Accueil > Actualités > Héritage > Innsbruck bénéficie d’une nouvelle génération de legs olympiques

Héritage olympique

Options

Innsbruck bénéficie d’une nouvelle génération de legs olympiques

Innsbruck enjoys new generation of Olympic legacies
©IOC (3), Allsport Hulton/Archive

12/12/2013

La ville autrichienne d’Innsbruck occupe une position unique dans l’histoire olympique puisqu’elle a organisé les Jeux Olympiques d’hiver à deux reprises et accueilli la première édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver l’an dernier.

Déjà au cœur de la tradition olympique après les Jeux d’hiver de 1964 et de 1976, Innsbruck a offert une nouvelle vie à son héritage olympique avec la tenue des Jeux d’hiver de la Jeunesse en 2012, ce qui est venu rappeler qu’elle était bien une destination sportive de classe mondiale.

Les Jeux de 2012 eux-mêmes ont bénéficié de cet héritage olympique en occupant les nombreux sites qui avaient déjà servi en 1964 et en 1976.

Le célèbre tremplin de sauts à ski, le stade Bergisel cadre de la cérémonie d’ouverture en 1964 et en 1976 a de nouveau été le lieu où les athlètes ont été accueillis, ce qui a immanquablement souligné le lien entre les Jeux d’hiver de la Jeunesse et les Jeux Olympiques d’hiver.

« L’héritage des Jeux d’hiver de 1964 et de 1976 est ce qui compte le plus en matière de sites sportifs, » explique Michael Bielowski, directeur d’Olympia World Innsbruck et qui était volontaire en 1964. « Tous les équipements utilisés alors sont encore en fonction actuellement, ce qui représente vraiment un atout pour la population d’Innsbruck et pour le Tyrol. »

 

D’autres équipements olympiques de 1964 et 1976, comme Patscherkofel (ski alpin), le stade de glace olympique (hockey-sur-glace et patinage) et Seefeld (Ski de fond) ont également beaucoup servi durant les JOJ l’an dernier.  Innsbruck 2012 a créé son propre héritage destiné aux générations à venir avec la réalisation d’un Centre nordique et d’un tremplin de sauts à ski à Seefeld et une nouvelle piste de ski-cross et un terrain de ski acrobatique à Kühtai, situé à  2000 m cette installation aux excellentes conditions de fabrication de neige est devenue le principal centre européen de compétitions et d’entraînement du ski acrobatique.

Les JOJ ont aussi contribué à l’héritage olympique d’Innsbruck avec la construction d’un village olympique de la jeunesse (VOJ). Réalisé selon la technologie de l’habitat passif, ce VOJ est à l’origine de 400 logements abordables destinés à des familles à faibles revenus.

Mais les Jeux n’ont pas seulement laissé un héritage d’infrastructures à Innsbruck. Le succès des Jeux d’hiver de 1964 et de 1976 a aidé à établir la réputation de la station de sports d’hiver comme destination touristique majeure et la ville bénéficie d’une notoriété mondiale sans pareille depuis la tenue des Jeux. Ceci a été renforcé à la suite du déroulement des JOJ d’hiver de 2012.

« L’autre legs est celui du tourisme. Partout où vous allez dans le monde, les gens se souviennent que les Jeux d’hiver ont eu lieu à Innsbruck, » souligne Bielowski. « Les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2012 ont été un rappel de cette connexion, »

Retrouvez les meilleures images d'Innsbruck 2012:

À LA UNE