Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Julie Chu, objectif or à Sotchi 2014

SOTCHI 2014

Options

Julie Chu, objectif or à Sotchi 2014

05/12/2013

Julie Chu, joueuse majeure de l’équipe féminine des États-Unis de hockey sur glace, a déjà remporté trois médailles olympiques. Elle se prépare activement avec ses coéquipières pour connaître le sommet d’une carrière internationale ponctuée par une féroce rivalité avec le Canada, triple tenant du titre aux Jeux.

Julie Chu joue dans l’équipe féminine de hockey des États-Unis depuis le début des années 2000 et disputera à Sotchi ses quatrièmes Jeux Olympiques. L’attaquante des Stars de Montréal, née à Bridgeport (Connecticut) le 13 mars 1982, a commencé à manier le palet à huit ans.

« D’une certaine manière, c’est le hockey qui m’a trouvé. Avec ma sœur, nous avons commencé le patinage artistique à huit ans, mais je n’étais pas la plus gracieuse et je n’arrivais pas à faire correctement le moindre mouvement. Je voyais les hockeyeurs jouer dans l’autre partie de la patinoire, et je me souviens avoir envié cet esprit d’équipe, d’avoir voulu faire partie de quelque chose que je considérais plus dynamique et amusant. Cela ne m’a pris que deux mois pour abandonner le patinage artistique et me mettre au hockey. J’aime sa compétitivité. L’action des deux côtés du terrain vous entraîne à toujours rester sur vos gardes, à toujours vous engager ».

 

© Getty

La talentueuse Julie dispute ses premier Jeux à 19 ans, à Salt Lake City en 2002. Les Américaines vont en finale où leurs éternelles rivales canadiennes l’emportent 3-2. Quatre ans plus tard à Turin, l’équipe des États-Unisest éliminée en demi-finale par la Suède, puis remporte le bronze en battant la Finlande 4-0 avec deux passes décisives de Julie Chu. Enfin, à Vancouver en 2010, le titre se joue à nouveau entre les États-Unis et le Canada. Comme les garçons, les joueuses de la nation hôte l’emportent 2-0. Bilan énoncé par Julie Chu : « trois Jeux, trois médailles, mais pas d’or ».

Championnes du monde en titre

« Nous avons eu quatre années pleines de succès depuis les derniers Jeux » note-t-elle. « Notre équipe travaille très dur. Nous nous motivons, nous nous amusons beaucoup, ce qui est important et nous permet d’aborder chaque journée avec le sourire et l’enthousiasme ». Cap’tain Julie et ses coéquipières ont en effet remporté deux nouveaux titres mondiaux, en 2011 en Suisse et en 2013 au Canada en battant à chaque fois leurs voisines du nord du continent sur le score de 3-2.

© CIO/R. Juilliart

Sur cette lancée, 2014 sera-t-elle la bonne année pour Julie ? Elle explique en novembre 2013 :

« Nous sommes actuellement réunies à plein temps, ce qui ne nous arrive pas si souvent. Nous nous entraînons six jours par semaine, trois sur la glace, et trois en dehors. Nous nous assurons que nous faisons tout le nécessaire pour bien nous préparer sur la route de Sotchi, et nous y allons pour remporter le titre. C’est la seule chose que nous désirons. Notre but est d’être les meilleures au monde, et nous y travaillons d’arrachepied ».

Julie Chu s’engage parallèlement avec enthousiasme en compagnie de sa maman Miriam dans la promotion du programme « Thank You Mom » de Procter & Gamble (partenaire du CIO) à travers tous les États-Unis. 

 

Joueuse majeure du championnat nord-américain, deux fois gagnante de la Clarkson Cup en 2010 et 2011 avec Minnesota et Montréal, cinq fois championne du monde avec les États-Unis, Julie Chu est l’un des atouts majeurs d’une équipe qui n’a plus gagné de médaille d’or depuis qu’elle avait remporté le premier tournoi olympique féminin de l’histoire, à Nagano en 1998.  « Je pense que mes coéquipières diraient que je suis une personne positive, qui travaille dur, et qui essaie d’apporter une bonne énergie à l’équipe ». Rendez-vous dans l’arène Shaiba de Sotchi, et si tout se passe bien, dans le palais de glace Bolchoï pour les médailles !

Suivez Julie Chu sur l'Athletes' Hub.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE