Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Les effets de Londres 2012 sont toujours sensibles au Royaume-Uni

Londres 2012

Options

Les effets de Londres 2012 sont toujours sensibles au Royaume-Uni

Les effets de Londres 2012 sont toujours sensibles au Royaume-Uni
©Getty Images

25/07/2014

Deux ans après, les Jeux Olympiques de 2012 continuent d’avoir des effets significatifs à Londres et en Grande-Bretagne en général, comme l’indique un rapport publié par le gouvernement britannique qui souligne l’essor économique que les Jeux ont procuré à l’ensemble du pays.

Ce rapport sur les legs bénéfiques de Londres 2012 révèle que l’économie britannique a profité d’un coup de fouet dans les secteurs du commerce et de l’industrie qui dépasse les £14 milliards de livres (USD 23,8 milliards) à la suite des Jeux, dépassant l’objectif quadriennal de £11 milliards (USD 18,7 milliards) en moitié moins de temps. Les entreprises britanniques ont remporté de nouveaux contrats, augmenté leurs ventes et bénéficié d’investissements étrangers supplémentaires dans les deux ans qui ont suivi les Jeux.

Le rapport souligne également de nombreux autres legs olympiques comme le nombre de visiteurs étrangers en Grande-Bretagne qui a augmenté de 6 pour cent depuis les Jeux et est passé à 33 millions en 2013, et la transformation du Parc olympique reine Elizabeth.

Plus d’un million de personnes se sont rendues dans le parc depuis sa réouverture et 2 800 logements ont été créés avec la reconversion du village des athlètes en habitations résidentielles.

Selon le rapport, un plus grand nombre de Britanniques pratiquent un sport : 15,6 millions de personnes de 16 ans et plus prennent part à une activité sportive au moins une fois par semaine, soit 1,7 million de plus qu’en 2005, année où Londres a déposé sa candidature à l’organisation des Jeux.

Londres 2012 est également à l’origine d’un solide héritage avec le mouvement du volontariat comme le montre l’initiative « Join in » qui a soutenu 10 000 manifestations locales dans l’ensemble du pays durant l’été 2013. Ceci prouve là encore combien la tenue de grandes manifestations sportives peut être avantageuse pour la société.

L’ancien président de Londres 2012, Sebastian Coe s’est déclaré impressionné par les conclusions du rapport.

« Ce rapport détaille simplement tout ce qui se fait dans ce pays pour maintenir vivant l’esprit de Londres 2012 deux ans après les Jeux, » a-t-il déclaré. « Le pays s’est inspiré des performances de nos athlètes et de l’enthousiasme du public observés durant ces quelques semaines de 2012 et en a tiré parti, que ce soit pour des projets populaires, du volontariat, de nouveaux équipements sportifs, ou encore par de nouveaux modes de collaboration et l’amélioration de ses relations commerciales.
 
« Ce rapport ne mentionne que quelques-uns des accomplissements, de nombreux autres se produisent dans le pays. Je suis impatient de constater l’étendue de l’héritage dans les douze prochains mois. »

Le maire de Londres, Boris Johnson, a ajouté : « Londres, avec l’assentiment populaire, avait pris un engagement devant le monde entier en organisant les Jeux Olympiques de 2012. Deux ans après cet été en or, nous accélérons la transformation de Stratford et au-delà.

« Le Parc olympique reine Elizabeth a désormais rouvert, et des plans ambitieux ont été lancés pour implanter sur ce site une constellation d’institutions éducatives, artistiques, technologiques et culturelles, en vue de renforcer notre position de pointe dans ces secteurs et offrir des dizaines de milliers d’emplois. C’est un legs vivant qui est à l’origine de retombées économiques et sociales non seulement ici à Londres mais dans l’ensemble du Royaume-Uni. »

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE