Accueil > Actualités > Héritage > Lake Placid bénéficie d’un héritage olympique ancien qui perdure

Héritage olympique

Options

Lake Placid bénéficie d’un héritage olympique ancien qui perdure

Lake Placid enjoys long and continued Olympic legacies
©IOC

17/12/2013

Le petit village de Lake Placid au nord de l’état de New York jouit depuis de longues années d’une tradition olympique grâce aux deux éditions des Jeux Olympiques d’hiver qui s’y sont déroulées à 48 ans d’intervalle en 1932 et en 1980.

Les Jeux de 1932 à Lake Placid furent les premiers Jeux Olympiques d’hiver à se tenir en Amérique du Nord et les premiers hors d’Europe. Ils ont permis à Lake Placid de gagner une reconnaissance mondiale, ce qui a permis le développement du tourisme devenu, depuis lors, la colonne vertébrale de l’économie du massif des Adirondacks.

Les Jeux d’hiver de 1932 sont également à l’origine d’infrastructures et autres installations comme le centre olympique multifonctions spécialement édifié pour accueillir les épreuves de patinage artistique et six des 12 matches de hockey-sur- glace des Jeux. C’est la première patinoire couverte de l’histoire des Jeux d’hiver.

Le succès des Jeux de 1932 a permis à Lake Placid de se placer en tête des stations de ski dans le monde du sport et d’étendre sa saison touristique estivale. De 1932 à 1950, cette station de ski a également accueilli de plus en plus de compétitions internationales comme les championnats du monde de patinage de vitesse, de bobsleigh, de ski nordique, et produit plus de champions olympiques américains qu’aucun autre endroit des États-Unis.

En 1954, Lake Placid tenait absolument à organiser une nouvelle fois les Jeux Olympiques d’hiver mais ce n’est pas avant 1980 que l’attention du monde s’est de nouveau tournée sur les Adirondacks avec la tenue dans cette région des XIIIes Jeux d’hiver.
Certes plusieurs sites comme les tremplins du saut à ski furent reconstruits mais nombre de ceux qui avaient déjà été utilisés resservirent en 1980. Ainsi le Centre olympique fut encore une fois le théâtre de grands exploits olympiques et vit le triomphe de l’équipe de hockey-sur-glace des États-Unis sur l’équipe soviétique pourtant super-favorite. Un match connu, depuis lors, comme le « miracle sur la glace ».

Pour que subsiste l’héritage des Jeux d’hiver de 1980, au-delà de ces prouesses sportives mémorables, l’état de New York a décidé de prendre en charge l’entretien, la gestion et la promotion des sites olympiques regroupés au sein d’une même entité : l’Autorité de développement régional olympique de New York (ORDA).

Les initiatives essentielles de l’ORDA ont depuis permis à Lake Placid de s’épanouir comme centre de sports d’hiver de classe mondiale, si bien que l’héritage olympique a contribué à donner sa forme à l’économie de la région.

Depuis les Jeux de 1980, Lake Placid a accueilli de nombreux championnats du monde et autres épreuves de Coupe du monde, ce qui montre combien l’impact positif des Jeux d’hiver peut perdurer.

Au cours des trente dernières années, la construction d’un centre d’entraînement olympique en 1995 et celle de pistes combinées de bobsleigh, luge et skeleton en 2000 ont fait partie du prolongement du legs olympique de même que les améliorations dans Whiteface Mountain, l’ajout d’un parcours de grande vitesse et, tout récemment, la construction d’un Centre de conférence, équipement de pointe qui a ouvert en 2011. Ces installations ont continué à renforcer l’économie, et le tourisme a plus que doublé depuis 1980, selon le bureau régional de tourisme durable.

Tandis que Sotchi se prépare à accueillir les Jeux Olympiques d’hiver en Russie pour la première fois, la station de la Mer Noire peut s’inspirer de l’exemple de Lake Placid et s’attendre au prolongement de l’héritage olympique grâce aux équipements qui ont été construits sur le rivage et dans le massif de Krasnaya Polyana.

Voyagez à travers le temps avec notre vidéo de Lake Placid 1932

À LA UNE