Accueil > Actualités > Sport et Environnement > La 10e Conférence mondiale sur le sport et l’environnement s’achève à Sotchi

Sport et Environnement

Options

La 10e Conférence mondiale sur le sport et l’environnement s’achève à Sotchi

Curtains close on 10th World Conference on Sport and the Environment in Sochi

01/11/2013

Suite à une présentation passionnante de Lewis Pugh, défenseur des océans et pionnier de la natation, une cérémonie très colorée avec des performances de danseurs russes ainsi que la lecture de la déclaration finale, la 10e édition de la Conférence mondiale du CIO sur le sport et l’environnement a pris fin aujourd’hui à Sotchi.

La déclaration finale guide l’action future

Plus de 500 délégués de plus de 76 pays ont unanimement adopté la Déclaration dite de Sotchi, laquelle contient un ensemble de recommandations sur le développement durable qui s’adressent aux différentes parties prenantes dans ce domaine. Parmi les appels à l’action, citons l’atténuation du gaspillage alimentaire lors des manifestations sportives avec le soutien apporté à la campagne du PNUE baptisée “Pensez, mangez, préservez : dites non au gaspillage alimentaire” ; un appel à une action renforcée afin de promouvoir le programme de développement pour l'après 2015 aux niveaux national et régional avec le concours des Comités Nationaux Olympiques (CNO) et des associations continentales ; la promotion de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix (une récente initiative des Nations Unies avec un fort accent placé sur la mobilisation des jeunes) laquelle sera célébrée chaque année le 6 avril; et l’extension du champ d’action de la commission sport et environnement du CIO, avec une plus grande attention accordée aux facteurs économiques et sociaux.

Cliquez ici pour lire le texte complet de la déclaration.

Ainsi que l’a déclaré Nick Nuttall, directeur de la division de la communication et de l’information  (DCPI) au PNUE : « L’ambition du Comité International Olympique (CIO) et de son nouveau président, Thomas Bach, de relever les défis mais aussi de saisir les occasions pour que le sport contribue à l’établissement d’un siècle durable s’est traduite par plusieurs étapes importantes ici à Sotchi cette semaine. » Et d’ajouter : « Les participants ont par exemple appelé le CIO, les organisateurs des Jeux Olympiques et les athlètes à s’attaquer à un phénomène qui est sans doute le symbole le plus emblématique du chemin écologiquement non viable emprunté par l’humanité aujourd’hui, à savoir le gaspillage alimentaire. »

Un pionnier de la natation inspire les délégués

Le dernier jour de la conférence, les participants ont eu la chance d’assister à une présentation du pionnier de la natation Lewis Pugh, qui est aussi la première personne à avoir réussi une longue traversée à la nage dans chaque océan du globe. En 2007, il a notamment entrepris la première traversée à la nage du pôle Nord afin de souligner la fonte de la banquise dans la mer Arctique – soit une distance de 1 km effectuée dans une eau à -1,7 degrés , traversée qui lui a pris 18,5 minutes. Il a confié à cet égard avoir parlé à sa mère de ses projets. Cette dernière lui aurait répondu après presque une minute de silence : « Lewis, ce n’est pas une chose normale à faire. » En 2010, Lewis Pugh a traversé un lac glaciaire dans l’Everest afin d’attirer l’attention sur la fonte des glaciers dans l’Himalaya.

Cliquez ici pour voir un clip de Lewis Pugh, lequel est également “patron des océans” du PNUE.

À propos de la conférence

La Conférence mondiale sur le sport et l’environnement du CIO est l’une des initiatives phares lancées par le CIO dans le domaine de l’environnement. Elle réunit des représentants de la famille olympique, des gouvernements, du système des Nations Unies, des institutions universitaires et des ONG. L’édition 2013 de la conférence a été organisée en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), le gouvernement russe, le ministère russe des Ressources naturelles et de l’Environnement, le Comité National Olympique russe et le comité d’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi.

Cette 10e édition se tient un an après la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (CDD), plus connue sous le nom de Rio+20, laquelle a été déterminante dans le débat sur le développement durable au niveau mondial. La Conférence Rio+20 a notamment été l’occasion de la part de la communauté sportive de renouveler son engagement politique à long terme en faveur du développement durable.

À LA UNE