Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Le programme des observateurs du CIO procure une expérience des coulisses aux prochains organisateurs des Jeux

SOTCHI 2014

Options

Le programme des observateurs du CIO procure une expérience des coulisses aux prochains organisateurs des Jeux

Le programme des observateurs du CIO procure une expérience des coulisses aux prochains organisateurs des Jeux
©IOC

20/02/2014

À chaque édition des Jeux Olympiques, le Comité International Olympique invite les comités d’organisation des prochaines Jeux à participer à un programme des observateurs qui procure un point de vue depuis les coulisses de ce qu’exige le fonctionnement quotidien des Jeux.

Cette expérience, qui fait partie du programme de transfert des connaissances des Jeux Olympiques (OGKM), représente l’une des éléments principaux du processus de transfert des connaissances puisqu’il donne la possibilité exceptionnelle de vivre, d’apprendre et d’observer le fonctionnement des Jeux en temps réel, grâce à un certain nombre de visite sur les divers sites olympiques durant les Jeux.

En effet, ce programme permet à chacun des comités d’organisation des prochains Jeux de non seulement de constater comment cela fonctionne mais aussi d’étudier des secteurs spécifiques afin d’en tirer les leçons et améliorer certains aspects de leur propre contexte organisationnel et culturel.

Les participants suivent un guide sur mesure à travers chacune des fonctions des Jeux, observant le fonctionnement d’ensemble des opérations depuis la cérémonie d’ouverture, en passant par la billetterie, les infrastructures de transport, les installations médicales et les opérations de presse et médias.

Selon Dmitry Chernyshenko, président de Sotchi 2014, les expériences de son comité d’organisation lors des programmes d’observateurs aux Jeux à Vancouver en 2010 et à Londres en 2012, ainsi qu’à Innsbruck aux JOJ d’hiver en 2012, ont été indispensables au succès de la préparation des Jeux d’hiver de 2014.

« C’est une part extrêmement importante de la planification et de la préparation de la ville hôte car cela procure un accès dans les coulisses des Jeux en temps réel avec tous les hauts et les bas qui se produisent inévitablement, » estime-t-il. « Environ 200 membres de Sotchi 2012 ont eu la possibilité d’en apprendre plus auprès de ceux qui faisaient déjà l’expérience de la tenue des Jeux, qu’il s’agisse des pièges à éviter, de ce qui fonctionne comme de ce qui ne fonctionne pas, et ce par le biais du programme des observateurs et d’un certain nombre de mise en détachement.

« Après Vancouver 2010 et Innsbruck 2012, Londres a été la troisième grande occasion pour notre équipe de gagner de l’expérience à des Jeux en temps réel. Les échanges d’idées, de connaissances et autres recettes de succès ont été particulièrement utiles. Il a été primordial pour nous qu’un grand nombre de membres de notre équipe puissent faire partie de l’organisation et observer une grande manifestation sportive.

Le programme des observateurs le plus récent se déroule en ce moment à Sotchi et il compte plus de 370 participants de trois comités d’organisation des jeux Olympiques : Rio 2016, PyeongChang 2018 et Tokyo 2020, et de cinq villes requérantes pour les Jeux Olympiques hiver de 2020 : Krakow, Oslo, Almaty, Lviv and Beijing.

Du 4 au 24 février, les participants prendront part à 65 séances qui comprendront dix tables rondes, la visite de pratiquement tous les sites de compétition et entraînement, en vue avant tout, d’observer et d’étudier le fonctionnement des Jeux en temps réel et les activités des divers secteurs de fonctionnement.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE