Accueil > Actualités > Médias CIO > Discours du secrétaire général des Nations Unies à la Session et rapport final de Sotchi 2014

Actualités Olympiques

Options

Discours du secrétaire général des Nations Unies à la Session et rapport final de Sotchi 2014

UN Secretary-General addresses 126th IOC Session; Sochi 2014 delivers final progress report
©IOC/Ian Jones

06/02/2014

Le deuxième jour de la 126e Session du CIO a commencé par un discours du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. C'est la première fois qu'un secrétaire général des Nations Unies assiste à une Session du CIO. Après s'être adressé aux membres, le secrétaire général a visité le village olympique côtier, où il a signé le mur de la Trêve olympique.

 

Ban Ki-moon a ensuite participé au relais de la flamme olympique à Sotchi, recevant la flamme directement du président du CIO, Thomas Bach, avant de parcourir une portion du relais. Ce relais est le plus long de l'histoire olympique, à savoir 65 000 km. Plus tard, le secrétaire général se joindra à d'autres chefs d'État, de gouvernements et d'organisations internationales à l'occasion d'un dîner de bienvenue donné par le président du CIO. Il assistera également à la cérémonie d'ouverture des Jeux vendredi soir.

"Une fête inoubliable du sport vous attend"

Dmitry Chernyshenko, président-directeur général du comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi, a présenté son rapport final avant l'ouverture des Jeux. Il a déclaré à cet égard que "la ville était tout à fait prête à offrir la plus inoubliable fête du sport de l'histoire des Jeux d'hiver."

Sept années se sont écoulées depuis que la ville située au bord de la mer Noire a obtenu l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2014. Durant cette période, Sotchi s'est transformée, passant d'une station balnéaire à une destination internationale tout au long de l'année.

"Dès le début de notre aventure olympique", a-t-il poursuivi, "l'héritage nous a servi de guide. Les Jeux Olympiques ont été le catalyseur que nous avons utilisé pour accélérer la rénovation de cette magnifique région de Russie, qui en avait besoin depuis le milieu du siècle dernier."

Et d'ajouter : "Sotchi est devenue une destination internationale de sports, de congrès et de tourisme toute l'année, construite à partir de rien en sept ans. Nous sommes prêts à accueillir le monde."

Le président de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de 2014, Jean-Claude Killy, a quant à lui insisté sur la confiance que le CIO avait quant aux préparatifs des Jeux, déclarant qu'il se réjouissait d'avance de cette excellente édition.

"Ce fut une tâche monumentale", a confié Jean-Claude Killy à propos du projet entrepris par les organisateurs, ajoutant qu'ils pouvaient être fiers de leurs réalisations à la veille des Jeux, fruits de "leur quête de l'excellence".

Agenda olympique 2020

La Session du CIO a poursuivi les débats sur les idées devant constituer la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique, baptisée "Agenda olympique 2020" et lancée l'année passée par le président Thomas Bach. Aujourd'hui, ce sont les points quatre et cinq de l'Agenda qui ont été abordés : le rôle du CIO dans la société et la structure et l'organisation du CIO, le premier ayant été débattu en présence du secrétaire général des Nations Unies.

Mercredi, les débats avaient porté sur les trois premiers thèmes : le caractère unique des Jeux Olympiques, les athlètes au cœur du Mouvement olympique et l'Olympisme en action : faire vivre l'Olympisme tout au long de l'année. Des groupes de travail seront désormais créés afin de transformer les idées et les débats en recommandations, lesquelles seront présentées au cours d'une Session extraordinaire à Monaco en décembre.

Futures éditions des Jeux Olympiques

La Session a également entendu les rapports des organisateurs et des présidents des commissions de coordination pour les Jeux de 2016 à Rio et de 2018 à PyeongChang et les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2014 à Nanjing. Les rapports ont couvert les progrès réalisés depuis la dernière Session du CIO à Buenos Aires en septembre. L'équipe de Rio 2016, placée sous la conduite du président du comité d'organisation, Carlos Nuzman, a déclaré que la visite du président Bach en janvier pour rencontrer la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, avait "permis de transformer notre relation avec le gouvernement fédéral", créant désormais une coopération mutuelle entre le comité d'organisation et tous les niveaux du gouvernement. Le comité a ajouté qu'il comprenait l'importance de maintenir un dialogue continu avec la population brésilienne afin d'informer les habitants de la manière dont l'argent serait utilisé pour le projet olympique, d'où l'argent proviendrait et quels seraient les nombreux héritages des Jeux pour la population locale. À cette fin, Rio 2016 a récemment dévoilé son budget pour les Jeux, lequel est comparable à ceux des précédentes éditions. Les Jeux Olympiques vont transformer la ville, y compris le système des transports et la zone portuaire, tandis que les valeurs olympiques contribueront à la cohésion sociale.

 

Les meilleures photos de Nanjing 2014

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

À LA UNE