Accueil > Actualités > Lillehammer 2016 > La championne olympique Yang Yang remonte le temps à l'occasion d'une visite des sites de Lillehammer 2016

Lillehammer 2016

Options

La championne olympique Yang Yang remonte le temps à l'occasion d'une visite des sites de Lillehammer 2016

La championne olympique Yang Yang remonte le temps à l'occasion d'une visite des sites de Lillehammer 2016
©Geir Owe Fredheim

26/06/2013

La légende du patinage de vitesse sur piste courte Yang Yang se remémore des souvenirs lors d'un récent voyage en Norvège dans le cadre d'une visite d'une délégation du Comité International Olympique afin de passer en revue les progrès réalisés par Lillehammer pour l'accueil des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2016.

La double championne olympique et quintuple championne du monde était ravie de revenir sur le site qui avait accueilli les premiers Championnats du monde auxquels elle a pris part, à savoir l'emblématique halle olympique Gjøvik, unique en son genre car édifiée dans la montagne. Ce site accueillera les compétitions de hockey sur glace en 2016.

Ainsi que l'a déclaré Yang Yang, membre du Comité International Olympique : "C'est très spécial de se retrouver ici. Tous les souvenirs me reviennent. J'ai participé ici à mes tout premiers Championnats du monde. Je me souviens combien j'étais nerveuse et impressionnée par la patinoire."

Continuant sur sa lancée, Yang Yang nous confie ses autres souvenirs : "J'ai voyagé dans le monde entier, j'ai concouru dans de nombreux endroits, mais ce site est vraiment unique car il est construit dans la montagne. Lorsque vous descendez cette longue allée, c'est comme une aventure qui commence. Ce sera réellement une expérience spéciale pour les jeunes athlètes de se retrouver ici pour concourir."

L'athlète, qui a arrêté la compétition, semble un peu jalouse de n'avoir jamais eu la chance de participer à une édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Nous lui demandons ce qu'il en est. "Bien sûr !", rit-elle. "À l'époque où je concourais, les Jeux Olympiques de la Jeunesse n'existaient pas encore et lors de ma première participation aux Jeux Olympiques (Nagano 1998), j'étais très nerveuse. Je n'ai jamais eu la chance de me mesurer à tant d'athlètes différents en lice dans plusieurs épreuves en même temps. Si j'avais eu cette possibilité avant mon expérience à Nagano, je pense que j'aurais été bien mieux préparée."

Revivez la victoire historique de Yang au Jeux Olympique d’hiver de Salt Lake City 2002.

À LA UNE