Accueil > Actualités > Héritage > Le Parc olympique de Londres ouvre au public

Héritage olympique

Options

Le Parc olympique de Londres ouvre au public

London’s Olympic Park opens to the public
©Getty Images (2)

07/04/2014

Le Queen Elizabeth Olympic Park de Londres vient d’être entièrement rouvert au public pour la première fois depuis la clôture des Jeux Olympiques de 2012, à la suite de la transformation de sa section sud.

Ce parc de 220 hectares, le plus vaste des lieux publics ouverts à Londres depuis plus de 100 ans, a été transformé en espace paysager accompagné de canaux et terrains d’aventure qui offrent balançoires, pont de corde et autres zones d’activités.

Une promenade bordée d’arbres avec système original d’éclairage globulaire, des mini-jardins représentant divers types de climats, comme l’Afrique du Sud, les Amériques et la Méditerranée, des fontaines interactives et quatre circuits à thème pour la marche à pied, figurent parmi les curiosités de l’endroit.

Plus d’un million de visiteurs ont déjà pu profiter de la section nord du parc depuis sa réouverture en juillet 2013, divers concerts et autres grandes manifestations y ont été proposés. Première installation olympique à rouvrir après les Jeux, la Copper Box a déjà plus de 100 000 usagers à son actif, tandis que le célèbre Centre aquatique a pour sa part vu le passage de plus de 55 000 personnes depuis le 1er mars 2014, jour de sa réouverture.

Le VeloPark de la vallée de la Lee a lui aussi commencé à accueillir le public le 31 mars 2014, tandis que l’inauguration du Centre de tennis et de hockey-sur-gazon de la vallée de la Lee aura lieu en juin prochain.

Les travaux se poursuivent dans le stade olympique pour en faire un équipement multi-usages, tandis qu’il est prévu également de construire un nouveau centre culturel et artistique majeur dans l’enceinte même du parc, en coopération avec University College et le Victoria & Albert Museum. Un permis de construire a été accordé pour 10 000 nouveaux logements, dont plus de 2 800 appartements dans le village olympique, désormais rebaptisé East Village.

Dennis Hone, directeur général de la LLDC, agence responsable du développement du legs de Londres 2012 qui a mené les transformations du parc après les Jeux, a rappelé : « au cours des dix-huit mois qui ont suivi la clôture des Jeux, nous avons créé un magnifique parc pour Londres avec une splendide configuration paysagère, des canaux, en plus des équipements de classe mondiale. Nous souhaitons que le public vienne profiter de cette nouvelle destination, qu’il s’agisse de revivre les brillants souvenirs du fabuleux été 2012 ou d’en faire l’expérience pour la première fois. »

« L’ouverture du Queen Elizabeth Olympic Park n’est pas la fin de l’histoire de la transformation. Nous réalisons un nouveau cœur pour l’est de Londres, source d’emplois, de logements et d’investissements culturels et éducatifs avec des partenaires comme le Victoria & Albert Museum et University College de Londres. C’est un moment absolument palpitant pour tous les Londoniens et nous les invitons tous à venir découvrir le Queen Elizabeth Olympic Park par eux-mêmes. »

Sir John Armitt, président de l’ODA, responsable de la construction des sites et infrastructures olympiques pour Londres 2012 a ajouté pour sa part : « le Parc olympique a rencontré un immense succès auprès des spectateurs de 2012 et à présent des milliers d’autres personnes vont pouvoir découvrir comment il s’est transformé pour le plaisir des générations à venir : promenades, détente, découverte du site, piques niques, pratique d’un sport ou spectacles de compétitions dans quatre équipements de classe mondiale. Avec ce que nous réalisons pour achever les 2 818 nouveaux logements de l’East Village, ceci démontre bien que l’héritage dont nous avons tant parlé est en excellente voie de devenir tout à fait réel. »


 

À LA UNE