le tenant du titre slovaque, Michal Martikan, se contente du bronze.

Nette victoire de l’Allemagne en concours complet
En tête depuis le départ (épreuve de dressage), avance confortée après le parcours de fond, brillantes performances en saut d’obstacles : les Allemands Peter Thomsen, Dirk Schrade, Ingrid Kimke, Sandra Auffarth et Michael Jung remportent une nette victoire dans le concours complet par équipes en équitation. La Grande-Bretagne prend la 2e place et la Nouvelle-Zélande complète le podium. En individuel, Michael Jung en selle sur Sam est sacré champion olympique devant la Suédoise Sara Algotsson Ostholt et sa compatriote également médaillée d'or par équipes Sandra Auffarth.

Chen Ruolin, reine du haut-vol
Double médaillée d’or en haut vol 10m à Beijing, la Chinoise Chen Ruolin, associée cette fois à Wang Hao, finit première de la compétition de haut vol synchronisé. Dans un remake de la compétition masculine, les Mexicaines Paola Espinoza et Alejandra Oroczo remportent la médaille d’argent. Les Canadiennes Meaghan Befeito et Roseline Filion complètent le podium.

Direction l’ExCel
En judo, la Slovène Urska Zolnir domine la Chinoise Xu Lili en finale des -63kg dames, le bronze revenant à la Japonaise Yoshie Uno et à la Française Gévrise Emane. Chez les hommes, en -81kg, le Sud-Coréen Kim Jae-Bum (médaillé d’argent à Beijing en 2008) l'emporte sur l’Allemand Ole Bischof pour le titre. Le Russe Ivan Nifontov et le Canadien Antoine Valois-Fortier les accompagnent sur le podium. En haltérophilie, la Kazakhe Maiya Maneza s’impose avec un total de 245 kg dans la catégorie -63kg dames (237 kg pour la Russe Svetlana Tsarukayeva et 236 kg pour la Canadienne Christine Girard) alors que le Chinois Lin Qinfeng est sacré champion olympique des -69kg messieurs après avoir soulevé 157 kg à l’arraché et 187 kg à l’épaulé-jeté pour un total de 344 kg qui lui permet de devancer l’Indonésien Triyatno (333 kg) et le Roumain Razvan Martin (332 kg).

Enfin, et toujours à l’Excel, une superbe finale au fleuret messieurs voit le Chinois Lei Sheng l’emporter 15-13 face à l’Égyptien Alaaeldin Abouelkassem. Le Sud-Coréen Choi Byung-chul gagne l’assaut pour le bronze devant l’Italien Andrea Baldini (15-14).

Nasser Al-Attiyah, un sportif éclectique !
Quand il ne défend pas les couleurs du Qatar aux Jeux Olympiques dans sa spécialité, le skeet, Nasser Al-Attiyah est un pilote de rallyes de niveau mondial avec une belle pointe de vitesse et un palmarès conséquent. À Londres, Al-Attiyah remporte la médaille de bronze de la compétition disputée aux Royal Artillery Barracks. Il rejoint sur le podium l’Américain Vincent Hancock, dominateur dès les qualifications et vainqueur avec un total de 148, record olympique après sa série de 25 tirs en finale pour conserver le titre qu’il avait déjà remporté en 2008 à Beijing, et le Danois Anders Golding, médaille d’argent.

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE