Accueil > Actualités > Femme et sport > Inspirer le changement et promouvoir l’égalité des sexes par le sport

Femme et sport

Options

Inspirer le changement et promouvoir l’égalité des sexes par le sport

Inspiring change and advocating gender equality through sport
©IOC/Richard Juilliart

18/03/2014

Après avoir célébré les modèles d’inspiration lors de la Journée internationale de la femme le 8 mars, Angela Ruggiero, olympienne, membre du CIO et vice-présidente de la commission des athlètes du CIO, s’est adressée à la 58e Session de la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme pour mettre l'accent sur le pouvoir du sport à combattre les stéréotypes liés au sexe, à promouvoir l’égalité des chances et à responsabiliser les femmes et les jeunes filles dans le monde entier.

Le pouvoir du sport à responsabiliser les femmes

“Le sport fait tomber les barrières et défie les normes liées au sexe”, a déclaré Mme Ruggiero. “Le sport favorise le développement de compétences dans les domaines de la gestion, de la négociation et de la décision, permettant ainsi aux femmes et aux jeunes filles d’être des chefs de file sur leur lieu de travail, à la maison et dans tous les domaines de la vie communautaire. Un sondage mené auprès de femmes cadres a révélé que 80 pour cent d’entre elles pratiquaient une activité sportive dans leur jeunesse et 69 pour cent ont répondu que le sport a contribué à leur réussite professionnelle.”

Et Mme Ruggiero d’ajouter : “Les qualités d’encadrement des anciennes athlètes d’élite, leur confiance intrinsèque, leurs normes élevées, leur autodiscipline et leur aptitude à surmonter les obstacles représentent une valeur considérable pour les entreprises, les gouvernements et les organisations non gouvernementales.” Elle a aussi souligné la capacité du sport à développer la confiance en soi : “Le sport renforce l’estime de soi et aide les femmes à prendre leur vie en main. Il donne aux adolescentes un sentiment de respect envers leur corps.”

Mme Ruggiero a également fait allusion aux Jeux Olympiques : “[Ils] jouent un rôle important en combattant les stéréotypes liés au sexe et en fournissant une plateforme mondiale aux athlètes talentueuses. Les femmes participent aux Jeux Olympiques depuis 1900, défiant souvent les normes sexospécifiques. De retour chez elles, certaines sont accueillies en héroïnes.” L’olympienne a toutefois souligné que “les efforts du CIO visant à utiliser le sport pour promouvoir l’égalité des sexes et le développement social ne se limitent pas aux Jeux Olympiques. C’est une tâche mondiale qui est menée tout au long de l’année, souvent en coopération avec des agences et programmes de l’ONU.”

Lire le discours intégral ici

L’importance du partenariat

À un an seulement de la date limite fixée pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), la 58e Session de la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme est l’occasion idéale de mettre l’accent sur les insuffisances des OMD actuels afin d’ouvrir de nouvelles perspectives d’avenir et d’échanger des points de vue quant aux meilleures façons de catalyser les activités et les ressources après 2015 pour parvenir à l’égalité des sexes d’une manière plus durable.

Représenté à cette 58e Session par Anita DeFrantz, présidente de la commission femme et sport du CIO et membre de la commission exécutive du CIO, Mike Fennell, président du Comité National Olympique de la Jamaïque et membre de la commission femme et sport du CIO, ainsi que par Angela Ruggiero, le CIO a profité de cette occasion pour montrer son engagement à atteindre les OMD, et en particulier les efforts qu’il déploie pour promouvoir l’égalité des chances et la participation des femmes à tous les niveaux du sport. 

Le CIO, qui a obtenu le statut d’observateur auprès des Nations Unies en 2009, a établi un solide partenariat avec ONU Femmes, l’entité des Nations Unies consacrée à l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, afin de veiller à ce que les femmes et les jeunes filles pratiquent des activités physiques et sportives tout au long de leur vie, ainsi qu’avec d’autres agences onusiennes dans les domaines de la jeunesse, de l’édification de la paix, de la santé, de l’éducation, de la durabilité environnementale et de la lutte contre le VIH/SIDA pour n’en citer que quelques-uns. En coopération étroite avec ses partenaires au sein du Mouvement olympique – Fédérations Internationales, Comités Nationaux Olympiques et comités d’organisation des Jeux Olympiques – le CIO s’engage plus que jamais à se servir du sport pour promouvoir les OMD à travers le monde jusqu’en 2015 et au-delà.

En savoir plus sur les activités et l’engagement du CIO en faveur des OMD

En savoir plus sur le Bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix ainsi que sur les activités d’autres entités onusiennes dans ce domaine 

À LA UNE