Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Kevin Rolland a un coeur olympique

SOTCHI 2014

Options

Kevin Rolland a un coeur olympique

05/02/2014

Ambassadeur des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Innsbruck en 2012, un rôle qu’il a honoré avec énergie et passion, Kevin Rolland veut poursuivre son rêve à Sotchi. Il sera l'une des principales attractions de sa discipline qui fait ses débuts olympiques dans le Caucase russe : le halfpipe en ski.

Nommé ambassadeur des premiers JOJ d’hiver à Innsbruck en 2012 aux côtés des champions olympiques Yuna Kim (patinage artistique), Lindsey Vonn et Benjamin Raich (ski alpin), Kevin Rolland alors âgé de 22 ans ne cachait pas son émotion : «  C’est un grand honneur de faire partie des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse et de partager la responsabilité d’en être l'un des ambassadeurs avec ce fantastique groupe d’athlètes. Les valeurs olympiques ont toujours été importantes pour moi et aujourd’hui, avec le halfpipe en ski inscrit au programme des Jeux, je peux réaliser mon rêve de devenir un olympien en 2014 à Sotchi. J’espère que mon histoire aidera à inspirer les jeunes athlètes !».


(c) IOC/L. Garnier (all)

Il s’implique corps et âme dans son rôle, notamment à travers plusieurs vidéos où il explique que son sport « n’a pas de limites. On peut toujours progresser, on peut toujours faire mieux, plus gros. C’est juste en fonction de notre imagination », ajoutant « le halfpipe, c’est mon bureau ! », et concluant « C’est vraiment excellent que l’on puisse concourir à Sotchi en 2014. Je suis un compétiteur, j’adore la compétition et c’est tout simplement la plus grande compétition du monde ».


« La magie des JO »

Enfant de La Plagne, l'un des grands domaines skiables de la vallée olympique de la Tarentaise, Kevin est sur les skis depuis son plus jeune âge. Il trouve rapidement sa passion : celle de s’envoler toujours plus haut pour produire des « tricks » toujours plus fous. Champion du monde à 20 ans en 2009 à Inawashiro (Japon), vainqueur de la Coupe du monde de halfpipe la même année, il réalise un exploit unique en 2010 et 2011, en remportant deux fois les X Games à Aspen et leur édition européenne à Tignes. Il fait la différence avec le « double cork 1260 » qu’il est le seul à réaliser au monde. En 2012, il triomphe dans le « Dew Tour » avant de se blesser au genou gauche lors d’une chute à l’entraînement. Son grand retour a lieu lors des X Games Europe 2013 à Tignes où il décroche une médaille de bronze.

Depuis lors, « Mitch », comme on le surnomme, se prépare tous les jours pour le plus grand défi de sa carrière. « Les Jeux, c’est arriver une fois tous les quatre ans à être présent sur 20 secondes. Il faut être le meilleur et on n’a pas le choix, c’est là ou jamais. C’est un défi qui m’intéresse et je suis impatient de voir comment je peux réagir face à cette situation » déclare-t-il.

 

Kevin Rolland sait que le contexte sera différent de celui qu’il a connu jusqu’à présent en compétition dans la mesure où il fera partie d’une équipe, où il représentera une nation, où il attirera plus que jamais l’attention de ses compatriotes : « la magie des JO » comme il l’explique, très attaché à la promotion de sa discipline qui va connaître un coup de projecteur planétaire le 18 février prochain. La compétition sera féroce, et le moindre détail fera la différence. Les grands débuts du halfpipe en ski dans le parc extrême de Rosa Khutor sont un spectacle à ne pas manquer.  

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE