Accueil > Actualités > Election ville hote > Le président du CIO encourage les villes candidates 2022 à se montrer créatives

Élection ville hôte

Options

Le président du CIO encourage les villes candidates 2022 à se montrer créatives

Le président du CIO encourage les villes candidates 2022 à se montrer créatives
©IOC/Richard Juilliart

06/12/2013

Les délégués des six villes désireuses d’accueillir les Jeux Olympiques d’hiver en 2022 rentrent chez eux avec des informations précieuses concernant la procédure de candidature à l’issue du séminaire des villes candidates organisé par le Comité International Olympique (CIO). Ce séminaire, lequel a duré trois jours, s’est en effet achevé aujourd’hui à Saint-Sulpice, Suisse.

Animé par le directeur exécutif pour les Jeux Olympiques, Gilbert Felli, et par la responsable des relations avec les villes candidates, Jacqueline Barrett, ce séminaire a porté sur un certain nombre de thèmes et d’exigences, en particulier l’héritage et la durabilité. Les représentants d’Almaty (Kazakhstan), Beijing (République populaire de Chine), Cracovie (Pologne), Lviv (Ukraine), Oslo (Norvège), et Stockholm (Suède)* ont été vivement encouragés à adapter ces questions afin de répondre à leurs besoins nationaux et servir au mieux les intérêts de leur ville, de leur région et de leur pays respectifs.

Sortir des sentiers battus
S’exprimant au cours du séminaire, le président du CIO, Thomas Bach, a appelé les délégués à se montrer créatifs dans leurs projets de candidature et à prendre des engagements le plus tôt possible auprès de leur population afin d’expliquer les bienfaits de l’organisation des Jeux et ainsi rallier du soutien. « Le CIO possède énormément d’informations et de connaissances à transmettre aux villes candidates, mais celles-ci doivent également avoir suffisamment confiance en leurs projets pour ne pas se limiter aux schémas du passé », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Ce n’est qu’en lançant leurs propres initiatives, en s’appuyant sur la manière dont elles pensent que les Jeux Olympiques peuvent profiter à leurs habitants, qu’elles seront en mesure de tirer le meilleur parti de leurs projets. Nous sommes ici pour écouter, mais aussi pour guider. »

Partie intégrante du programme d’éducation des villes candidates, ce séminaire a permis de détailler la procédure de candidature, avec notamment une introduction complète portant sur la complexité, la portée et l’ampleur de l’accueil d’une édition des Jeux Olympiques. S’appuyant sur un large éventail de documents du CIO et des précédentes villes candidates, les discussions ont abordé des sujets allant du transport aux finances, avec une journée consacrée à des ateliers individuels sur les sports, l’expérience des athlètes, les villages olympiques, les Jeux Paralympiques, l’hébergement, le concept des Jeux Olympiques, les opérations médias, la technologie et le marketing.

Ce séminaire a été dispensé par des experts de l’administration du CIO et des spécialistes des précédentes villes hôtes, notamment Neale Coleman et Bill Morris de Londres 2012 et John McLaughlin de Vancouver 2010.

Outre les séances de travail et les ateliers sur les éléments essentiels pour accueillir une édition des Jeux Olympiques, un fort accent a été placé sur le fait que l’organisation des Jeux est avant tout un effort d’équipe, avec tous les niveaux du gouvernement, les partenaires commerciaux, les services publics, les groupes communautaires, les populations nationales, et les autorités sportives associés pour l’accueil réussi d’un événement particulièrement complexe. Un dialogue clair et un engagement de toutes les parties prenantes correspondantes sont donc primordiaux afin de mener une candidature harmonieuse et sans heurts, et en cas d’élection, accueillir une édition des Jeux Olympiques d’hiver mémorable en 2022.

Cliquez ici pour de plus amples informations sur la procédure d’acceptation des candidatures.

* Les villes seront citées dans l’ordre alphabétique jusqu’au tirage au sort officiel qui sera effectué par la commission exécutive du CIO en décembre 2013. L’ordre du tirage au sort sera ensuite utilisé jusqu’à l’élection de la ville hôte des Jeux de 2022. 

 

À LA UNE