Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Lauryn Williams, des pistes en tartan aux pistes de glace

Sotchi 2014

Options

Lauryn Williams, des pistes en tartan aux pistes de glace

Lauryn Williams
©Getty Images

31/01/2014

Championne olympique du relais 4 x 100 m à Londres en 2012, l’Américaine Lauryn Williams devient freineuse en bob à deux féminin à l’été 2013. Six mois plus tard, elle remporte sa sélection dans l’équipe américaine qui défendra ses chances à Sotchi. Elle peut croire en ses chances de remporter une 3e médaille aux Jeux !

Le 19 janvier 2014, la sélection olympique de bobsleigh américaine est annoncée. En son sein, figurent six athlètes pour trois bobs à deux féminins qualifiés : les pilotes Elana Meyers, Jamie Greubel et Jazmine Fenlator, et les freineuses Aja Evans, Lolo Jones et Lauryn Williams. En 2004, 2008 et 2012, cette dernière a déjà fait trois fois partie d’une équipe olympique américaine, mais en tant que sprinteuse. Sa carrière en athlétisme lui a permis de se constituer un superbe palmarès, principalement constitué d’une médaille d’argent sur 100 m aux Jeux d’Athènes en 2004, d’un doublé aux Championnats du monde de l'IAAF d’Helsinki en 2005 (100 m et relais 4x100 m), d’une nouvelle médaille d’or mondiale en relais à Osaka en 2007 et pour finir…  du titre olympique du 4x100 m à Londres en 2012 pour avoir couru en séries.

Lauryn Williams raconte la suite : « En juillet 2013, une blessure persistante m’a empêché de mener à bien ce qui devait être ma dernière saison sur les pistes d’athlétisme. J’étais complètement déprimée, mais une discussion avec Lolo Jones, la championne de 100 m haies connue pour avoir rejoint les rangs de l’équipe nationale de bobsleigh au milieu de sa carrière en athlétisme, m’a ou-vert l’esprit. Mon intérêt était piqué à vif, et j’ai décidé de me rendre aux Championnats nationaux de poussée sur la piste de glace de Calgary. Avec une seule session d’entraînement et une jambe en mauvais état, j’ai réussi à prendre la troisième place et l’aventure a commencé ».

À l’assaut des podiums

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette aventure a commencé très fort pour la nouvelle frei-neuse américaine, qui s’est mise à pousser énergiquement sur les pistes de glace quelques années après avoir établi son record personnel du 100 m en 10.88 sur la piste en tartan du Letzigrund de Zurich.
Lauryn Williams dispute sa première épreuve de Coupe du monde de la FIBT le 7 décembre 2013 à Park City (États-Unis) : elle se classe 2e dans le bob piloté par Jazmine Fenlator, à égalité avec le tandem Jamie Greubel/Lolo Jones, derrière Elana Meyers/Aja Evans pour un triplé américain. Le 14 décembre à Lake Placid, Lauryn est la freineuse d’Elana Meyers qui prend la 2e place derrière la Canadienne Kaillie Humphries. Le 19 janvier, jour de l’annonce de la sélection américaine, le tandem constitué par Jamie Greubel et Lauryn Williams remporte la victoire sur la piste olympique d’Igls en Autriche. Elles se félicitent chaudement à l’arrivée et la pilote se réjouit : « Merci à Lauryn qui m’a donné un si bon départ ».  Lauryn Williams a disputé en tout et pour tout quatre épreuves de Coupe du monde de bobsleigh, elle a poussé derrière les trois pilotes américaines sélectionnées pour Sotchi, et elle est montée sur les podiums avec chacune d’entre elles !

Seuls huit sportifs américains ont disputé les Jeux d’été et d’hiver avant Lolo Jones et Lauryn Williams. Un seul, et d’ailleurs le seul au monde, a réussi à gagner l’or dans les deux éditions : Edward Eagan en boxe (1920) et en bobsleigh (1932). Depuis l’introduction du bob à deux féminin au programme des Jeux d’hiver, les États-Unisont toujours été sur le podium : or en 2002, argent en 2006, bronze en 2010. Lauryn Williams peut croire en ses chances de remporter une troisième médaille olympique quelle que soit la pilote qu’elle accompagnera. « Je vais représenter les États-Unisaprès seulement six mois de participation à ce sport. Je ne peux pas prédire l'avenir, mais je suis extrêmement enthousiaste à propos de ce voyage et de la possibilité d’écrire la plus belle partie d’un nouveau chapitre de la passionnante histoire qu’est ma vie » dit-elle.

Suivez Lauryn Williams sur l'Athletes' Hub:

 

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE