Accueil > Actualités > JOJ Actualités > Frank Fredericks promet que les JOJ de 2018 à Buenos Aires seront « les plus branchés » jamais organisés

JOJ Actualités

Options

Frank Fredericks promet que les JOJ de 2018 à Buenos Aires seront « les plus branchés » jamais organisés

Frank Fredericks
©IOC / Richard Juilliart

01/11/2013

En homme habitué à aller vite, le sprinter namibien et quadruple médaillé d’argent olympique Frank Fredericks est impatient de commencer à travailler sur la troisième édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’été, lesquels se tiendront à Buenos Aires en 2018, et à endosser son rôle de président de l’équipe en charge de la supervision concernant l’organisation de ces Jeux.

Nous avons pris contact avec le double champion du monde – lequel a également été athlète modèle lors des JOJ de 2010 à Singapour et de 2012 à Innsbruck – afin de lui demander de nous parler de son dernier défi en date. 


1- Gardez-vous un souvenir particulier d’une édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse ?

Mon souvenir préféré des JOJ est d’avoir vu tant d’athlètes d’horizons différents réunis pour se mesurer les uns aux autres, mais aussi pour nouer des amitiés durables. Mon deuxième souvenir préféré, ou plutôt le plus drôle, a été lorsque que l’on m’a spontanément demandé de jouer les mannequins pour des vêtements de sport rouges au début d’une discussion du programme culturel et sportif des JOJ à Singapour. J’ai complètement été pris de cours, mais j’ai pensé que cette spontanéité caractéristique de la jeunesse correspondait bien à l’ADN des JOJ.


2 - Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez été nommé président de la commission de coordination du CIO pour les 3es Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été de 2018 à Buenos Aires ?

Je me suis à la fois senti humble et honoré par cette chance de servir notre prochaine génération d’athlètes à travers cette manifestation.


3 - Qu’attendez-vous avec impatience concernant votre nouveau rôle et parlez-nous un peu de votre équipe ?

Je me réjouis d’aider à accueillir les meilleurs JOJ à ce jour et je suis persuadé que notre équipe a les qualités nécessaires pour organiser les Jeux Olympiques de la Jeunesse les plus passionnants, branchés et mémorables jamais organisés !


4 - Pourquoi pensez-vous que Buenos Aires fera une fantastique ville hôte des JOJ ?

Buenos Aires possède toutes les qualités nécessaires pour être une fantastique ville hôte des JOJ. Singapour était formidable, Nanjing va être fabuleuse, mais Buenos Aires va être phénoménale !


5 - Auriez-vous aimé concourir aux Jeux Olympiques de la Jeunesse ?

Oui, évidemment ! En tant que jeune athlète ayant grandi dans un petit pays, je n’ai jamais eu la possibilité de concourir contre mes pairs originaires d’autres pays. Je suis donc reconnaissant de pouvoir revivre un peu de mon enfance à travers ces Jeux.  Cela dit, cette fois ce ne sera pas sur la piste, mais plutôt en coulisses par le biais de mon rôle à la tête de la commission de coordination du CIO pour les JOJ de 2018.  


6 - D’après vous, quel est l’avenir des Jeux Olympiques de la Jeunesse ?

L’avenir est on ne peut plus radieux pour les JOJ. Je suis d’ailleurs surpris que nous ne les ayons pas lancés il y a des années.


7 - Vous êtes le parfait exemple de la manière dont la vie sportive pour un athlète ne s’arrête pas après la compétition. Avez-vous des conseils pour les jeunes athlètes qui espèrent marcher dans vos traces ?

Soyez passionnés par ce que vous entreprenez, terminez vos études et n’ayez pas peur de travailler d’arrache-pied pour voir vos rêves sportifs devenir réalité.

À LA UNE