Accueil > Actualités > JOJ Actualités > Les sœurs Gasparin au diapason lors des épreuves féminines de biathlon à Sotchi

JOJ Actualités

Options

Les sœurs Gasparin au diapason lors des épreuves féminines de biathlon à Sotchi

Les sœurs Gasparin au diapason lors des épreuves féminines de biathlon à Sotchi
©Getty Images

15/02/2014

Concourant avec deux de ses sœurs aînées Selina et Elisa Gasparin, la jeune biathlète de 20 ans, Aita Gasparin, était très émue sur la ligne d'arrivée de la finale des 15 km individuels en biathlon.

La plus âgée des trois, Selina, a remporté l'argent, créant ainsi une explosion de joie au sein de la famille Gasparin.

"Je suis si fière des exploits de ma sœur, elle est la raison pour laquelle Elisa et moi-même avons décidé de pratiquer ce sport. Lorsque nous regarderons à nouveau ces images dans 20 ans, nous nous en rappellerons encore, ce sont de beaux souvenirs", a déclaré Aita.

Selina a dédié sa victoire à ses sœurs et à sa famille.

"C'est fantastique de partager ça avec eux."

Le biathlon est une affaire de famille pour les sœurs Gasparin, lesquelles sont entrées dans l'histoire lors de la Coupe du monde de 2012 en Autriche en devenant les trois premières sœurs à participer à un relais ensemble.

Aita, qui avait également participé aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2012 à Innsbruck, a déclaré que les Jeux à Sotchi étaient d'autant plus mémorables pour elle grâce aux moments passés avec ses sœurs à l'entraînement au village olympique. 

"Je n'ai pas toujours été aussi proche de mes sœurs. Ma plus grande sœur Selina est partie s'entraîner au biathlon en Norvège quand j'avais six ans. Maintenant, nous travaillons ensemble et nous entraînons ensemble. On est ensemble 24h par jour, sept jours sur sept."

Les sœurs ont posé ensemble alors que les flashs crépitaient pour le plus grand plaisir de leurs parents au centre de biathlon Laura, sans oublier les exclamations de la foule.

La médaillée d'argent Selina compte désormais sur sa plus jeune sœur convaincue qu'un avenir radieux l'attend.

"Mes sœurs ont de meilleures conditions que j'avais quand j'ai commencé. Cela veut dire qu'elles seront meilleures que moi."

Les sœurs Gasparin ont contribué à développer ce sport pour les femmes en Suisse. Elles ont construit deux stands de tir près de leur ville natale et ont également établi trois champs de tir supplémentaires en Suisse.
 
Elisa a terminé à la 33e position tandis qu'Aita a dû se contenter de la 62e place dans le classement final.

Sonali Prasad

À LA UNE