Accueil > Actualités > Actualités Mexico 1968 > Hubert Raudaschl - Voile

Mexico 1968

Options

Hubert Raudaschl - Voile

Hubert Raudaschl - Voile

21/10/1968

Hubert Raudaschl - Voile
 La médaille d'argent remportée à Mexico en dériveur Finn restera comme l'un des temps forts de la carrière d'Hubert Raudaschl, particulièrement remarquable pour sa longévité. En effet, le navigateur autrichien n'est alors qu'au début d'un périple qui fera de lui l'un des sportifs les plus présents de toute l'histoire des Jeux Olympiques.
Raudaschl vient d'une famille de navigateurs. Son père fabrique des bateaux dans le village de St Gilgen dans le Salzkammergut (Autriche), une région connu pour ses lacs.

Notre homme était déjà présent aux Jeux Olympiques de 1960, mais, en tant que remplaçant au sein de l'équipe d'Autriche, il était resté à quai. Quatre ans plus tard, il a terminé cinquième de la compétition. En tout, il participera à neuf olympiades consécutives.

L'édition 1968 marque sans aucun doute sa meilleure performance. En arrivant à Mexico, Raudaschl rêve d'une médaille d'or, mais ses ambitions s'éloignent dès les premières manches, en même temps que le voilier de Valentyn Mankin. Le Soviétique domine la compétition de bout en bout et ne sera que rarement inquiété dans sa marche triomphale vers le titre olympique.

Derrière, l'Autrichien mène une course tactique en se maintenant habilement dans le groupe de tête. Le score final étant calculé à partir des six meilleurs résultats (sur sept manches), la régularité s'annonce comme un atout crucial. Malgré l'excellent retour de l'Italien Fabio Albarelli dans les dernières courses, Raudaschl fait valoir sa constance. Dans la dernière manche, il termine 12e, tandis qu'Albarelli lutte pour la victoire. Si le navigateur italien l'avait emporté, il se serait en même temps adjugé la médaille d'argent. Il doit finalement se contenter de la troisième place, dans cette course et au classement général. Raudaschl arrache la médaille d'argent. Un peu plus loin, on trouve un jeune navigateur belge du nom de Jacques Rogge, qui deviendra plus tard président du Comité International Olympique. 

Raudaschl remportera une nouvelle médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Moscou en 1980. Puis, à l'âge de 53 ans, il prendra la 15e place des Jeux Olympiques d'Atlanta 1996 en quillard.

Découvrez les dernières photos

  • Cérémonie d'ouverture Mexico 1968

    Pour la première fois dans l’histoire olympique, la flamme est transportée à la nage lors d’un relais. C’est l’athlète mexicain Eduardo Moreno qui a l’honneur d’effectuer ce relais spécial

    ©United Press International

  • Cérémonie d'ouverture Mexico 1968

    Enriqueta Basilio Sotelo monte les escaliers avec la flamme olympique

    ©CIO

  • Cérémonie d'ouverture Mexico 1968

    L’athlète mexicaine Enriqueta Basilio Sotelo, première femme à avoir allumé la vasque olympique, monte les escaliers avec la torche

    ©CIO

  • Robert Beamon (USA)

    L’Américain Robert Beamon va accomplir un magnifique exploit lors de l’épreuve de saut en longueur : il va établir un record du monde à 8,90m qui restera invaincu pendant 23 ans…

    ©CIO

  • Lee Evans, Larry James et Ron Freeman (USA)

    Le lendemain de l’éviction de Tommie Smith et John Carlos, trois autres américains réalisent un magnifique triplé sur 400 m: Lee Evans (à gauche) remporte l’or, Larry James (au centre) l’argent et Ron Freeman (à droite) le bronze. Afin de montrer leur sympathie pour leurs compatriotes suspendus, ils portent un béret noir lors de la cérémonie de remise des médailles
    ©Keystone

  • YAAAT006

    Mexico 1968-Les porte-drapeaux des nations.

À LA UNE