Accueil > Actualités > PyeongChang 2018  > Hello, PyeongChang!

PyeongChang 2018

Options

Hello, PyeongChang!

Hello, PyeongChang !
©Getty Images (3)

24/02/2014

En février 2018, tous les athlètes engagés dans les XXIIIe Jeux Olympiques d’hiver apprendront à dire « annyeong haeseyo ! », qui veut dire « bonjour » en coréen. Les XXIIIe Jeux Olympiques d’hiver se disputeront pour la première fois en République de Corée. De Gangneung au bord de la Mer, aux installations d’Alpensia qui sont à 30 minutes de voiture en montage.

Le 6 juillet 2011 à Durban (Afrique du sud), à l’occasion de la 123e session du Comité Olympique, PyeongChang en République de Corée est brillamment élue, au premier tour de vote, ville hôte des XXIIIe Jeux Olympiques d’hiver après une rude compétition face à Munich (Allemagne) et Annecy (France). Le 23 février 2014, les Jeux de Sotchi s’achèvent. Le drapeau olympique est remis à Soek-Rae Lee, le maire de la ville de PyeongChang où se tiendront ces Jeux programmés du 9 au 25 février 2018. 

Pour les plus de 2500 athlètes appelés à participer à cette XXIIIe édition de la compétition hivernale, la première en République de Corée (Séoul a accueilli les Jeux d’été en 1988) et la troisième en Asie (après Sapporo en1972 et Nagano en 1998, au Japon) un concept très compact a été développé.

Les Jeux se disputeront sur  deux pôles principaux : le noyau côtier de Gangneung pour les épreuves de glace (patinage de vitesse, patinage artistique, patinage de vitesse sur piste courte, hockey sur glace, curling) et le pôle d’Alpensia (ski alpin, ski de fond, saut à ski, biathlon, piste de bobsleigh, luge et skeleton et le principal Village olympique), tout proche. Par voie rapide, un peu plus à l’ouest, se trouve le Bokwang Phoenix Park, déjà très prisé des « freestylers » coréens, qui sera le théâtre des épreuves de snowboard et de ski freestyle. Tous les sites sont conçus pour offrir des conditions d'entraînement et de compétition optimales aux athlètes pendant les Jeux. 

Un stade olympique temporaire

Pour la première fois depuis les Jeux de Lillehammer en 1994, le stade de 50.000 place destiné aux Cérémonies d’ouverture et de clôture sera entièrement démontable. La Place des médailles pour fêter les athlètes médaillés après les compétitions se trouvera au pied de cette installation temporaire.

La vision de PyeongChang 2018 pour les Jeux d'hiver consiste à ouvrir de nouveaux horizons au Mouvement olympique et au monde des sports d'hiver en Asie, à savoir un héritage en termes de croissance et de potentiel totalement inédit. Le plan proposé pour les Jeux Olympiques d'hiver est l'un des plus compacts de l'histoire des Jeux.

Il offre une arène sportive unique dans laquelle les meilleurs athlètes du monde pourront réaliser des performances optimales. Forte de la position stratégique occupée par PyeongChang en Asie et de son accès à un marché jeune en pleine expansion, l'édition de 2018 fera sans l'ombre d'un doute découvrir à toute une nouvelle génération d'athlètes en devenir le pouvoir des sports d'hiver.

À LA UNE