Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Curling dames : la revanche du Canada !

Sotchi 2014

Options

Curling dames : la revanche du Canada !

Curling dames : la revanche du Canada !
©Getty images (3)

20/02/2014

Le Canada a pris sa revanche sur la Suède qui l'avait privé du titre olympique en 2010 en remportant 6-3 la finale du tournoi féminin de curling sur la glace de l’Ice Cube, jeudi 20 février. La médaille de bronze est revenue à la Grande-Bretagne qui a battu plus tôt la Suisse 6-5 dans le match pour la 3e place.

Les Canadiennes emmenées par leur skip Jennifer Jones ont réussi l'exploit inédit de rester invain-cues durant tout le tournoi olympique, alignant onze victoires en tout. Elles ont remporté leurs neuf rencontres de la phase de poules, dominé leur demi-finale contre la Grande-Bretagne 6-4 et pris le meilleur sur la Suède 6-3 en finale.

Canadiennes et Suédoises sont restées dos à dos 3-3 jusqu'au 9e et avant-dernier « end » où la Suède a laissé passer sa chance et donné trois points à son adversaire. Avec trois points d'avance, les Canadiennes, dont le seul titre olympique remontait à 1998 à Nagano (Japon), n'avaient plus qu'à adopter une stratégie défensive dans le 10e et dernier end, obligeant les Suédoises à concéder la défaite avant même la fin de la manche.

La Suède avait remporté les deux précédents titres olympiques en 2006 et 2010 et pouvait réussir la première passe de trois de l'histoire du curling aux Jeux, mais elle n'a pas réussi à compenser le départ à la retraite de leur skip emblématique Anette Norberg. Sa remplaçante Margaretha Sig-fridsson a perdu sa 5e finale dans un grand-rendez-vous, après quatre revers en finale des Cham-pionnats du monde.

« Il est difficile d’exprimer le sentiment incroyable que nous ressentons maintenant » dit la skip canadienne Jennifer Jones. « Les filles ont merveilleusement joué. C’était tout simplement la meilleure semaine et la plus belle compétition de nos vies » Pour la 3e joueuse canadienne Kaitlyn Lawes : « Pouvoir être aux Jeux Olympiques avec ces filles, c’est un rêve qui devient réalité. C’est fabuleux, elles ont tellement de talent et je suis si fière de tout le monde ! ». En parlant de cette finale, la 2e joueuse Jill Officer explique : « Je pense que nous avons su nous accrocher. C’était beaucoup de patience est nous avons su composer avec ».  Dawn McEwen, elle, pense à sa famille et à ses amis. « Ils vont être en extase. Ils attendent fiévreusement de nous voir ! ».

« Bien sûr, c’est très triste de ne pas avoir gagné. Et nous ressentons vraiment la défaite » explique la skip suédoise Margaretha Sigfridsson. On a très bien joué et je pense que nous avons eu nos chances, mais il nous a fallu faire plus de coups, et Jennifer en a joué quelques uns tout à fait dé-terminants . Nous serons heureuses avec l’argent dans quelque temps. Cela a été une merveilleuse expérience, il n’y a rien de similaire… ».

Le bronze pour les britanniques

Dans le match pour le bronze, la Suisse a mené au score jusqu’à la 4e manche avec un avantage de deux points (3-1). Dans la 5e, Eve Muirhead a réussi un coup à deux points pour égaliser. Dans la 6e, la Suisse est repassée devant 4-3. La Grande Bretagne a pour la première fois pris l’avantage 5-4 dans la 8e, puis les équipes se sont retrouvées à égalité 5-5 avant la manche décisive.  Avec l’avantage de la dernière pierre dans la manche décisive, les Britanniques ont contrôlé le jeu tout du long et Eve Muirhead a lancé sa dernière pierre droit dans la maison pour marquer le point vainqueur et boucler la partie sur le score de 6-5.

 « C’est fantastique. Je suis vraiment impressionnée » a dit la skip britannique, « C’était un super match qui aurait pu basculer d’un côté ou de l’autre. On a été à la traîne pendant un moment, puis on est revenues. Nous nous sommes assurées de marquer sur cette égalité finale. Tout le monde a été fantastique. Nous aurions repartir frustrées mais nous nous sommes accrochées et cela démontre tout ce que nous avons mis dans cette partie. Je crois vraiment que nous méritons cette médaille de bronze » Sa partenaire Claire Hamilton explique : « On a travaillé si dur et je pense que nous avons prouvé à quel point nous sommes restées soudées en tant qu’équipe. Cela a payé. Nous sommes ravies de cette médaille ».

La skip suisse Mirjam Ott exprime sa tristesse. « Je suis très déçue. Nous nous sommes battues, mais l’équipe d’Eve était vraiment forte aujourd’hui. Elle a très bien joué, elle mérite sa victoire et la médaille. Je la félicite ».

 

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE