Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > La Jamaïque, plus chaud que la glace

Sotchi 2014

Options

La Jamaïque, plus chaud que la glace

La Jamaïque, plus chaud que la glace
©Getty Images

03/02/2014

« The Hottest Thing on Ice », c’est le slogan de l’équipe jamaïcaine de bob à deux, qualifiée pour les Jeux de 2014 à Sotchi. Avec le pilote trois fois olympien Winston Watts, le bob caribéen entré dans la légende depuis sa participation aux Jeux de 1988 à Calgary, sera l'une des attractions de la compétition sur la piste Sanki les 16 et 17 février prochains.

Tout le monde se souvient du film « Rasta Rockett ». Tout le monde a en effet en mémoire l’équipe de bobsleigh jamaïcaine qui avait tant ému le public pressé au bord de la piste de glace du Parc olympique de Calgary les 27 et 28 février 1988. L’accident de Dudley Stokes, Devon Harris, Michael White et Nelson « Chris »  Stokes, leur franchissement à pied de la ligne d’arrivée en poussant leur engin…  et un film au succès mondial romançant cette aventure sorti en 1994.

Pourtant, ce n’est pas à Calgary que le bob jamaïcain a réalisé ses plus belles performances spor-tives. À Lillehammer en 1994, le quatuor caribéen se classe 14e, devant les États-Unis, la Russie, la France et la Suède. À Salt Lake City en 2002, le tandem formé par Winston Watts et Lascelles Brown bat le record de poussée sur la piste de Park City en 4.78. Lascelles Brown rejoint ensuite l’équipe du Canada et remporte avec Pierre Lueders l’argent en bob à deux à Turin en 2006, puis pousse le bob à quatre de Lyndon Rush vers le bronze à Vancouver en 2010. Winston Watts, pour sa part, prend sa retraite sportive, la Jamaïque n’ayant pas réussi à se qualifier lors de ces deux dernières éditions des Jeux d’hiver.

Mais courant 2010, alors âgé de 43 ans, Winston Watts qui a participé aux trois dernières aventures olympiques du bobsleigh jamaïcain (1994, 1998, 2002) décide de reprendre sa carrière de pilote. « Quand vous abandonnez quelque chose que vous aimez vraiment, vous ne pouvez pas vous en détacher. Je reviens et j’ai vraiment faim. Je suis très excité ! Je sais qu’en revenant, en trouvant un bon freineur et en réunissant des fonds, nous pouvons à nouveau écrire l’histoire ».

Basé sur la piste de Park City dans l’Utah, Winston Watts dispute à l’hiver 2013-2014 les compéti-tions de la Coupe d’Amérique du Nord sur les pistes de Calgary, Park City et Lake Placid et par-vient lors de ses deux dernières courses en bob à deux avec Marvin Dixon à se classer 5e puis 7e, décrochant au final sa qualification parmi les 30 équipes admises à disputer les Jeux de Sotchi dans cette discipline.


 
« Une fierté pour notre pays tout entier »

Le 20 janvier 2014, la nouvelle fait instantanément le tour du monde, une souscription est lancée, puis fermée au bout de deux jours face à l’incroyable afflux de contributions venant des quatre coins de la planète, alors que le Comité Olympique Jamaïcain et le comité d’organisation des XXIIes Jeux d’hiver vont également aider l’équipe « plus chaude que la glace ». « Cela va nous aider à nous dépasser et à nous procurer le matériel dont nous avons vraiment besoin à Sotchi pour être plus compétitifs face au reste du monde » déclare Winston Watts.

L’élan de sympathie pour le bobsleigh jamaïcain est analysé par le pilote vétéran : « Ils croient en nous parce qu’ils savent que la Jamaïque a quelques-uns des meilleurs athlètes au monde. Ils veulent nous voir dominer également ce sport d’hiver. Nous ne sommes pas une bande de plai-santins, nous ne sommes pas là à cause de ce film. Nous sommes de vrais athlètes, de sérieux prétendants ! Participer aux Jeux, défiler lors de la cérémonie d’ouverture, c’est un grand honneur pour moi et une fierté pour notre nation toute entière ».

Le pays d’Usain Bolt, Yohan Blake et Shelly-Ann Fraser-Pryce brille au firmament en athlétisme sur la scène olympique et mondiale. Son potentiel en bobsleigh, où les qualités de puissance athlétiques sont primordiales, est énorme. Ainsi, Chris Stokes, qui participa à la légendaire aventure de Calgary en 1988 et est aujourd’hui le président de la Fédération jamaïcaine de bobsleigh compte bien poursuive son développement après les Jeux de Sotchi à travers une filière junior, la création d’une équipe féminine, et PyeongChang 2018 en ligne de mire. 

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE