Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Londres 2012 – jour 15 - 2 x 3 pour Usain Bolt

LONDRES 2012

Options

Londres 2012 – jour 15 - 2 x 3 pour Usain Bolt

Nesta Carter, Michael Frater, Yohan Blake, Usain Bolt
©Getty Images

11/08/2013

Usain Bolt entre dans la légende, Mo Farah signe le doublé 10 000 m-5 000 m, le Mexique est sacré champion olympique en football, des finales et des titres sur tous les terrains des Jeux...

2 x 3 pour Usain Bolt
Cette fois, c’est en dernier relayeur qu’Usain Bolt a la joie de franchir la ligne d’arrivée de la finale du relais 4 x 100 m messieurs pour un nouveau record du monde de la Jamaïque en 36 s 84 (premier chrono de l’histoire en moins de 37 secondes) signé en compagnie de Nesta Carter, Michael Frater et un Yohan Blake supersonique dans le virage. Bolt entre un peu plus dans la légende des Jeux Olympiques en étant le premier athlète à répéter un triplé 100 m – 200 m – 4 x 100 m et le seul à cumuler six médailles d’or dans les disciplines du sprint en athlétisme. Les États-Unis (Kimmons, Gatlin, Gay, Bailey) prennent l’argent en 37 s 04 (record national) et l'équipe de Trinité-et-Tobago (Bledman, Burns, Callender, Thompson) finit 3e en 38 s 12.

C’est aussi la soirée du Britannique Mohammed Farah qui devient le septième athlète à réaliser le doublé 10 000 m – 5 000 m dans une même édition des Jeux. Devant 80 000 spectateurs survoltés, il s’impose en finale du 5 000 m après s’être placé en tête dans l’avant-dernier tour et s’y être maintenu jusqu’au bout, franchissant la ligne d’arrivée en  13 min 41s 66 devant l’Éthiopien Dejen Gebremeskel (13 min 41s 98) et le Kényan Thomas Longosiwa (13 min 42 s 36).

C’est encore la soirée de la Russie, qui remporte d’un coup quatre médailles d’or, une d'argent et deux de bronze dans le stade olympique. Elena Lashmanova s’impose à l’arrivée du 20 km marche dames, suivie par sa compatriote Olga Kaniskina et la Chinoise Qieyang Shenjie. Sergey Kirdyapkin remporte le 50 km marche avec un record olympique en 3 h 35 min 59, et devance l’Australien Jared Talent et le Chnois Si Tianfeng. Anna Chicherova décroche la médaille d’or du saut en hauteur dames en étant la seule à effacer une barre à 2,05 m pour devancer l’Américaine Brigetta Barrett (argent) et une autre Russe, Svetlana Shkolina (bronze), toutes deux à 2,03 m. Mariya Savinova remporte le 800 m dames en 1 min 56 s 19 (meilleure performance mondiale 2012), après le titre mondial en 2011 sur la distance. Elle est suivie par la Sud-Africaine Caster Semenya, remontée de la dernière place dans les 250 derniers mètres pour finir 2e en 1 min 57 s 23, et par sa compatriote Ekaterina Postigova (1 min 57 s 53).

C’est enfin la soirée d’Allyson Felix, qui court en 2e position du relais 4 x 400 m américain, vainqueur avec DeeDee Trotter, Francena McConory et Sanya Richards-Ross en 3 min 16 s 87. Felix devient l’athlète féminine la plus titrée en athlétisme à Londres avec trois médailles d’or. La Russie termine 2e à presque 4 secondes, un souffle devant le quatuor jamaïcain.

Au lancer de javelot messieurs, Keshorn Walcott devient le 2e champion olympique de Trinité-et-Tobago (après Hasely Crawford sur 100 m à Montréal en 1976) en lançant à 84,58 m à son 2e essai. L’Ukrainien Oleksandr Pyatnytsya réussit 84,12 m à son 3e essai (84,51m) et prend l’argent, le Finlandais Antti Ruuskanen termine à la 3e place avec 84,12m au 5e essai.

Le Brésil devra encore patienter
En finale du tournoi de football masculin sur la pelouse de Wembley, le Mexique l'emporte sur le Brésil 2-1, avec un doublé d’Oribe Peralta (1ère et 75e minutes) contre une réalisation de Hulk à la fin du temps réglementaire. Quintuple champion du monde, le Brésil n’a encore jamais gagné l’or olympique en football, et devra patienter quatre ans de plus. Pour le Mexique, c’est une magnifique première.

Les basketteuses américaines en or pour la 5e fois
L’équipe féminine de basketball des États-Unis ne laisse aucune chance à la France en finale. Candace Parker (21 points) et ses partenaires s’imposent 86-50 pour un 5e titre olympique consécutif et un 41e match gagné d'affilée. Seize années sans connaître la défaite aux Jeux. Pour l’équipe de France féminine, cette médaille d’argent est historique. L’Australie bat la Russie 83-74 pour la médaille de bronze.

David Boudia écrit l’histoire
À son sixième et dernier plongeon en finale, du haut de la plateforme des 10 m du Centre aquatique, l’Américain David Boudia se voit accorder la superbe note de 102,60 qui lui permet de remporter l’or in extremis, 1,8 point devant le Chinois Qui Bo. C’est la première victoire d’un plongeur américain depuis Greg Louganis à Séoul en 1988. Le podium est complété par le Britannique Tom Daley.

Evguenia Kanaïva éblouissante en gymnastique rythmique
La Russe Evguenia Kanaïeva est la meilleure gymnaste rythmique du monde. Éblouissante au ballon, aux massues, au cerceau, à la corde, elle conserve comme une évidence son titre olympique individuel devant le public admiratif de la Wembley Arena en récoltant les meilleures notes presque partout, complétant ainsi ses trois titres mondiaux remportés entre Beijing et Londres. Sa compatriote Daria Dimitrieva prend la médaille d’argent et la Bélarussienne Liubov Charkashyna remporte le bronze.

Julie Bresset s’impose en solitaire en VTT
La Française Julie Bresset, 23 ans, devient la plus jeune championne olympique de VTT. Sur le circuit de Hadleigh Farm, elle mène un long raid solitaire après s’être échappée dès le premier des six tours de 4,8 km, augmentant son avance au fur et à mesure pour franchir la ligne d’arrivée une minute et deux secondes avant l’Allemande Sabine Spitz. L’Américaine Georgia Gould arrive troisième.

L’Espagne triomphe en match racing
Dans la classe Eliott 6 m, nouvelle épreuve féminine au programme de la voile aux Jeux Olympiques de Londres qui se déroule selon la formule « match racing » (affrontement entre deux bateaux sur l’eau), l’équipage espagnol composé de Tamara Echegoyen, Angela Pumariega et Sofia Toro gagne la finale qui l’oppose aux Australiennes Lucinda Whitty, Nina Curtis et Olivia Price, 3 victoires à 2. Le bateau finlandais remporte le duel pour le bronze face à l’embarcation russe, 3-1. 

La Norvège conserve son titre en handball féminin...
Comme en 2008, la Norvège remporte la médaille d’or du handball féminin. Les championnes du monde en titre, en finale face à la brillante équipe du Monténégro, championne d’Europe 2012, font la différence en fin de match pour s’imposer 26-23. À l'instar du Monténégro, l’Espagne remporte sa première médaille aux Jeux dans la discipline en battant la Corée du Sud 31-29 dans la « petite finale ». 

L’Allemagne fait de même en hockey masculin...
Sixième finale (pour deux titres) pour les Pays-Bas depuis 1908, quatrième finale depuis 1936 pour l’Allemagne (pour trois titres dont le dernier à Beijing en 2008) : deux des grandes nations du hockey sur gazon s’affrontent pour l’or des Jeux de 2012. L’Allemand Jan-Philipp Rabente ouvre le score à la 33e minute, le Néerlandais Mink van der Weerden égalise à la 54e, puis Rabente donne définitivement l’avantage 2-1 à son équipe à la 66e minute. Pour le bronze, l’Australie bat la Grande-Bretagne 3-1.

Ainsi que le Brésil en volleyball féminin
Les volleyeuses brésiliennes conservent le titre olympique remporté à Beijing en 2008. En finale à Earls Court, elles battent les États-Unis 3 sets à 1 (11-25, 25-17, 25-20, 25-17). Le Japon domine la Corée du Sud 3 sets à 0 pour prendre la troisième place.

David Svoboda sacré champion olympique en pentathlon moderne
26 victoires en escrime, 2 min 04 s 84 sur 200 m nage libre, un score de 77,28 en saut d’obstacles... et une victoire en 10 min 33 s 02 au terme du combiné course/tir : le Tchèque David Svoboda réalise un magnifique pentathlon pour l’emporter avec un total de 5 928 points, coupant la ligne d’arrivée 5 secondes avant le Chinois Cao Zhongrong (5 904 points). Le Hongrois Adam Marosi arrive à plus de 12 secondes (5 764 points) pour prendre la médaille de bronze.

Clap de fin à Eton Dorney
Dernières courses sur le bassin d’Eton Dorney, dernière finales en canoë-kayak en ligne sur la nouvelle distance «sprint» du 200 m. En K-1, le Britannique Ed McKeever l’emporte en 36 s 246 devant l’Espagnol Saul Craviotto (36 s 540) et le Canadien Mark de Jonge (36 s 657). En C-1, l’Ukrainien Yuriy Cheban s’impose en 42 s 291 suivi par le Lituanien Jevgenih Shuklin (42s 792) et le Russe Ivan Shtyl (42 s 853). En K-1 dames, la victoire revient à la Néo-Zélandaise Lisa Carrington (44 s 638) qui devance sur la ligne d’arrivée l’Ukrainienne Inna Osypenko (45 s 053) et la Hongroise Natasa Dusev-Janics (45 s 128).

Enfin, en K-2, les Russes Yuri Postrigay et Alexandr Dyachenko remportent la médaille d’or en 33 s 507 devant les bateaux bélarussien (34 s 266) et britannique (34 s 421).

Pluie d’or dans les sports de combat
Sur le tapis de lutte de l’ExCel, trois titres sont attribués en style libre. Pour les -60 kg, l’Azerbaïdjanais Toghrul Asgarov ne laisse aucune chance au Russe Besik Kudukhov, l’emportant 1-0, 5-0. L’Américain Coleman Scott et l’Indonésien Yogeshwar Dutt finissent troisièmes.

L'Azerbaïdjan brille encore avec Sharif Sharifov qui s’impose en finale des -84 kg face à l’Espagnol Jaime Espinal 6-1 et 2-0. Le bronze revient au Géorgien Dato Masagishvili et à l’Iranien Ehsan Lashgari. Dans la plus lourde des catégories, les -120 kg, l’Ouzbek Artur Taymazov remporte une finale serrée devant le Géorgien Davit Modzmanashvili, 1-0, 1-0.

L’Iranien Komeli Ghasemi et le Russe Bilyal Makhov montent sur la 3e marche du podium.

Cinq finales sur les dix catégories au programme de la boxe masculine sont disputées sur le ring de l’ExCel. En mi-mouche (-49 kg), le titre revient au Chinois Zou Shiming, vainqueur 13-10 du Thaïlandais Kaeo Pongprayoon. En poids coq (-56 kg), le Britannique Luke Campbell fait rugir le public en triomphant de l’Irlandais John Joe Nevin 14-11. En super-légers (-64 kg), le Cubain Roniel Iglesias se montre supérieur à l’Ukrainien Denys Berinchyk, 22-15. En poids moyens (-75 kg), le Japonais Ryota Murata est sacré champion olympique pour un point (14-13) face au Brésilien Esquiva Fiorentino. Enfin, en poids lourds (-91 kg) l’Ukrainien Oleksandr Usyk bat l’Italien Clemente Russo 14-11. Toutes les médailles de bronze ont été attribuées la veille.

Toujours à l’ExCel, en taekwondo, les deux finales du jour voient la Serbe Milica Mandic prendre le dessus sur la Française Anne-Caroline Graffe 9-7 chez les +67 kg dames, alors que la Russe Anastasia Baryshnikova et la Mexicaine María Espinoza gagnent leurs combats respectifs pour le bronze. Dans les +80 kg messieurs, l’Italien Carlo Molfetta se voit accorder la victoire sur supériorité par les juges, sa finale face au Gabonais Anthony Obame s'étant achevée sur un score de 9-9 puis de 0-0 dans le temps supplémentaire. Dans cette catégorie, les médaillés de bronze sont le Cubain Robelis Despaigne et le Chinois Liu Xiaobo.

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE