Accueil > Actualités > Médias CIO > Le CIO rencontre le gouvernement du Pakistan et le CNO pakistanais

Actualités Olympiques

Options

Le CIO rencontre le gouvernement du Pakistan et le CNO pakistanais

IOC holds meeting with Government of Pakistan and the Pakistan Olympic Association

04/10/2013

Le Comité International Olympique (CIO) a tenu aujourd'hui, en compagnie du Conseil olympique d'Asie (OCA), une réunion à Lausanne à laquelle ont participé le membre du CIO Syed Shahid Ali, le représentant du gouvernement pakistanais, M. Faridullah Khan, secrétaire fédéral auprès du Ministère de la Coordination interprovinciale, et une délégation du Comité National Olympique pakistanais reconnu par le CIO (POA), placée sous la conduite du lieutenant général (à la retraite) Syed Arif Hasan.

La situation du Mouvement olympique au Pakistan a été examinée et l'accord suivant conclu :

- Toutes les parties sont convenues que la situation actuelle devait être résolue dans les meilleurs délais dans l'intérêt du sport et des athlètes pakistanais.

- Le gouvernement du Pakistan s'est résolument engagé à observer la Charte olympique en tous points, notamment le principe d'autonomie du Mouvement olympique dans le pays. Il a donc été convenu que le gouvernement pakistanais apporterait sa coopération et s'abstiendrait de toute intervention injustifiée.

- Afin de dissiper tout doute éventuel concernant des allégations selon lesquelles des organismes parallèles auraient été établis au niveau des fédérations nationales de sport, le CIO, de concert avec le POA et chacune des Fédérations Internationales concernées, passera en revue la composition du CNO d'ici au 1er décembre 2013 et s'assurera que ce dernier comprend des fédérations nationales dûment affiliées aux FI correspondantes, comme le veut la Charte olympique. Une fois ce processus achevé, il a été convenu que personne ne remettrait en cause la composition du CNO pakistanais et que toutes les parties opéreraient uniquement dans le cadre de la structure existante du CNO et dans le respect de ses statuts tels qu'approuvés par le CIO.

Une lettre sera adressée prochainement au gouvernement du Pakistan et au CNO de ce pays afin d'arrêter les modalités de ce processus et ce que l'on attend de chacune des parties.

Le CIO estime que le développement du sport dans un pays requiert l'entière coopération de toutes les institutions concernées. À cet effet, le CIO espère que le gouvernement du Pakistan, le CNO et les fédérations nationales de sport pourront parvenir à une compréhension mutuelle et nouer des relations fructueuses dans le respect absolu de la juridiction et des responsabilités de chaque entité, à l'abri de toute ingérence.

 

Les meilleures photos de Sotchi 2014

À LA UNE