Accueil > Actualités > JOJ Actualités > Les JOJ en route pour Sotchi 2014 : discussion avec le skieur de la Solidarité Olympique Dinos Lefkaritis

JOJ Actualités

Options

Les JOJ en route pour Sotchi 2014 : discussion avec le skieur de la Solidarité Olympique Dinos Lefkaritis

Dinos Lefkaritis
©GEPA pictures

21/11/2013

Il a eu son premier aperçu de la scène olympique lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de 2012 à Innsbruck.  Aujourd’hui, le skieur chypriote de 17 ans Dinos Lefkaritis a reçu une bourse de la Solidarité Olympique afin de l’aider à réaliser son rêve, à savoir de concourir aux Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi.

Comment as-tu commencé le ski ?
J’ai skié pour la première fois à l’âge de six ans dans les montagnes de Troodos à Chypre. J’ai été immédiatement intéressé par ce sport et chaque week-end ou pendant les vacances, nous allions en montagne. Cela a commencé comme un passe-temps puis après quelques années, j’ai participé à ma première course au niveau national. Les résultats de cette course m’ont montré que j’avais le potentiel pour devenir un bon skieur et concourir davantage.

Comment était-ce de concourir aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver à Innsbruck ?
C’était une expérience unique dont je me souviendrais  toujours. Tout était parfaitement organisé et j’ai rencontré bon nombre d’athlètes et de personnes diverses. Les organisateurs ont réellement réussi à nous transmettre l’esprit olympique.

Quels sont tes objectifs pour l’avenir ?
Obtenir de bons résultats dans des courses et parvenir à mon meilleur niveau. C’est un défi assez difficile à relever mais l’un de mes objectifs est de poursuivre ma carrière olympique à Sotchi en 2014. Cela exige énormément de travail, d’entraînement et de préparation,  mais y concourir serait le plus grand moment dans ma carrière de skieur. En dehors du ski, une grande partie de ma vie tourne autour de mes études et mon objectif est d’étudier dans une grande université.

Dans quelle mesure la bourse de la Solidarité Olympique t’a-t-elle aidé ?
La bourse m’a donné la possibilité de m’entraîner plus, de mieux me préparer pour cette saison de ski, de devenir plus compétitif et bien évidemment de rester motivé et concentré pour me qualifier pour les JO de 2014 à Sotchi. Cette bourse est d’une grande utilité pour un athlète qui comme moi doit beaucoup voyager pour s’entraîner et pour participer aux courses.

Comment se déroule une semaine d’entraînement type pour toi ?
Je m’entraîne régulièrement en salle de sport, aussi bien en aérobic qu’en entraînement musculaire, lesquels sont importants pour le ski. Nous avons aussi un entraînement de ski chaque week-end pendant la saison de ski à Chypre, plus quelques jours par semaine en fonction des conditions de neige et de mes obligations scolaires. Je fais également partie d’une équipe de basketball, avec laquelle je m’entraîne entre trois et quatre heures par semaine. Ce sport contribue aussi beaucoup à ma condition physique. Un autre sport que j’apprécie également est le ski nautique, lequel est aussi très bon pour l’entraînement musculaire.

En dehors de l’entraînement, qu’aimes-tu faire de ton temps libre ?
J’écoute de la musique, je regarde des films, je vois des amis et je joue aux jeux vidéo. Je suis une personne assez ouverte donc j’aime sortir et retrouver mes amis.

Qui sont tes héros sportifs et pourquoi ?
J’ai toujours admiré Michael Jordan, qui est pour moi l’un des plus grands sportifs du monde. Parmi les skieurs que j’ai toujours admirés, il y a Bode Miller (champion olympique de ski alpin, États-Unis) parce qu’il a prouvé que tout était possible et réalisable. Parmi les athlètes que je respecte également, il y a  Andre Myhrer (skieur alpin, Suède), Mario Matt (triple champion du monde en ski alpin, Autriche) et Ted Ligety (champion olympique en ski alpin, États-Unis).

À LA UNE