Accueil > Actualités > Médias CIO > Fin de la première visite officielle à Tokyo des hauts responsables de la commission de coordination

Actualités Olympiques

Options

Fin de la première visite officielle à Tokyo des hauts responsables de la commission de coordination

Coordination Commission Executive completes first official visit to Tokyo
©TOKYO 2020 / Shugo Takemi

04/04/2014

Les hauts responsables de la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux de la XXXIIe Olympiade à Tokyo en 2020 ont achevé aujourd'hui leur première visite officielle dans la capitale japonaise depuis la création de la commission en octobre 2013.

Placée sous la conduite du président de la commission, John Coates, la délégation du CIO était composée du vice-président de la commission, Alex Gilady, du directeur exécutif pour les Jeux Olympiques, Gilbert Felli, et du directeur exécutif adjoint, Christophe Dubi. Les représentants du CIO ont participé, du 2 au 4 avril, à leur première revue de projet durant laquelle le point a été fait sur les progrès accomplis par Tokyo depuis son élection en tant que ville hôte des Jeux de 2020.

Les hauts responsables de la commission se sont entretenus avec le ministre Hakubun Shimomura et le gouverneur de Tokyo, Yoichi Masuzoe. Ils ont également rencontré les membres du conseil exécutif de Tokyo 2020, symbole de la culture et de la diversité japonaises. Les membres de la commission ont été particulièrement heureux de constater que des athlètes et des femmes siégeaient au conseil. La délégation a également visité plusieurs des futurs sites olympiques.

S'exprimant à la fin de la réunion, le président de la commission, John Coates, a déclaré : "Depuis ma dernière visite dans la capitale japonaise avec le président du CIO, Thomas Bach, en novembre 2013, Tokyo 2020 a pris avec succès un certain nombre de mesures importantes pour les sept années que durera son voyage olympique. La création du comité d'organisation, la constitution de son conseil exécutif, la formation d'un comité consultatif de haut niveau et sa participation au programme des observateurs lors des Jeux Olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi vont permettre à Tokyo d'envisager avec confiance, grâce à ce bon départ, les six années et demie à venir."

Et de poursuivre : "Nous avons été extrêmement impressionnés par ce que nous avons vu durant notre visite. Le niveau de planification actuel, la configuration des sites, la mobilisation des autorités gouvernementales et leur intégration à tous les niveaux, sans oublier l'expérience et la diversité des membres du nouveau conseil exécutif nous confortent dans notre opinion que Tokyo a la capacité d'organiser de grands Jeux pour les athlètes en 2020."

Durant cette visite, des présentations ont été faites aux hauts responsables de la commission de coordination sur divers sujets : gouvernance, héritage, durabilité, hébergement, finances, dossiers commerciaux, mobilisation, questions médicales, préparation des athlètes, sites et infrastructure. Les représentants du CIO ont pour leur part expliqué aux organisateurs des Jeux la façon dont le CIO et Tokyo 2020 travailleront main dans la main au cours des six années et demie à venir. La délégation a par ailleurs visité plusieurs sites, dont le stade national de Yoyogi, le stade olympique, le Nippon Budokan, les jardins du Palais impérial, le centre de conférences Tokyo International Forum, le complexe Kokugikan, le parc maritime d'Odaiba, Tokyo Big Sight, et vu l'emplacement de toutes les futures installations prévues dans la zone de la baie de Tokyo. La délégation s'est également rendue sur le site du futur village olympique où elle a été rejointe par le gouverneur de Tokyo, Yoichi Masuzoe, le champion olympique Koji Murofushi et plusieurs autres jeunes rameurs japonais, parmi lesquels Haruna Sakakibara, qui a participé aux Jeux de 2012 à Londres.

Le président de Tokyo 2020, Yoshiro Mori, a pour sa part confié : "Ce fut pour nous un immense plaisir d'accueillir les membres de l'équipe du CIO à Tokyo à l'occasion de cette première revue de projet et d'avoir eu la possibilité d'entamer avec eux des discussions sur diverses questions depuis la constitution du comité d'organisation de Tokyo pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. Nous venons d'achever trois jours de réunion et je suis très satisfait des échanges constructifs que nous avons eus. Nous comprenons maintenant bien mieux la direction que nous devons prendre pour organiser des Jeux réussis."

Et de poursuivre : "Outre le fait de nous avoir permis de passer du temps sur les détails les plus infimes de nos préparatifs, cette visite est tombée à point nommé car elle a permis à la délégation du CIO de rencontrer les membres de notre grande équipe, sélectionnés avec soin afin d'assurer une large représentation de la société japonaise dans ce qu'elle a de plus varié à offrir. La première réunion plénière de la commission de coordination du CIO est prévue pour juin prochain. Nous allons maintenant nous atteler à la mise en œuvre du plan d'action que nous avons élaboré ensemble au cours des trois derniers jours, et nous nous réjouissons d'ores et déjà d'accueillir les membres de la commission de coordination du CIO à Tokyo cet été."

La première réunion plénière de la commission de coordination du CIO à Tokyo aura lieu du 25 au 27 juin 2014. Ce sera la première des dix visites de la commission programmées dans la ville hôte des Jeux de 2020 au cours des sept années que dureront les préparatifs olympiques. Ces visites seront complétées par des revues de projet menées à intervalles réguliers par les hauts responsables de la commission de coordination afin de guider et de conseiller Tokyo dans le cadre de la planification et du déroulement des Jeux.

Les meilleures photos de Sotchi 2014

À LA UNE