Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Jason Lamy-Chappuis veut écrire un nouveau chapitre doré

Sotchi 2014

Options

Jason Lamy-Chappuis veut écrire un nouveau chapitre doré

22/11/2013

Jason Lamy-Chappuis entrera dans le stade olympique de Sotchi le 7 février prochain, drapeau en main, en tête de la délégation française. Quelques jours plus tard, il sera en haut du tremplin RuSski Gorki pour défendre son titre olympique dans le combiné nordique, avec deux autres occasions de se couvrir à nouveau d’or.

« Les Jeux pour moi, c’est d’abord un rêve de gosse, des images plein la tête. Un rêve qui s’est concrétisé en 2006 quand j’ai participé aux Jeux de Turin, puis quatre ans plus tard à Vancouver où j’ai connu l’apothéose » dit Jason Lamy-Chappuis. Il se souvient encore de son arrivée à Turin, à 19 ans, et de sa surprenante 4e place dans l’épreuve du sprint. « Ce fut pour moi un très bon début. Je n’avais rien à regretter car j’avais tout donné, et je me projetais déjà vers les Jeux suivants, estimant qu’en quatre ans, j’allais pouvoir gagner en maturité et monter en puissance vers l’objectif suprême ». 

C’est ce qu’il fera à chaque Coupe du monde de la FIS lors des saisons suivantes. Excellent sauteur, il gagne en puissance sur les skis et commence à remporter des épreuves. Lorsque Jason se présente aux Jeux de Vancouver, il a déjà posé une main sur le globe de cristal de la saison 2009-2010 en alignant les victoires, et le 14 février 2010 à Whistler, il l'emporte d’un sprint rageur sur l’Américain Johnny Spillane pour la médaille d’or de l’épreuve individuelle sur tremplin normal.

Sur le toit du monde 

La suite ? Vainqueur du classement général des Coupes du monde de combiné nordique 2009-2010, 2010-2011 et 2011-2012, champion du monde 2011 sur le légendaire grand tremplin d’Holmenkollen à Oslo et triple médaillé d’or (tremplin normal, par équipes et sprint par équipes) aux Mondiaux de Val Di Fiemme en 2013. « Je devais honorer mon titre olympique. Il me fallait rester le N°1, garder toute ma concentration. J’ai pris beaucoup de plaisir », explique-t-il.

Son objectif à Sotchi est clair : « Défendre mon titre olympique et monter sur le podium avec l’équipe. Quant à savoir dans quelle épreuve, peu importe, petit ou grand tremplin, je signe tout de suite ! D’autant que la concurrence sera féroce ». Pour arriver au top de ses moyens dans le Caucase Russe, le champion de Bois-d’Amont dans le Jura, né à Missoula (Montana, États-Unis) d’une mère américaine et d’un père français, a son plan. «  Monter en puissance à chaque étape de la Coupe du monde, avoir de bons résultats pour me mettre en confiance, mais aussi me ménager, bien gérer chaque manche pour ne pas laisser trop de forces ».


 

Tout commencera à Sotchi par la cérémonie d’ouverture. « Ce sera magique avec le drapeau. Je vais en prendre plein les yeux. L’expérience sera inoubliable. Je n’ai pas peur de griller trop d’énergie puisque ma première compétition a lieu cinq jours plus tard ».

Et quoiqu’il arrive ensuite, Jason Lamy-Chappuis prendra du plaisir. « On vibre pour ces moments. Joies et déceptions pimentent nos carrières. C’est ce qui fait la beauté du sport ».

Suivez Jason Lamy-Chappuis sur l'Athletes' Hub.


 

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE