Accueil > Actualités > Héritage > Les legs des Jeux d’hiver se développent dans le monde entier

Héritage olympique

Options

Les legs des Jeux d’hiver se développent dans le monde entier

Winter Games legacies flourishing around the world
©Getty Images (4)

20/02/2014

Tandis que les yeux du monde entier sont rivés sur les villes hôtes olympiques durant 17 jours tous les quatre ans, les effets positifs de la tenue de cette manifestation peuvent être ressentis longtemps encore après l’extinction de la flamme olympique.

Les Jeux, qui sont l’une des plus grandes manifestations sportives du monde, peuvent être un considérable catalyseur de changement dans la ville hôte et contribuer ainsi à la production de retombées bénéfiques susceptibles de transformer le lieu, son apparence et ses infrastructures.

Ainsi Squaw Valley était pratiquement inconnue des skieurs aux États-Unis, et tout à fait du reste du monde, avant que lui soit attribuée l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 1960. Depuis lors, cependant, la popularité mondiale acquise par cette station de sport d’hiver avec le déroulement des Jeux, couplée à un gigantesque projet de développement à l’approche de 1960, a permis d’établir fermement Squaw Valley comme une destination majeure de sports d’hiver et la région du lac Tahoe abrite désormais la plus vaste concentration de stations de ski d’Amérique du Nord.

 Région du lac Tahoe

De même, la ville italienne de Turin s’est servie des Jeux d’hiver de 2006 pour transformer son image. Elle s’est ainsi redéfinie comme centre touristique et d’affaires après avoir pu exposer sa riche histoire et sa culture ainsi que son industrie de haute technologie au monde entier. Le nombre annuel de visiteurs de la région du Piémont est depuis passé de 3,3 millions en 2006 à 4,3 millions en 2012.

La ville italienne de Turin

Les villes hôtes, Lake Placid, Salt Lake City, Calgary et Albertville, pour leur part, ont utilisé les sites olympiques pour accueillir d’autres grandes manifestations tout en offrant des équipements d’entraînement de première classe à de nouvelles générations de sportifs de haut niveau.

Salt Lake City

D’autres villes hôtes ont profité des Jeux pour procéder à une rénovation de leurs infrastructures ainsi, au Japon, Sapporo a obtenu l’agrandissement de deux aéroports et le développement de sa gare ferroviaire, 41 routes nouvelles ou améliorées et la construction d’un système de transit rapide de 45 km tandis que Nagano a bénéficié du prolongement de la ligne de train à grande vitesse Shinkansen, qui réduit le trajet depuis Tokyo de trois heures à seulement 80 minutes.

Outre ses changements visibles, nouveaux équipements, routes et autres installations, les Jeux peuvent également procurer des bienfaits intangibles tels que le développement de la fierté nationale comme l’ont ressenti les Canadiens à la suite de Vancouver 2010.

Les Jeux d’hiver ont également permis de favoriser des projets respectueux de l’environnement. Ainsi Lillehammer 1994 est à l’origine de nouvelles normes en matière d’environnement pour les grandes manifestations sportives, qui obligent les organisateurs à inclure des mesures de durabilité dans leurs plans.

Sotchi est prêt à suivre cette tendance, avec la mise en œuvre de plans de legs pour l’ensemble éblouissant de ses nouveaux sites, sans oublier la pléthore de bienfaits à long terme qui va de la rénovation des infrastructures à la création d’un mouvement de volontaires en Russie.

À LA UNE