Accueil > Actualités > JOJ Actualités > Étoiles d’hiver du monde entier

JOJ Actualités

Options

Étoiles d’hiver du monde entier

Étoiles d’hiver du monde entier
©Getty Images

20/02/2014

Quand on songe à des pays tels que le Maroc et l’Australie, on imagine plutôt un ciel bleu infini et un soleil chaud, et certainement pas des conditions alpines glaciales !  Mais les Jeux Olympiques de la Jeunesse ont inspiré de jeunes athlètes de tous les coins de la planète et leur ont donné envie de s’essayer à ces sports venus du froid ! La journée d’hier fut notamment un grand jour pour certains d’entre eux au slalom géant masculin !

Le Marocain Adam Lamhamedi était devenu le premier Africain à remporter une médaille à une épreuve olympique d’hiver en décrochant l’or aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Innsbruck il y a deux ans. En lice hier au slalom géant, il avait avec lui pour le soutenir toute la foule des spectateurs, totalement enthousiasmés de voir un Marocain descendre les pistes de Sotchi.

"Cette ambiance est électrisante; c’est fantastique d’avoir le public qui encourage non pas seulement les vainqueurs mais également les athlètes comme nous qui représentent des pays dont le nom ne rime pas habituellement avec sports d’hiver. Cela montre une fois de plus que les Jeux Olympiques ne sont pas qu’une affaire de compétition, mais qu’il y a aussi de la sportivité."

Le Libanais Alexandre Mohbat partage l’avis d’Adam Lamhamedi.

"Nous n’appartenons pas aux superpuissances des sports d’hiver, alors ici quand on vient du Liban, on passe pour une espèce rare ! Mais c’est un super endroit pour rencontrer des athlètes du monde entier, regarder le meilleur des plus grands skieurs et apprendre d’eux."

Vincenzo Michelotti de Saint-Marin était également en compétition hier : “Participer à Sotchi est un rêve trop beau pour être vrai pour les athlètes de mon pays. Alors je mets toutes les chances de mon côté pour concourir au mieux de mes capacités et me faire le plus d’amis possible."

Revenant sur son succès à Innsbruck en 2012, Adam Lamhamedi déclare : "Les JOJ ont une signification différente pour chacun d’entre nous; pour certains, il s’agit d’accéder au sport de haut niveau très tôt, pour d’autres il s’agit de culture et d’éducation, mais pour des athlètes comme nous, les JOJ constituent une scène internationale qui veut tout dire pour la jeunesse de notre pays. Par leur biais, nous parvenons à placer notre pays sur la carte du monde et nous nous prenons à rêver en grand, c’est là toute la magie des JOJ et leur esprit particulier."

 

Dans le camp des skieuses alpines, c’est sans doute l’Australienne Greta Small qui aura eu le programme le plus chargé de tous les athlètes ici à Sotchi, en participant aux cinq épreuves féminines de ski alpin !

Sonali Prasad

 

À LA UNE