Accueil > Actualités > Le sport pour la paix > Forum international sur le sport, la paix et le développement

Le sport pour la paix

Options

Forum international sur le sport, la paix et le développement

International Forum on Sport, Peace and Development

20/05/2009

Le sport au service du développement, de la paix et de la cohésion

Le premier Forum international sur le sport, la paix et le développement s'est déroulé les 7 et 8 mai 2009 au Musée Olympique, à Lausanne.

 

Ce premier Forum était consacré à la façon dont le sport peut contribuer au développement, à la paix et à la cohésion nationale, à travers six thèmes :
- Le rôle potentiel du sport dans la recherche de la paix et du développement.
- La promotion d’une culture de paix auprès des jeunes.
- La place du sport dans le développement des communautés et de la jeunesse.
- La promotion de l’éducation et d'une vie plus saine grâce au sport.
- L'héritage des Jeux Olympiques en matière d’éducation, de développement et de paix.
- Capitaliser sur les partenariats et les réseaux.


 

Le sport, un outil de dialogue, de compréhension et de paix

Le Forum a offert l'occasion au président Rogge de mettre l'accent sur le fait que "si le sport ne peut imposer ou maintenir la paix, il joue un rôle essentiel dans la construction d'un monde meilleur et plus pacifique, en facilitant le dialogue entre les communautés, en étant le catalyseur d'une meilleure compréhension mutuelle". 

"Cet outil, c'est le sport"

Wilfried Lemke, Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le sport et le développement, a ajouté : "Il existe un outil facile à utiliser, économique et puissant. Cet outil, c'est le sport. Le sport a prouvé sa force en matière de développement et de paix. Le sport peut aider – et aide déjà – l'ONU à atteindre ses objectifs. Ensemble, nous pouvons créer un monde plus pacifique." 

Faire du sport une réalité quotidienne

Depuis plus d'un siècle, le CIO travaille sans relâche à placer le sport au centre du développement harmonieux de l'Humanité. Ce principe fondamental est au cœur de la Charte olympique, qui dispose que chaque individu doit avoir la possibilité de pratiquer le sport, sans discrimination et dans un esprit olympique de tolérance, d'amitié et de fair-play.
 

 

À LA UNE