Accueil > Actualités > JOJ Actualités > Jade Jones, la pionnière du taekwondo britannique de Singapour à Londres

JOJ Actualités

Options

Jade Jones, la pionnière du taekwondo britannique de Singapour à Londres

15/07/2014

Première médaillée d’or britannique des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2010, Jade Jones est sacrée deux ans plus tard à Londres première championne olympique britannique de l’histoire du taekwondo !

Au 3e jour des premiers JOJ à Singapour, Jade Jones devient la première britannique championne des JOJ. La native de Bodelwyddan, pays de Galles, 17 ans, domine la Vietnamienne Thanh Thao Nguyen en finale de la catégorie 55kg, 9-6. « On est toujours un peu nerveux dans un coin de sa tête, mais j’étais confiante », explique-t-elle, « Je savais que je pouvais m’imposer ce jour mais tout pouvait arriver. C’était très serré, et c’est tout simplement fantastique ». Puis son esprit se tourne vers les Jeux de Londres 2012 : « J’ai acquis de l’expérience, je sais donc à quoi cela va ressembler. Il faut juste que je continue à gagner », dit-elle, ajoutant « C’est fabuleux ! C’est l’univers olympique ici, ce qui me rend très impatiente en pensant aux Jeux 2012 »


Dans les deux années qui la séparent des Jeux à domicile, Jade enchaîne les bons résultats, notamment une médaille d’argent remportée en 57kg dans les championnats du monde 2011 à Gyeongju (République de Corée) où elle ne perd en finale qu’à la « mort subite » face à la Chinoise Hou Yuzhuo.

Le 9 août 2012 dans le dojo de l’Excel, devant un public entièrement acquis à sa cause, Jade Jones avance tour après tour dans le tournoi olympique des 57kg. Elle domine largement la serbe Dragana Zaninovic en 1/8èmes de finale, la Japonaise Mayu Hamada en quarts, et la Chinoise de Taipei Tseng Li-Cheng en demi-finale, faisant valoir sa technique et sa spéciale : le coup de pied à la tête.

« Du sang, de la sueur et des larmes »

En finale, Jade se retrouve face à Hou Yuzhuo et s’impose avec la manière 9-6. Le taekwondo britannique tient sa première championne olympique ! « Avant de disputer cette finale, j’ai pensé que c’était elle qui m’avait privée du titre mondial. Ca m’avait tuée pour des siècles ! » explique-telle, « Il n’était pas question que je la laisse me battre devant mon public. J’étais venue ici pour l’or ».

Se souvenant de sa victoire à Singapour, Jade explique : « Le format de compétition était le même. Mais là, évidemment, c’est mon public, et c’est bien plus grand. Le taekwondo est un « petit sport », alors recevoir un tel soutien c’est époustouflant. Devenir la première britannique à remporter l’or en taekwondo est tout simplement merveilleux ». Puis, se retournant sur son parcours, elle souligne : « Je regardais tous mes copains sortir alors qu’il fallait que je m’entraîne et j’ai dû quitter ma famille à 17 ans, ce fut dur. Mais après tous ces mois de de sang, de sueur et de larmes, la médaille d’or montre que cela valait le coup ! ».

En 2013, Jade Jones est décorée de l’Ordre de l’Empire Britannique (MBE) pour services rendus à son sport. Tout avait commencé en 2010 à Singapour….

À LA UNE