Accueil > Actualités > Médias CIO > Le Sommet olympique apporte son soutien total à l’Agenda olympique 2020

Actualités Olympiques

Options

Le Sommet olympique apporte son soutien total à l’Agenda olympique 2020

Olympic Summit gives full support to Olympic Agenda 2020
©IOC/Arnaud Meylan

19/07/2014

Les principaux représentants du Mouvement olympique se sont réunis aujourd’hui à Lausanne pour discuter essentiellement du processus relatif à l’Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du Mouvement olympique.

Les dirigeants sportifs ont été informés des propositions reçues à ce jour concernant l’Agenda olympique 2020, qui sera examiné de plus près et soumis à l’approbation finale de la Session extraordinaire du CIO en décembre.

Le Sommet olympique a été convoqué par le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, au siège du CIO à Lausanne. Il fait partie du dialogue et de la consultation en cours sur les principaux sujets d’intérêt et de préoccupation du Mouvement olympique. Il réunit les vice-présidents du CIO ainsi que les présidents des principales parties prenantes du Mouvement olympique. *(Voir la liste des participants à la fin de ce communiqué de presse.)

Les participants au Sommet se sont félicités de la démarche de consultation, large et ouverte, qui a également permis de recevoir des contributions de la société civile et du grand public et qui a renforcé la bonne gouvernance au CIO. Sous la direction du CIO, l’Agenda olympique 2020 aborde trois thèmes principaux : la durabilité, la crédibilité et la jeunesse. Le Sommet a apporté son soutien total à l’orientation des réformes. Il y a eu des discussions approfondies sur divers points clés, notamment la gestion du coût des Jeux, la protection des athlètes propres, la bonne gouvernance et la stratégie en faveur de la jeunesse. (Cliquez ici pour voir les 14 sous-thèmes).

Le Sommet a appuyé en particulier les points suivants :

-          Nouvelle stratégie pour la procédure de candidature à l’organisation des Jeux. Il s’agit d’offrir une plus grande souplesse aux villes candidates, en mettant l’accent sur la durabilité des Jeux Olympiques. Les villes candidates devraient, dès de début de la procédure de candidature, prendre en considération l’héritage que les Jeux Olympiques peuvent laisser à la région et à ses habitants, et notamment la manière dont les Jeux s’intègrent au mieux dans le plan de développement social et environnemental à long terme de la région hôte. La nécessité pour les parties prenantes du Mouvement olympique de continuer à faire preuve de souplesse et de rester ouvertes à des modifications de ce concept, dans une mesure raisonnable, a également été reconnue.

-          Modification de la procédure relative à la composition du programme olympique. L’objectif est de présenter des propositions en vue d’une plus grande souplesse en adoptant une approche basée sur les épreuves plutôt que sur les sports pour ce qui est de la composition du programme tout en respectant la limite fixée en ce qui concerne le nombre d’athlètes participants. 

-          Création d’une chaîne de télévision olympique. Les participants ont soutenu l’idée d’une chaîne de télévision olympique, reconnaissant le potentiel de celle-ci à accroître de manière significative la visibilité de certains sports ainsi que la promotion des valeurs olympiques tout au long de l’année et dans le monde entier. Le CIO prendra contact avec toutes les parties concernées dans les mois à venir afin de développer ce concept. 

D’autres consultations concernant l’Agenda olympique 2020 sont prévues en septembre, lorsque les contributions d’aujourd’hui ainsi que les discussions des groupes de travail en juin seront présentées aux commissions du CIO. Les propositions retravaillées seront alors à nouveau examinées par la commission exécutive (CE) lors de sa réunion en octobre, avant d’être étudiées par l’ensemble des membres du CIO et soumises à l’approbation finale de la Session extraordinaire du CIO à Monaco les 8 et 9 décembre 2014. 

Les participants au Sommet olympique ont reconnu les bienfaits pour l’ensemble du Mouvement olympique d’une collaboration accrue au plus haut niveau entre le CIO et les Nations Unies après la signature d’un protocole d’accord historique entre les deux organisations plus tôt cette année. 

Les participants envisagent avec confiance l’avenir du Mouvement olympique en ce qui concerne sa stabilité financière à long terme suite aux divers accords conclus cette année : les accords signés récemment avec des diffuseurs et sponsors TOP garantissent non seulement la stabilité financière à long terme du CIO et du Mouvement olympique, mais ils montrent également la confiance que ces entreprises ont dans le CIO. Plus tôt cette année, le CIO a conclu un accord à long terme jusqu’en 2032 avec le diffuseur américain NBC Universal et un autre avec le consortium japonais pour les droits de diffusion au Japon, outre la signature d’un accord avec Bridgestone comme nouveau partenaire TOP et la prolongation du partenariat TOP avec Panasonic.

Par ailleurs, des informations ont été données sur les sujets abordés lors des précédents sommets olympiques et des rapports d’avancement ont été remis concernant quatre points clés, à savoir la lutte contre le dopage; le calendrier sportif; l’autonomie et la bonne gouvernance; et la lutte contre les arrangements de matches et la corruption s’y rattachant.

1)     Protection des athlètes propres
Un rapport a été présenté concernant le fonds supplémentaire de USD 20 millions mis de côté par le CIO pour protéger les athlètes propres, fonds qui doit être réparti à parts égales entre la lutte contre le dopage et la lutte contre les arrangements de matches et la corruption s’y rattachant. 

Le président de l’ASOIF a présenté les derniers développements en ce qui concerne les efforts déployés par le Mouvement olympique pour lutter contre les arrangements de matches. Il est question notamment d’une plus grande coopération avec les gouvernements et les opérateurs de paris afin de mieux coordonner les efforts dans le domaine de l’éducation, de la surveillance et de l’harmonisation de la législation.  

Le CIO a lancé le système de surveillance IBIS et l’a mis au service des parties prenantes du Mouvement olympique. Le point a également été fait sur la coopération avec Interpol, notamment la signature d’un protocole d’accord entre les deux organisations.

Par ailleurs, le président de l’Agence Mondiale Antidopage a présenté un rapport sur la position actuelle de l’AMA quant à la manière d’assurer une protection permanente des athlètes propres en coopération avec toutes les parties prenantes du Mouvement olympique. Il a également rendu compte des efforts de l’AMA visant à convaincre les gouvernements à s’aligner sur le financement supplémentaire apporté par le CIO.

2)     Calendrier sportif
Les participants ont décidé de créer une base de données en ligne du calendrier sportif pour coordonner la programmation des compétitions sportives à l’échelon mondial. Ils ont donné leur accord à un projet visant à établir au printemps un calendrier détaillé des épreuves pour trouver les meilleures solutions en ce qui concerne la planification des compétitions sportives au niveau mondial, en particulier lorsque de nouvelles épreuves sont proposées. 

3)     Autonomie et bonne gouvernance
Les participants ont noté avec satisfaction les bons résultats déjà atteints par le groupe de travail sur la bonne gouvernance créé lors de la dernière réunion du sommet, et ont encouragé le CIO à poursuivre sur cette bonne voie. 
Une proposition a aussi été étudiée visant à mettre en place un système d’information pour surveiller les conflits, ceci dans l’intérêt du Mouvement olympique.
Enfin, les participants sont tombés d’accord en ce qui concerne le processus de création de groupes d’intervention ad hoc pour résoudre des conflits spécifiques.

*LISTE DES PARTICIPANTS :

Thomas BACH, président du CIO
Cheik Ahmad Al-Fahad AL-SABAH, président de l’ACNO
Claudia BOKEL, présidente de la commission des athlètes du CIO
John D. COATES, AC, vice-président du CIO
Bruno GRANDI, président de la FIG
Patrick HICKEY, membre de la CE du CIO
Gian-Franco KASPER, président de l’AIOWF
Peng LIU, président du
Comité Olympique Chinois
Julio César MAGLIONE, président de la FINA
Lawrence PROBST III, président du
Comité National Olympique des États-Unis
Craig REEDIE, vice-président du CIO
Francesco RICCI BITTI, président de l’
ASOIF
Marius VIZER, président de
SportAccord
Ching-Kuo WU, membre de la CE du CIO
Alexander ZHUKOV, président du Comité Olympique Russe
Zaiqing YU, vice-président du CIO

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires déterminés à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, aidant ainsi les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube :
www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos est disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur
Flickr.
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante :
images@olympic.org.

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur
Twitter, Facebook et YouTube.

Les meilleures photos de Nanjing 2014

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

À LA UNE