Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Londres 2012 - jour 11- Chris Hoy se couvre d’or

LONDRES 2012

Options

Londres 2012 - jour 11- Chris Hoy se couvre d’or

Men's Keirin - Chris Hoy
©Getty Images

07/08/2013

Chris Hoy devient le Britannique le plus décoré de l’histoire, tandis qu’Alistair Brownlee triomphe dans le triathlon de Hyde Park. Le dénouement approche dans la plupart des sports collectifs...

Chris Hoy se couvre d’or
En conservant son titre du keirin sur la piste du vélodrome olympique, Chris Hoy devient le sportif britannique le plus couronné de l’histoire. C’est en effet sa sixième médaille d’or en trois participations aux Jeux, sa deuxième à Londres après la vitesse par équipes et sa septième en tout. Applaudi à tout rompre par un public aux anges, Hoy bat sur la ligne l’Allemand Maximilian Levy, alors que le Néo-Zélandais Simon Van Velthooven et le Néerlandais Ted Mulder finissent ex-aequo pour le bronze. 

En finale de la vitesse individuelle dames, la Britannique Victoria Pendleton, tenante du titre et déjà médaillée d’or du keirin à Londres est disqualifiée en première manche face à l’Australienne Anna Meares pour avoir dévié de sa ligne. Meares remporte donc sa 2e médaille d’or olympique après  le 500m à Athènes en 2004. Et pour finir, l’hymne britannique résonne à nouveau pour Laura Trott qui s’impose dans l’épreuve combinée de l’Omnium devant l’Américaine Sarah Hammer et l’Australienne Annette Edmondson, après avoir déjà remporté la poursuite par équipes.

Taoufik Makhloufi gagne le 1500 m
L’Algérien Taoufik Makhloufi remporte la finale du 1500 m en 3 min 34 s 08 après s’être échappé dans le dernier tour. L’Américain Leonel Manzaro remonte quatre concurrents dans les dernières foulées pour prendre la médaille d’argent à 71/100e et le Marocain Abdalaati Iguider termine en bronze en 3 min 35 s 13.

À l’arrivée du 100 m haies dames, il faut attendre que le résultat s’affiche sur le tableau lumineux du stade pour s’assurer de la victoire de l’Australienne Sally Peason avec un record olympique en 12 s 35, 2/100e de seconde devant la tenante du titre américaine Dawn Harper et deux autres de ses compatriotes, Kellie Wells en bronze et Lolo Jones 4e.

Au saut en hauteur le Russe Ivan Ukhov est le seul à réussir 2,38 m (à son premier essai) et remporte la médaille d’or. L’Américain Erik Kynard prend l’argent avec 2,33 m et trois concurrents se partagent le bronze en ayant tous réussi un concours sans échec jusqu’à 2,29 m.

Le titre du lancer du disque masculin revient à l’Allemand Robert Harding avec un jet à 68,27 m à son 5e essai qui lui permet de devancer l’Iranien Ehsan Hadadi (68,18 m au premier essai) et l’Estonien Gerd Kanter (68,03 m au 5e essai).

Les frères Brownlee partagent le podium du triathlon
Devant les dizaines de milliers de spectateurs massés tout autour du circuit de triathlon de Hyde Park, le Britannique Alistair Brownee, en vue du ruban d’arrivée, court en s'entourant de son drapeau national, après avoir décroché l’Espagnol Javier Gomez dans les derniers kilomètres de la course à pieds, ce dernier finissant en argent à 11 secondes. Jonathan Brownlee, jamais loin de son frère, reçoit une pénalité de 15 secondes lors de la première transition pour être monté trop tôt sur son vélo. Il parvient toutefois à revenir pour arracher la médaille de bronze à 31 secondes de son aîné. Les Bronwlee s'étreignent ensuite chaleureusement devant un public en délire

Deux médailles d’un coup pour Alexandra Raisman
À la North Greenwich Arena, les gymnastes chinoises réalisent le doublé à la poutre, Deng Linlin (15.600) et Sui Lu (15.500)  prennent l’or et l’argent. La Roumaine Catalina Ponor et l’Américaine Alexandra Raisman obtiennent le même score de 15.066, mais la note d’exécution de Raisman est plus élevée, ce qui lui vaut le bronze sur cet agrès. Dans la foulée, «Aly» Raisman effectue une prestation étincelante au sol et devient la première américaine à gagner l’or aux Jeux dans cet exercice, devant Catalina Ponor et la Russe Aliya Mustafina. C’est aussi sa 3e médaille à Londres avec le concours général par équipes où elle était la capitaine de la formation américaine.  À la barre fixe hommes, le spectacle est sensationnel. Particulièrement de la part du Néerlandais Epke Zonderman qui multiplie les plus incroyables figures dans les airs pour devenir le premier gymnaste de son pays à gagner l’or, et même une médaille aux Jeux ! Il prend ainsi le meilleur sur l’Allemand Fabian Hämbuchen et sur le Chinois Zou Kai qui obtient pour sa part son sixième podium olympique. Aux barres parallèles, le Chinois Feng Zhe l’emporte devant l’Allemand Marcel Ngyuen et Hamilton Sabot qui devient le premier Français à être médaillé sur cet agrès, et le seul gymnaste de son pays à monter sur le podium à Londres.

De l’or en dressage pour la Grande-Bretagne
Les cavaliers britanniques n’étaient jamais montés sur le podium du dressage par équipes, et l’Allemagne avait connu une série ininterrompue de victoires depuis les Jeux de Los Angeles en 1984. Tout change à Greenwich Park. Charlotte Dujardin (Valegro), Carl Hester (Uthopia) et Laura Bechtolsheimer (Mistral Hojris) réalisent les meilleurs scores du «Grand prix Spécial» et gagnent l’or, reléguant les Allemandes Dorothee Schneider, Kristina Sprehe et Helen Langehanenberg à la 2e place. Anky Van Grunsven (triple tenante du titre individuel), Edward Gal et Adelinde Cornelissen prennent le bronze pour les Pays-Bas.

La Chine poursuit sa moisson en tennis de table
Li Xiaoxia et Ding Ning, qui s’étaient affrontées en finale du simple dames, remportent la finale du tournoi de tennis de table par équipes dames, épaulées par Guo Yue, en battant leurs adversaires japonaises 3 victoires à 0. Singapour s’impose sur le même score face à la Corée du Sud pour le bronze. À ce point, avant l’épreuve par équipes hommes, la Chine a remporté tous les titres mis en jeu sur les tables de l’ExCel.

Natation synchronisée et plongeon au Centre aquatique
Poursuivant une série de victoires russes ininterrompues depuis les Jeux de Sydney 2000, Natalia Ischenko et Svetlana Romashina remportent sans discussion l’épreuve de duo en natation synchronisée au Centre aquatique après avoir offert au public un  superbe programme libre. Les Espagnoles Ona Carbonnell et Andrea Fuentes, et les Chinoises Liu Ou et Huang Xuechen montent sur le podium. Parallèlement, au même endroit, le plongeur Russe Ilya Zakharov s’impose en individuel sur le tremplin de 3 m devant les Chinois Qin Kai et He Chong, tous deux champions olympiques à Beijing 2008. 

Voile : dénouement en RS:X
Le Néerlandais Dorian van Rijsselberghe et l’Espagnole Marina Alabau sont les deux médaillés d’or en planche à voile RS:X à l’issue des courses finales disputées sur le parcours de Weymout & Portland. Avec 7 victoires en 11 régates dont la finale, Van Rjjsselberghe a très largement dominé la compétition masculine, le Britannique Nick Dempsey s’est également assuré assez tôt sa deuxième place, et le Polonais Przemyslav Miarrczynski profite de sa 4e place dans la Medal Race pour prendre le bronze.

De la même façon, Marina Alabau a joliment dominé l’épreuve féminine (quatre victoires) et s’impose devant la Finlandaise Tuuli Petäjä et la Polonaise Zofia Klepacka.

L’Iran brille en haltérophilie et en lutte
L’Iran est une des meilleures nations en haltérophilie à Londres. Après le bronze de Kianoush Rostami en -85 kg, puis l’argent de Navab Nasishelal en -105 kg, les 3e et 4e médailles tombent le même jour, dont la plus belle : l’or pour le recordman du monde de l’arraché (214 kg) Bhedad Salimi, qui soulève cette fois 208 kg, puis 247 kg à l’épaulé-jeté, totalisant 455 kg, soit six de mieux que son compatriote Sajiad Anoushiravani (204 kg + 245 kg). Le Russe Ruslan Abegov prend le bronze avec un total de 448 kg (208 kg +    240 kg). Sur le tapis de lutte de l’ExCel, c’est Ghasem Rezaei qui s’impose dans la catégorie gréco-romaine -96 kg en battant en finale le Russe Rustam Totrov deux manches à zéro. L’autre vainqueur du jour en lutte est le Sud-Coréen Kim Hyeon-woo vainqueur du Hongrois Tamas Lorincz en finale des -66 kg.

Et pendant ce temps dans les sports collectifs...
Le Brésil et le Mexique se disputeront l’or olympique du football masculin. Romulo (37e min. de jeu) et Leandro Damiao (57e, 63e) scellent la victoire 3-0 de la «Seleção» face à la Corée du Sud en demi-finale, tandis que le Mexique s’impose 3-1 face au Japon avec des buts de Fabian (31e), Peralta (65e) et Cortes (90e). Otsu marque à la 12e pour le Japon. En basket féminin, les États-Unis (91-48 face au Canada), l’Australie (75-60 contre la Chine), la Russie (66-63 contre la Turquie) et la France (71-68 devant la République Tchèque) passent le cap des quarts de finale. En handball féminin, La Norvège, l’Espagne, la Corée du Sud et le Montenegro atteignent le dernier carré.  En volley féminin, ce sont le Brésil, le Japon, la Corée du Sud et les États-Unis qui disputeront les demi-finales. En water-polo féminin, l’équipe des États-Unis l’emporte 11-9 en prolongations face à l’Australie et se qualifie pour la finale où elle affrontera l’Espagne qui s’impose 10-9 face à la Hongrie.

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE