Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Londres 2012 – jour 14 - Les Néerlandaises conservent l’or en hockey sur gazon

Londres 2012

Options

Londres 2012 – jour 14 - Les Néerlandaises conservent l’or en hockey sur gazon

Les Néerlandaises conservent l’or en hockey sur gazon
©Getty Images

10/08/2013

L’or en eaux libres après le titre en piscine pour Oussama Mellouli, Maris Strombergs reste l'unique champion olympique de BMX, record du monde pour les relayeuses américaines du 4 x 100 m, jour de gloire pour Renaud Lavillenie et le quatuor du 4 x 400 m bahamien, 5e titre consécutif russe en natation synchronisée....

Le formidable exploit d’Oussama Mellouli
Champion olympique du 1 500 m nage libre à Beijing en 2008, puis médaillé de bronze sur la même distance dans la piscine du Centre aquatique le 4 août 2012, le Tunisien Oussama Mellouli se remet à l’eau six jours plus tard dans la Serpentine, au coeur de Hyde Park, pour disputer le 10 km marathon en eaux libres. Au terme d’une course formidable, seulement la 3e de sa carrière dans cette épreuve, il l’emporte en 1 h 49 min 55 s 1, touchant la plaque d’arrivée 3 secondes et 4/100e avant l’Allemand Thomas Lurz, suivi par le Canadien Richard Weinberger à 5 s 2. Un exploit inédit qui fait de Mellouli le meilleur olympien tunisien de l’histoire avec deux médailles d’or et une de bronze. Le 10 km marathon messieurs était la dernière épreuve de natation des Jeux de Londres.

Maris Strombergs, unique champion olympique de BMX
Durant les 37 secondes de la finale du BMX messieurs sur la piste bosselée du Parc olympique, le Letton Maris Strombergs est en tête. Il maîtrise parfaitement les pièges du parcours, soigne ses trajectoires et l’emporte sans discussion, restant l'unique champion olympique de cette discipline apparue aux Jeux de 2008 à Beijing où il s’était déjà imposé ! Arrivés derrière lui sans avoir pu le menacer, l’Australien Sam Willoughby et le Colombien Carlos Oquendo prennent l’argent et le bronze.

La course féminine est remportée de la même façon par la Colombienne Mariana Pajón, porte-drapeau de sa délégation lors de la cérémonie d’ouverture. Elle gagne la 2e médaille d’or olympique colombienne de l'histoire après l’haltérophile María Isabel Urrutia en 2000. La Néo-Zélandaise Sarah Walker termine 2e et la Néerlandaise Laura Smulders prend le bronze.

Or et record du monde pour les relayeuses américaines
Tianna Madison, Allyson Felix, Bianca Knight et Carmelita Jeter réalisent un tour de piste supersonique en 40 s 82 pour ramener le titre du relais 4 x 100 m dames aux États-Unis, établissant au passage un nouveau record du monde. Un effort nécessaire pour devancer le quatuor jamaïcain (41 s 41), tandis que l’Ukraine prend la troisième place. Au sein de la formation américaine, Allyson Felix gagne sa 2e médaille d’or à Londres, 24h après le 200 m.

Le perchiste français Renaud Lavillenie, seul à franchir 5,97 m (record olympique) à son ultime tentative, remporte la médaille d’or au terme d’un match étourdissant avec les Allemands Björn Otto et Raphael Holzdeppe, lesquels prennent l’argent et le bronze avec 5,91 m.

L’Éthiopienne Meseret Defar redevient pour sa part championne olympique du 5 000 m, huit ans après s’être imposée à Athènes. Dans la dernière ligne droite, elle déborde sa compatriote Tirunesh Dibaba, tenante du titre, également dépassée dans les ultimes foulées par la Kényane Viviane Cheruiyot. Defar l’emporte en 15 min 04 s 25 devant Cheruiyot (15 min 04 s 73) et Dibaba (15 min 05 s 15), dont le compte se monte désormais à trois médailles d’or et deux de bronze en trois éditions des Jeux Olympiques.

Sur 1 500 m dames, la Turquie réalise le doublé à l’issue d’une finale disputée sur un faux rythme, où Asli Cakir Alptekin accélère dans le dernier tour, n’est pas rattrapée et s’impose en 4 min 10s 23. Sa compatriote Gamze Bulut arrache l’argent dans un ultime effort devant la Bahreïnite Maryam Yusuf Jamal.

La Russe Tatyana Lysenko confirme son titre mondial 2011 du lancer du marteau en signant un nouveau record olympique à son 5e essai : 78,18 m. La Polonaise Anita Wlodarczyk lance à 77,60 m pour l’argent, et l’Allemande Betty Heider prend le bronze avec 77,12 m.

La surprise est pour la dernière épreuve de la soirée : le 4 x 400 m messieurs où le dernier relayeur bahamien, Ramon Miller, rattrape et dépasse l’Américain Angelo Taylor pour offrir à son pays sa seule médaille à Londres. Elle est en or. Le quatuor des Bahamas, où Chris Brown, Demetrius Pinder et Michael Matthieu ont précédé Ramon Miller, l’emporte en 2 min 56 s 72. Les États-Unis finissent en 2 min 57 s 05 et Trinité-et-Tobago prend la 3e place en 2 min 59 s 05.

Cinquième titre consécutif pour l’ensemble russe
Comme leurs prédécesseurs, Natalia Ischenko et Svetlana Romashina (sacrées en duo le 7 août), Anastasia Davydova, Mariya Gromova, Elvira Khasyanova, Daria Korobova, Alexandra Paskevich, Anzhelika Timarina et Alla Shishkina éblouissent le public et les juges lors de leur ballet synchronisé dans la piscine du Centre aquatique. Elles gagnent le cinquième titre olympique consécutif de la Russie, en six apparitions de la natation synchronisée aux Jeux. Les ensembles de Chine et d’Espagne les accompagnent sur le podium.

L’heure du dénouement pour la classe « 470 »
Sur le parcours maritime de Weymouth-et-Portland, c’est l’heure des « Medal Races » pour les 10 meilleurs concurrents des classes 470. Chez les dames, les Néo-Zélandaises Jo Aleh et Olivia Powrie remportent cette régate finale où les points comptent double, ce qui leur offre le titre olympique devant les Britanniques Hannah Mills et Saskia Clark (seulement 9e de la Medal Race), et les Néerlandaises Lisa Westerhof et Lobke Berkhout (arrivées 6e). Chez les hommes, moins de suspense : avec cinq victoires en 10 régates, une 2e et deux 3e places, les Australiens Matthew Belcher et Malcolm Page obtiennent une victoire attendue. Les Britanniques Luke Patience et Stuart Bithell (2 victoires) se sont également assuré l’argent avant la Medal Race. Les Argentins Gabrio Zandona et Pietro Zuchhetti prennent la médaille de bronze.

Les Néerlandaises conservent l’or en hockey sur gazon
Sur le terrain de hockey de la Riverbank Arena, l’équipe féminine des Pays-Bas conserve son titre olympique en battant l’Argentine 2-0 grâce à des buts de Carlien Dirkse van den Heuvel (45e minute) et de Maartje Paumen (54e minute). La Nouvelle-Zélande domine la Grande-Bretagne 3-1 dans la « petite finale» pour la médaille de bronze.

Quatre titres dans les sports de combat
Jordan Burroughs remporte la première médaille d’or des États-Unis en lutte à Londres en s’imposant dans la catégorie libre -74 kg 1-0, 1-0 en finale face à l’Iranien Sadegh Goudazri. Le bronze revient au Hongrois Gabor Hatos et au Russe Denis Tsargush. En -55 kg, le Russe Djamal Otarsultanov sort vainqueur d’un superbe combat face au Géorgien Vladimer Khinchegashvili (1-0, 4-3). Le Nord-Coréen Yan Kyong-il et le Japonais Shinichi Yumoto montent sur la 3e marche du podium.

Toujours dans les salles de l’ExCel, mais en taekwondo, la Coréenne Hwang Kyung-Seon est sacrée championne olympique en poids mouche (-67 kg) à l’issue d’une finale où elle a largement dominé la Turque Nur Tatar (12-5). L’Allemande Helena Fromm et l’Américaine Paige McPherson les accompagnent sur le podium avec le bronze.

Chez les hommes -80 kg, l’Argentin Sebastián Crismanich ne touche qu’une fois l’Espagnol Nicolás García en finale, mais cette marge infime lui permet de remporter l’or. Le Britannique Lutalo Muhammad et l’Italien Maura Sarmiento sont en bronze.

En route pour l’or dans les sports collectifs masculins
La France bat la Croatie 25-22 en demi-finale du tournoi de handball et défendra donc le titre remporté en 2008 à Beijing. Elle affrontera la Suède, qui domine la Hongrie 33-26 dans l’autre demi-finale. En basketball masculin, pas de surprise en demi-finale puisque le match pour l’or sera le même qu’en 2008 : l’Espagne domine la Russie 67-59 et les États-Unis créent l’écart face à l’Argentine, 109-83. En water-polo, l’Italie, vainqueur de la Serbie 9-7, et la Croatie, qui s’impose 7-5 face au Monténégro, en découdront en finale.

En volleyball, les demi-finales se soldent par les victoires du Brésil contre l’Italie (3-0) et de la Russie devant la Bulgarie (3-1). Enfin, alors que le Brésil et le Mexique se disputeront la médaille d’or du football masculin, la Corée du Sud remporte le bronze ce 10 août sur la pelouse du Millenium Stadium de Cardiff en battant le Japon 2-0 sur des buts de Park Chu-Young (38e minute) et de Koo Ja-Cheol (57e minute).

Pluie de médailles de bronze en boxe
Les demi-finalistes de toutes les catégories du tournoi olympique de boxe messieurs (10 catégories) se voient attribuer les médailles de bronze. Dans l’ordre, l’Irlandais Paddy Barnes et le Russe David Ayrapetyan (mi-mouche), l’Irlandais Michael Conlan et le Russe Misha Aloyan (mouche), le Cubain Lázaro Álvarez et le Japonais Yasniel Toledo (légers), l’Italien Vincenzo Mangiacarpe et le Mongol Uranchimeglin Monkh-Erdene (super-légers), l’Ukrainien Taras Shelestyuk et le Russe Andrey Zamkovoy (mi-moyens), le Britannique Anthony Ogogo et l’Ouzbek Abbos Atoev (moyens), le Brésilien Yamaguchi Falcao et l’Ukrainien Oleksandr Gvodzyk (mi-lourds), le Bulgare Tervel Pulev et l’Azerbaïdjanais Teymur Mammadov, et pour finir sur le ring de l’ExCel, l’Azerbaïdjanais Magomedrasul Majidov et le Kazakh Ivan Dychko (super-lourds). Les finales ont lieu le samedi et le dimanche, derniers jours des Jeux.

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE