Accueil > Actualités > RIO 2016 > Les volontaires: « forces vives des Jeux Olympiques»

Rio 2016

Options

Les volontaires: « forces vives des Jeux Olympiques»

Volunteers: “The lifeblood of the Olympic Games”
©IOC

28/08/2014

Le volontariat est une part essentielle des Jeux Olympiques depuis l’apparition de ce concept aux Jeux de 1948 à Londres et, à l’heure où le comité d’organisation de Rio 2016 lance son propre programme de volontariat, les projecteurs se tournent de nouveau sur les volontaires olympiques et le rôle vital qui est le leur.

Qu’ils soient 2 191, comme aux Jeux de 1952 à Helsinki, ou 70 000 à ceux de 2012 à Londres, les volontaires du monde entier sont essentiels au succès de chaque édition des Jeux.

Souvent revêtus d’uniformes pimpants qui les rendent immédiatement reconnaissables des spectateurs, les volontaires olympiques animent chaque édition des Jeux, et œuvrent sans relâche pour que tout fonctionne parfaitement et aussi efficacement que possible.
« Les volontaires sont à l’origine de la beauté et de l’atmosphère spéciale des Jeux, » estime Marina Pochinok, vice-présidente chargée de la main d’œuvre aux Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi. « Ce sont des personnes spéciales qui peuvent donner le ton pour leurs clients et créer réellement des Jeux très réussis et très amicaux.»

À Sotchi, 25 000 membres de Komanda 2014, ou Equipe 2014, comme on les appelait, étaient partout, des transports à la technologie et en soutien aux cérémonies olympiques. Auparavant, la Russie ne disposait pas d’expérience du volontariat et, néanmoins, le programme de Sotchi 2014 a reçu plus de 200 000 réponses. Les volontaires, venus de Saint-Pétersbourg, Vladivostok, Arkhangelsk et Omsk, représentaient toutes les régions de Russie.

Les volontaires ont reçu des remerciements chaleureux du président du CIO Thomas Bach pour leur action à la cérémonie de ces Jeux.

« Merci beaucoup, les volontaires! Avec votre chaleureux sourire, vous, les volontaires, avez fait briller le soleil pour nous tous les jours! Votre engagement extraordinaire créera un legs puissant à la société civile de Russie.

Les efforts des volontaires de Sotchi sont désormais à l’origine d’un héritage de volontariat en Russie, selon le président-directeur général de Sotchi 2014, Dmitry Chernyshenko.

« Quand Sotchi a présenté sa candidature en 2005, le concept de volontariat n’existait tout simplement pas en Russie, » explique-t-il. « Désormais, le mouvement des volontaires se développe, puisqu’un quart de million de Russes participent régulièrement maintenant à des activités en tant que volontaires. »

Aux Jeux Olympiques à Londres en 2012, l’équipe de 70 000 volontaires a fait l’objet d’éloges très particuliers de la part de Jacques Rogge, alors président du CIO, qui a salué « les héros absolument indispensables de ces Jeux. »

Surnommés « Artisans des Jeux » par le comité d’organisation des Jeux de 2012 à Londres du fait du rôle crucial qui était le leur, les volontaires ont occupé un grand nombre de fonctions sur les sites olympiques au cours des Jeux, depuis l’accueil des visiteurs jusqu’au transport des athlètes, en passant par le soutien en coulisses au sein de l’équipe de technologie pour assurer l’affichage des résultats aussi rapidement et exactement que possible.

« L’un des aspects les plus remarquables des Jeux olympiques de 2012 a été la stupéfiante contribution des volontaires, » reconnaît Seb Coe, président du comité d’organisation de Londres 2012, qui a aussi décrit les volontaires comme « les forces vives des Jeux olympiques ».

Le succès du programme des volontaires de Londres 2012 a amené à la création de « Join In », organisation caritative de volontaires qui a pour but de favoriser le volontariat sportif au niveau local et d’aider au développement de la communauté sportive en Grande-Bretagne.

À présent, c’est au tour du comité d’organisation de Rio 2016 de se lancer à la recherche de 70 000 volontaires pour œuvrer aux Jeux de 2016, et des gens du monde entier vont une nouvelle fois avoir la chance d’imprimer leur propre marque sur l’histoire olympique.

Pour en savoir plus sur les volontaires à Rio 2016 : www.rio2016.com

 

À LA UNE