Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Le village olympique, "un deuxième chez soi" pour le président du CIO durant les Jeux de 2014 à Sotchi

Sotchi 2014

Options

Le village olympique, "un deuxième chez soi" pour le président du CIO durant les Jeux de 2014 à Sotchi

Le village olympique, "un deuxième chez soi" pour le président du CIO durant les Jeux de 2014 à Sotchi
©IOC / Ian Jones

01/02/2014

Attendant avec impatience d’avoir les premières impressions des athlètes concernant les Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, s’est installé aujourd’hui dans sa chambre au village olympique avant de manger un morceau avec un groupe d’olympiens au restaurant du village.



“Séjourner ici me permet de côtoyer directement les athlètes”, a indiqué le président Bach. “J’espère y passer au moins deux nuits afin de discuter avec les athlètes et de savoir ce qu’ils vivent comme expérience. C’est très important pour moi et cela permettra de tirer des leçons utiles pour les futures éditions des Jeux.”

Ce n’est pas la première fois que le président Bach dort au village olympique. Lorsqu’il a remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques d’été de 1976 à Montréal, il avait vécu avec les autres athlètes durant un mois, une expérience qui lui rappelle de beaux souvenirs.



“C’est au village olympique que vit l’esprit olympique. C’est là que des gens de différentes nationalités et origines cohabitent dans la paix et l’harmonie. Quiconque a vécu cette expérience veut la vivre à nouveau”, a-t-il poursuivi.

Le président Bach s’est entretenu avec plusieurs athlètes ainsi que des délégués de Comités Nationaux Olympiques, qui félicitent tous les organisateurs locaux pour la qualité des logements et des sites de compétition. Un sentiment relayé par le président : “Les sites sportifs sont ultramodernes, le village olympique est splendide et le caractère compact de ces Jeux rendra l’ambiance encore plus spéciale”. Et d’ajouter : “La plupart des athlètes pourront se lever le matin et se rendre en 10 minutes à pied sur leur site de compétition. C’est formidable. J’aurais adoré cela quand j’étais athlète.”

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE