Accueil > Actualités > RIO 2016 >  Fièvre olympique à Rio pour des régates internationales de voile

Rio 2016

Options

Fièvre olympique à Rio pour des régates internationales de voile

 Fièvre olympique à Rio pour des régates internationales de voile
©Rio 2016/Alex Ferro

31/07/2014

Rio de Janeiro s’apprête à accueillir des marins de réputation mondiale sur ses rives du 2 au 9 août, pour les régates internationales de voile Aquece.

Ces régates de classe mondiale, où se retrouveront 324 athlètes de 34 pays, sont les premières d’une série de 45 épreuves tests qui permettront au comité d’organisation de Rio 2016 de préparer la scène en vue des Jeux Olympiques qui auront lieu dans un peu plus de deux ans.

Les marins, dont 23 médaillés olympiques, s’affronteront sur cinq champs de course dans la baie de Guanabara au cours de cette compétition de voile olympique la plus grande jamais organisée au Brésil.

Les courses auront lieu dans les dix classes olympiques et 215 bateaux y prendront part.

« Les meilleurs bateaux du monde sont là, » souligne le Britannique Luke Patience, vainqueur de la médaille d’argent du 470 à Londres en 2012. « C’est une excellente occasion de découvrir l’endroit et de se renseigner sur les conditions, mais bien sûr, pour tous ceux qui sont ici, il est bien évident que le défi est d’être le premier à remporter un titre sur des eaux olympiques! »

C’est donc un moment crucial pour les athlètes qui se préparent aux Jeux de 2016, mais c’est aussi une compétition permettra à Rio 2016 de tester son fonctionnement, les champs de course, le chronométrage et le marquage, en vue des opérations durant les Jeux.
 

Le quintuple médaillé olympique Robert Scheidt, icône brésilienne qui concourra en classe Laser et la Néerlandaise Marit Bouwmeester, médaille d’argent de Londres 2012, championne du monde 2011, et actuelle numéro 1 sur Laser Radial sont parmi les marins réputés qui s’aligneront dans ces régates internationales.

Les athlètes se disent impressionnés par le site olympique et ses abords.

« En étant ici à Rio, je sens que les Jeux Olympiques sont presque là, » confie la Suédoise Lisa Ericson, qui concourra dans le 49er FX. « Le site de la compétition est vraiment très spécial, entouré par les montagnes et le pain de sucre, bien sûr! Les vents étaient bons et nous avons bien pu nous entraîner. C’est vraiment très appréciable de pouvoir s’habituer aux vents et aux courants. La manifestation sera superbe. Il y a de grands bateaux! »

À LA UNE