Accueil > Actualités > Grenoble 1968 > Eugenio Monti - Bobsleigh doublé d'Or

Grenoble 1968

Options

Eugenio Monti - Bobsleigh doublé d'Or

Eugenio Monti - Bobsleigh doublé d'Or

15/02/1968

Eugenio Monti

L’Italien Eugenio Monti est arrivé à ces Jeux comme l’un des spécialistes de bobsleigh les plus respectés de l’histoire et pas seulement en raison de ses capacités sportives. Quatre ans auparavant, avec son équipe d’encadrement, il s’était porté par deux fois au secours de ses adversaires. Dans la compétition de bob à deux, il avait fourni un boulon de rechange crucial aux Britanniques Tony Nash et Robin Dixon, qui gagnèrent l’or. Et dans l’épreuve de bob à quatre, les mécaniciens de Monti avaient réparé le bob canadien qui allait lui aussi décrocher l’or. Dans les deux cas, Monti avait remporté la médaille de bronze et il reçut plus tard la médaille Pierre de Coubertin en récompense de son esprit sportif.

À Grenoble, il continua à jouer sur les deux tableaux. Ses premiers Jeux Olympiques remontaient à 1956 à Cortina d’Ampezzo où il avait récolté deux médailles d’argent et là, à 40 ans, il savait que sa carrière touchait à sa fin. Jusqu’à Grenoble, sa collection de médailles olympiques comptait quatre unités, deux de bronze et deux d’argent, et il venait donc en France en chercheur d’or. Il gagna les deux épreuves avec brio.

L’épreuve de bob à deux n’aurait pas pu être plus serrée. Au départ de l’ultime manche, l’engin de l’Allemagne de l’Ouest I, piloté par Horst Floth, comptait un dixième de seconde d’avance sur le bob de l’Italie I de Monti. Les Italiens s’élancèrent d’abord et améliorèrent le record de la piste. La réponse allemande fut impressionnante, mais les Germaniques terminèrent un dixième de seconde derrière. Si à l’addition des quatre manches, les deux équipages affichaient exactement le même temps, l’or prit la direction de l’Italie, auteur de la manche la plus rapide.

Gonflé à bloc par son premier titre olympique, Monti géra au mieux les conditions difficiles de l’épreuve de bob à quatre pour conduire à nouveau son équipe vers le succès. Une fois de plus, l’écart était ténu – moins d’un dixième au terme des deux manches – mais il décrocha sa deuxième médaille d’or et devint ainsi le premier homme à s’imposer dans les deux épreuves lors des mêmes Jeux Olympiques d’hiver.

Il venait de disputer la dernière course de son illustre carrière. Monti se retira avec six médailles olympiques, neuf titres mondiaux et l’éternel respect de la famille olympique. Il devint par la suite directeur de l’équipe italienne de bobsleigh.

PHOTOS

À LA UNE