Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Le slalom géant entre dans la dernière ligne droite

SOTCHI 2014

Options

Le slalom géant entre dans la dernière ligne droite

Ted Ligerty aux Jeux Olympiques 2014 à Vancouver
©IOC

23/12/2013

Vainqueur dimanche à Alta Badia (Italie), Marcel Hirscher s'impose de plus en plus comme l'homme à battre dans le slalom géant de Sotchi 2014.

Le champion autrichien, qui avait déjà survolé les débats la semaine précédente à Val d'Isère, a réalisé deux descentes magistrales pour un temps cumulé de 1:37.5. Sa performance est d'autant plus impressionnante que le futur lauréat de l'épreuve a bien failli chuter dans la deuxième manche. Il a cependant résisté au retour du Français Alexis Pinturault, qui termine deuxième à 0.35 secondes. L'Américain Ted Ligety, qui s'est déjà imposé à deux reprises sur cette piste, est monté sur la troisième marche du podium. Il compte désormais 60 points de retard sur Hirscher au classement du slalom géant et 106 au classement général de la Coupe du monde, toujours dominé par le Norvégien Aksel Lund Svindal.

La réussite actuelle de Hirscher laisse à penser que la lutte pour la médaille d'or à Sotchi sera acharnée. En attendant, l'intéressé s'est dit satisfait d'avoir devancé le grand favori Ligety.

« Je suis heureux de constater que Ted est un être humain et qu'il peut donc être battu », a déclaré avec malice le skieur autrichien, après avoir signé son troisième succès de la saison. Il reste en outre sur cinq podiums en six courses.

Première victoire pour Weirather
Dimanche à Val d'Isère (France), les supporters du Liechtenstein avaient le sou-rire. Tina Weirather a en effet remporté la première victoire de sa carrière en slalom géant. Ce succès de la skieuse actuellement en tête de la Coupe du monde est de bon augure pour la petite principauté européenne, qui espère décrocher sa première médaille aux Jeux Olympiques d'Hiver depuis 1988.

La jeune femme de 24 ans compte 27 points d'avance sur Lara Gut au classement de la Coupe du monde. Sur la piste savoyarde, elle a devancé sa rivale suisse de 0.75 secondes. La troisième place est revenue à la Suédoise Maria Pietilae-Holmner. Weirather reste sur deux victoires en deux week-ends, suite à son succès en super G à Saint-Moritz (Suisse). La native de Vaduz reste pourtant circonspecte quant à ses chances de se maintenir en tête jusqu'au terme de la saison.

« C'est sympa de participer à la lutte pour le titre. C'est la première fois que je suis aussi régulière, mais nous ne sommes qu'en décembre. Il est encore trop tôt pour penser à tout ça. »

Le dernier médaillé olympique originaire du Liechtenstein reste Paul Frommelt, lauréat de la médaille de bronze du slalom hommes à Calgary en 1988. Le palmarès de la principauté comprend neuf médailles en tout.

La jeune prodige Takanashi prend le large
Sara Takanashi s'est adjugé sa troisième victoire consécutive à Hinterzarten (Al-lemagne), le week-end dernier. La Japonaise en profite pour accroître son avance en tête de la Coupe du monde de saut à ski. La native de Kamikawa, qui a fêté ses 17 ans en octobre, a totalisé 239.9 points grâce à des sauts à 96 et 98.5 mètres. Il n'en fallait pas moins pour devancer la Russe Irina Avvakumova (227.9 points) et l'Allemande Carina Vogt (224.7 points).

À 16 ans, Takanashi est devenue l'an passé la plus jeune athlète à remporter la Coupe du monde. Elle compte déjà parmi les favoris de l'épreuve qui se déroulera à Sotchi, en février prochain.

Lamy-Chappuis se relance à Schonach
Jason Lamy-Chappuis, médaillé d'or du 10 km tremplin normal aux Jeux Olym-piques d'Hiver 2010, a lancé un sérieux avertissement aux grands noms de la discipline. Le Français vient en effet de remporter un succès probant à Schonach (Allemagne).

Dans cette épreuve comptant pour la Coupe du monde de Combiné Nordique, il s'impose pour 0.7 secondes devant l'Allemand Johannes Rydzek, encouragé par un public enthousiaste, et le Japonais Akito Watabe. Le vent a soufflé si fort que la compétition officielle de saut à ski a dû être annulée, et les concurrents ont pu s’élancer dans l’épreuve de fond en se basant sur leur « saut de réserve ». Ces conditions difficiles n'ont pas empêché Lamy-Chappuis de briller par sa constance. Originaire de Missoula (États-Unis), le champion olympique en titre a fêté son deuxième succès de la saison. Il réduit ainsi l'écart qui le sépare du leader Eric Frenzel, lequel a dû se contenter de la huitième place.

Auteur d'une belle accélération dans la dernière partie du parcours, le Français aborde la trêve de Noël en troisième position au classement, derrière Frenzel et Watabe.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE