Accueil > Actualités > L'education par le sport > Le sport au cœur du Forum mondial des jeunes de l'UNESCO à Nanjing

L'education par le sport

Options

Le sport au cœur du Forum mondial des jeunes de l'UNESCO à Nanjing

Young Ambassador talks sport at UNESCO World Youth Forum in Nanjing

29/08/2014

La jeune ambassadrice du CIO, Stephanie Au, s'est jointe à un groupe d'experts afin de discuter de la manière dont la jeunesse d'aujourd'hui peut utiliser le sport pour changer le cours de sa vie et bâtir son avenir lors d'un forum spécial organisé par l'UNESCO à Nanjing, République populaire de Chine.

Le Forum mondial des jeunes sur le sport, la culture et la paix, conjointement organisé par l'UNESCO et le comité d'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2014 à Nanjing (NYOGOC), s'est tenu durant les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2014 à Nanjing. Pour rappel, les JOJ sont une plateforme unique permettant aux 3 800 athlètes et autres participants du monde entier de se réunir, de concourir les uns contre les autres, de partager leurs expériences et d'apprendre les uns des autres.

Sélectionnée par son Comité National Olympique pour faire partie des 104 jeunes ambassadeurs de cette édition des JOJ, Stephanie a été chargée de veiller à ce que les athlètes de sa délégation tirent le meilleur parti de leur expérience aux JOJ en participant notamment aux activités culturelles et éducatives portant sur des thèmes tels que la cuisine santé, la lutte contre le dopage, la gestion du temps et des médias.

Afin de rendre hommage aux JOJ de 2014 à Nanjing et de discuter de la valeur du sport comme instrument d'autonomisation des jeunes et d'union grâce à des valeurs partagées, l'UNESCO a invité les jeunes ambassadeurs du CIO pour parler du rôle du sport comme vecteur de paix, de développement, et d'intégration sociale. En sa qualité d'olympienne, d'étudiante et de jeune citoyenne engagée à faire connaître l'esprit olympique, Stephanie (HKG) a partagé son expérience et son point de vue quant au le rôle positif du sport et à celui des athlètes dans la société.  

"En tant que jeune ambassadrice des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Nanjing, j'ai eu l'occasion de rencontrer des jeunes fascinants originaires des cinq continents et de nouer de belles amitiés", a déclaré la jeune fille de 22 ans. Et d'ajouter : "J'ai pu constater sur place le pouvoir du sport pour réduire les écarts, réunir les personnes et inculquer des valeurs telles que le fair-play, le respect et l'amitié."  

Dans un communiqué publié à l'occasion du Forum mondial des jeunes, la directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a rappelé la capacité du sport et de la culture à autonomiser, rassembler, et conduire le changement social : "Il est plus que jamais de notre devoir de concevoir de nouvelles façons de soutenir la jeunesse, en misant sur le pouvoir de transformation de la culture et du sport. Ces formes fondamentales d'expression humaine reflètent les valeurs qui sont au cœur du Mouvement olympique et s’avèrent essentielles à la tolérance et la solidarité."

D'autres organisations internationales telles que l'ONUSIDA, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Comité International pour le Fair-Play, l'Académie Internationale Olympique, le Centre international pour la Trêve olympique, ont également présenté aux jeunes athlètes et aux jeunes de la région les avantages et les valeurs positives du sport ainsi que susciter leur intérêt et faciliter leur compréhension des questions mondiales grâce aux activités menées dans le cadre du programme culturel et éducatif des JOJ.

La semaine passée, un autre jeune ambassadeur du CIO, Hamza Chraibi, a lui aussi été invité à participer à un groupe de discussion de l'ONUSIDA sur des partenariats innovants pour la santé, le sport et le développement impliquant la coopération Sud-Sud et la coopération triangulaire. À cette occasion, l'importance de la mobilisation de la jeunesse et de la communauté sportive pour lutter contre le VIH/sida a été soulignée.

Le sport, un vecteur de changement positif et d'intégration sociale

Ainsi qu'il est stipulé dans la Charte olympique et qu'il a été démontré à travers un large éventail de projets et de programmes coordonnés ou soutenus par le CIO dans le monde entier, le sport est et peut être un outil efficace pour promouvoir et faire progresser le changement social et les mentalités de chacun. Le sport est une force fédératrice qui facilite le dialogue au sein des communautés et entre communautés et fait tomber les barrières.

Faire du sport une réalité en termes d'intégration sociale requiert la participation de partenaires spécialisés œuvrant chaque jour dans ce domaine. À cet égard, le CIO a pu compter sur de nombreux partenaires au fil des années, en particulier les Nations Unies et leurs différentes agences et programmes, avec qui l'organisation coopère depuis longtemps. L'UNESCO est également un partenaire clé qui s'est joint aux efforts déployés par le CIO dans les domaines de la culture, de la promotion de l'éducation physique ou d'une manière plus générale, en faveur du sport pour le développement. Si l'ONU et le CIO jouent des rôles très différents dans la société, les deux organisations partagent néanmoins un ensemble de valeurs fondamentales et travaillent de concert pour mettre le sport et l'éducation physique au service du développement humain.  

En savoir plus sur les initiatives du CIO visant à édifier un monde meilleur par le sport

 

À LA UNE