Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Eric Frenzel comme une évidence en combiné nordique

SOTCHI 2014

Options

Eric Frenzel comme une évidence en combiné nordique

Eric Frenzel comme une évidence en combiné nordique
©Getty Images (3)

12/02/2014

L’actuel n°1 mondial du combiné nordique, l’Allemand Eric Frenzel, a tenu son rang; Déjà vainqueur de sept épreuves sur la Coupe du monde FIS cet hiver, il n’a laissé à personne le soin de dominer l’épreuve olympique sur tremplin normal. Premier après le saut, toujours leader en course, et premier à l’arrivée. Le Japonais Akito Watabe, qui a accompagné Frenzel dans sa chevauchée, prend la médaille d’argent. Le Norvégien Magnus Krog remporte le sprint des poursuivants pour le bronze.

Un superbe bond à 103.0 m pour 131,5 points sur le tremplin HS106 RusSki Gorki place Eric Frenzel en tête du concours, mais le Japonais Akito Watabe n’est pas loin. Il retombe à 100.5m pour 130,0 points, ce qui converti en temps (selon la méthode appelée « Gundersen ») pour le départ des 10km en ski de fond donne un écart de 6 secondes. Un groupe de 16 coureurs, parmi lesquels le champion olympique en titre français Jason Lamy-Chappuis, 8e à 31 secondes, est placé à moins d’une minute. 

 

Lors de la course, disputée par une température de 12 degrés sur le circuit tracé au pied des tremplins, Frenzel et Watabe prennent le large, comptant une avance 20 secondes minimum sur un important groupe de chasse duquel Jason Lamy-Chappuis va progressivement décrocher. Les poursuivants se rapprochent dans la partie finale de la course, mais pas assez pour empêcher Frenzel et Watabe de se disputer la victoire. L’Allemand produit un dernier effort auquel son rival japonais ne trouve pas de réponse, et parcourt les derniers mètres en fêtant sa victoire. Watabe prend l’argent à 4 secondes et Magnus Krog émerge du groupe de chasse pour enlever le bronze à 9 secondes.

Frenzel aux anges, Lamy-Chappuis espère une revanche

« C’est fabuleux, incroyable ! Il n’y a pas de mots pour décrire ce que je ressens. C’est le plus beau jour de ma vie » s’exclame Frenzel, qui poursuit la belle série de l’équipe d’Allemagne à Sotchi, à raison d’une médaille d’or au minimum par jour. Quant à Watabe, il gagne la première médaille individuelle japonaise en combiné nordique depuis Takanori Kono à Lillehammer en 1994.

Jason Lamy-Chappuis, lui, finit 35e à plus de 2 minutes. « Les jambes n'étaient pas forcément au rendez-vous, mais je ne sais pas si c'est un mauvais choix de ski, la structure, le fart, je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, mais en tout cas, ce fut un calvaire pour finir ces dix bornes » a-t-il expliqué, « J'ai eu l'impression de donner tout ce que j'avais et de me faire doubler à droite et à gauche. Il y a trois ans aux Mondiaux à Oslo, j'étais loin au petit tremplin (15e), mais j'avais gagné l'épreuve du grand tremplin. Cela ne veut rien dire. On verra si je suis en forme au grand Tremplin! »  Le champion du monde en titre sur grand tremplin, vainqueur à Val Di Fiemme en 2013, n ‘est autre qu’Eric Frenzel.


Photos de Sotchi 2014

À LA UNE