Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > La reine Tina Maze coiffe une deuxième couronne

SOTCHI 2014

Options

La reine Tina Maze coiffe une deuxième couronne

18/02/2014

La Slovène Tina Maze remporte une quatrième médaille olympique et son deuxième titre à Sotchi après la descente, en triomphant pour 7 centièmes de seconde devant l’Autrichienne Anna Fenninger à l’arrivée de la 2e manche du géant dames, mardi 18 février sous la neige (en haut) et la pluie (en bas) à Rosa Khutor. Derrière les deux médaillées d’or des Jeux de Sotchi, la tenante du titre Allemande Viktoria Rebensburg parvient à s’emparer de la médaille de bronze.

« J'avais mis l'accent cette saison sur les Jeux Olympiques, car il était difficile pour moi de garder le même rythme que la saison dernière en Coupe du monde. Je savais que j'allais montrer mon meilleur niveau ici, c'est super! » s’exclame Tina Maze, la reine du ski alpin à Rosa Khutor. Plutôt discrète cet hiver après avoir tout emporté sur son passage l’année précédente (établissant un record historique de 2414 points au classement général de la Coupe du monde FIS), la championne Slovène remporte sa deuxième médaille d’or à Sotchi, après avoir partagé le titre en descente avec la Suissesse Dominique Gisin six jours plus tôt. 

Tina Maze s'adapte à tous les temps : elle avait gagné en descente sous le soleil,  elle le fait dans des conditions météo délicates, mardi 18 février à Rosa Khutor. Partie avec le dossard N°1 en première manche, très fluide, elle s’est postée en tête avec 52/100e d’avance sur la Suédoise Jessica Lindell-Vikarby et 65/100e sur l’Italienne Nadia Fanchini. Anna Fenninger était 4e à 85/100e et Viktoria Rebensburg, 6e à 1.57. 

En 2e manche, c’est la tenante du titre qui a signé le meilleur chrono. Viktoria Rebensburg s’est ainsi provisoirement installée en tête. Mais la championne olympique du Super-G Anna Fenninger a réussi à réaliser elle aussi un très bon parcours pour la devancer de 20/100e sur la ligne d’arrivée. Enfin, Tina Maze a vu fondre son avance en dévalant entre les 54 portes du second tracé, long de 1365m. Mais elle a conservé suffisamment de vitesse sur le bas pour l’emporter de 7/100e. Nadia Fanchini termine 4e à 10/100e du podium. L’adolescente américaine Mikaela Schiffrin, favorite du slalom, prend une belle 5e place 12/100e derrière.

Trois championnes olympiques très satisfaites

« Sur le premier parcours, avec le dossard N°1, tu t'élances toujours avec d'autres sensations. Il n'y a pas de ligne » a expliqué la double championne olympique, qui avait gagné la médaille d’argent en géant à Vancouver en 2010, et le titre mondial à Garmisch en 2011. « C'était difficile de trouver le rythme en seconde manche, mais je me suis battue, et je savais que ce serait limite. Le slalom vendredi prochain ? On verra bien ! »

Anna Fenninger, qui s’abonne elle aussi aux podiums à Rosa Khutor, explique : « C'est tout simplement cool, même si, sur la fin, c'était limite avec Tina. C'était un bon feeling à la fin de la seconde manche. Je pense que le mur a été l'élément clé de la course et j'avais de bonnes sensations. En m'élançant en seconde manche, je savais que les filles juste devant moi avaient très bien skié, notamment Viktoria Rebensburg. Je savais que je devais risquer, j'ai essayé et ça s'est bien passé. J'ai vu que sur le dernier intermédiaire, Tina n'avait plus que 14/100e d'avance. Je me suis demandé: « Ca passe ou ça passe pas? » Mais ça m'est égal, je suis extrêmement fière d'avoir deux médailles."

Viktoria Rebensburg est elle aussi ravie : « Je n'arrive presque pas à y croire. Dans la première manche, j'étais déjà assez loin. Mais je savais que l'on pouvait aller chercher un peu devant. Tout devant, je n'y pensais pas parce que l'écart était déjà trop grand. Je voulais tout donner en seconde manche, parce que j'avais eu quelques soucis en première manche. Je suis vraiment contente que, pour un dixième de seconde, cela ait suffi pour la médaille. Ca revient tout doucement, ce n'est pas encore à 100%, mais c'est égal. J'ai gagné une médaille et c'est l’essentiel. »

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE