Accueil > Actualités > Médias CIO > Clôture à PyeongChang de la séance bilan des Jeux de Sotchi

Actualités Olympiques

Options

Clôture à PyeongChang de la séance bilan des Jeux de Sotchi

IOC Olympic Games Executive Director Gilbert Felli
©Park won-il

02/07/2014

C’est sur cinq messages clés – inspirer, gérer, mobiliser, donner les moyens d'agir et livrer – que la séance bilan des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi s’est achevée aujourd’hui avec succès à PyeongChang, République de Corée – ville hôte de la prochaine édition des Jeux Olympiques d’hiver en 2018.

Conduite par le CIO, la huitième édition de la séance bilan officielle, à laquelle assistait le président du CIO Thomas Bach, consistait pendant une semaine (du 25 juin au 2 juillet) à effectuer un transfert de connaissances entre les organisateurs de Sotchi 2014 et les futures villes hôtes des Jeux, soit Rio 2016, PyeongChang 2018 et Tokyo 2020. Des représentants de chacune des villes requérantes pour l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2022 étaient également présents.

Plus de 360 représentants des futures villes hôtes ont écouté de précieux conseils sur les meilleures pratiques en matière de gestion des Jeux et les expériences vécues à Sotchi par 65 hauts responsables de l’événement extrêmement réussi de février dernier.  Le président Thomas Bach avait décrit ces Jeux comme étant les "Jeux des athlètes" à la suite des réactions positives reçues des athlètes eux-mêmes et des extraordinaires performances sportives dont il avait été témoin. Les Jeux de Sotchi ont en effet été très bien notés par l’ensemble des parties prenantes que le CIO a interrogées depuis février dernier, ce qui souligne la réussite de l’organisation des Jeux à Sotchi.

S’exprimant lors de cette assemblée, le président Thomas Bach a déclaré : "Les Jeux Olympiques d’hiver n’ont cessé de gagner en force à chaque nouvelle édition et Sotchi a confirmé cette tendance. À titre d’exemple, les audiences télévisées ont battu tous les records avec une croissance de 11 % depuis Vancouver 2010, tandis qu’ici en République de Corée, plus de 38 millions de téléspectateurs ont suivi les Jeux de Sotchi 2014." Et d’ajouter : "Cette croissance traduit la constante amélioration d’un produit livré par des organisateurs toujours plus avisés disposant de meilleures ressources pour y parvenir. Et ceci grâce à l’assistance fournie par le CIO, à travers les différentes rencontres que nous proposons telles que la séance bilan officielle, les services offerts dans le cadre du programme de gestion des connaissances sur les Jeux Olympiques, mais également sur le plan financier,  avec la contribution d’environ 750 millions de dollars (USD) à l’organisation des Jeux de Sotchi.”

Les échanges ont en outre porté sur l’héritage des Jeux. La délégation de Sotchi 2014 a exposé  comment  les nouvelles installations sportives de classe mondiale seraient utilisées par les sportifs de tous les niveaux, de la base à l’élite, offrant à la Russie la capacité d’accueillir des championnats internationaux dans tous les sports olympiques d’hiver, tandis que de nouvelles infrastructures générales construites à l’occasion des Jeux permettraient d’améliorer la vie de la population locale. Peut-être plus que cela encore, cette séance bilan aura relevé toute l’importance de l’héritage humain que les Jeux ont laissé à la Russie, avec ces milliers de jeunes Russes, volontaires ou employés à Sotchi, qui aujourd’hui peuvent mettre leurs connaissances au service d’autres secteurs de la société et démontrer l’aptitude de la Russie à réaliser de grand projets de stature  internationale.

La séance bilan comprenait des séances plénières et des discussions en groupes, ainsi que des rencontres individuelles et un séminaire spécifique de trois jours sur la technologie des Jeux, le but étant d’améliorer les connaissances des organisateurs des prochains Jeux et de renforcer les liens entre eux. Les participants ont travaillé sur quelques grands thèmes, en particulier : comment créer un produit attrayant, comment établir un modèle de gouvernance solide, comment s'engager auprès des parties prenantes au sein du Mouvement olympique, comment préparer l'équipe à livrer le projet, et comment assurer le bon déroulement de la manifestation. Une session spéciale consacrée aux Jeux Paralympiques se tiendra les 4 et 5 juillet.

"La séance bilan du CIO fait partie intégrante de notre programme général de transfert des connaissances", a déclaré Gilbert Felli, directeur exécutif pour les Jeux Olympiques. "Nous pensons en effet qu'il est de notre responsabilité d'informer les futures villes hôtes sur la manière d'organiser les Jeux, sur la base de l'expérience de ceux qui sont passés par là avant. Cette démarche devrait permettre aux villes d'éviter les erreurs, d'optimiser l'héritage, de réduire les coûts et d'offrir les meilleurs Jeux qui soient à toutes les parties prenantes, en particulier aux athlètes et à la population locale. Grâce à la transparence dont a fait preuve l'équipe de Sotchi, PyeongChang, Rio, Tokyo et les villes requérantes 2022 ont eu cette semaine une occasion en or de bénéficier de précieux conseils." 

La séance bilan est un outil clé pour les organisateurs des Jeux à PyeongChang alors qu'ils se préparent à accueillir la manifestation dans quatre ans. Ainsi que les participants l'ont répété lors des réunions, il n'y a pas de temps à perdre, même des années avant les Jeux, car il y a toujours énormément à faire.

"Cette séance bilan a été d'une importance capitale pour les futures villes hôtes, en particulier pour PyeongChang qui va accueillir une édition des Jeux d'hiver. Je tiens tout particulièrement à remercier mon collègue, Jean-Claude Killy, président de la commission de coordination de Sotchi 2014, pour son remarquable travail", a déclaré la présidente de la commission de coordination de PyeongChang 2018, Gunilla Lindberg. Les organisateurs sud-coréens peuvent désormais appliquer les enseignements qu'ils ont tirés de cette séance à leur projet olympique, ce qui leur permettra d'aller de l'avant plus sereinement, avec la certitude d'avoir eu accès aux toutes dernières connaissances sur la façon d'organiser les Jeux et d'offrir les meilleures conditions qui soient aux athlètes."

Le président de PyeongChang 2018, Kim Jinsun, a pour sa part commenté : "La séance bilan a été une occasion unique et importante pour nous d'apprendre et d'échanger. Elle nous a encouragés à travailler d'arrache-pied pour assurer le succès des Jeux à PyeongChang. J'espère que nous serons en mesure de présenter à notre tour un bilan positif dans quatre ans."

Le président-directeur général de Sotchi 2014, Dmitry Chernyshenko, a quant à lui indiqué : "Je suis fier que le CIO ait souligné, lors de cette séance bilan officielle, que Sotchi 2014 avait tenu les promesses faites au CIO, à la famille olympique dans son ensemble et au public du monde entier. La Russie a non seulement démontré une fois encore sa capacité à accueillir avec brio un grand événement international, mais elle a aussi servi d'exemple et établi de nouvelles normes de qualité pour les prochaines villes hôtes des Jeux. Il ressort d'un sondage mené récemment que 94 % de la population a salué l'organisation sans faille des Jeux à Sotchi et que 84 % des Russes sont fiers du résultat." 

Et de poursuivre : "Ce fut un honneur pour nous de partager notre savoir-faire, nos connaissances et nos observations avec les prochains organisateurs des Jeux. Je suis convaincu que les enseignements de Sotchi 2014 contribueront au grand succès des Jeux de 2018 à PyeongChang. Je tiens à remercier le président du CIO, Thomas Bach, pour ses conseils et son soutien qui ont permis à la Russie d'offrir des Jeux aussi réussis."

Le programme de gestion des connaissances sur les Jeux Olympiques (OGKM) a été créé durant la préparation des Jeux de 2000 à Sydney et a évolué depuis pour devenir une plateforme intégrée offrant services et documentation, qui assiste les organisateurs dans leurs préparatifs, leur permet d'évaluer les progrès accomplis et les succès enregistrés, et aide à façonner l'avenir des Jeux. Parmi les activités et services proposés dans le cadre d’OGKM figurent le programme d’observation durant les Jeux, les manuels techniques, divers ateliers de travail, un Extranet, le programme de détachement de personnel, le programme d’évaluation des Jeux et la séance bilan officielle dont la première s’est tenue il y a 13 ans.

Consultez ici la feuille d’information sur le programme OGKM et la séance bilan de Sotchi 2014

Plus d’informations ici sur les legs de Sotchi 2014

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires déterminés à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, aidant ainsi les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux partout dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube :
www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur
Flickr.
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante :
images@olympic.org.

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur
Twitter, Facebook et YouTube.

 

Les meilleures photos de Nanjing 2014

  • Tir - La Suissesse Sarah Hornung en route pour l’or

    Nanjing 2014 - La Suissesse Sarah Hornung en action sur le stand de tir de Fangshan, mardi 19 août lors de la compétition féminine de carabine à air comprimé 10m. Elle livre un match plein de suspense face à la Singapourienne Martina Lindsey Veloso, et finit par remporter l’or pour 6 dixièmes de points (207.8 à 207.2).

  • Tir : La Suissesse Sarah Hornung fête sa médaille d’or

    Nanjing 2014 - La Suissesse Sarah Hornung célèbre sa victoire surr le stand de tir de Fangshan, mardi 19 août à l’issue de la compétition féminine de carabine à air comprimé 10m. Elle a livré un match plein de suspense face à la Singapourienne Martina Lindsey Veloso, et a fini par remporter l’or pour 6 dixièmes de points (207.8 à 207.2).

  • Tir - Les médaillées de la carabine à air comprimé 10m dames

    Nanjing 2014 - La médaillée d’or de la compétition féminine de carabine à air comprimé 10m Sarah Hornung (Suisse) est encadrée à gauche par la Singapourienne Martina Lindsay Veloso (argent) et à droite par l’Allemande Julia Budde. Mardi 19 août sur le stand de tir de Fangshan, Hornung l’a emporté au bout du suspense avec un score de 207.8 pour devancer Veloso de 6 dixièmes de point (207.2). Budde a pris le bronze avec 186.3

  • Taekwondo - la finale des -63 kg hommes

    Taekwondo - la finale des -63 kg hommes Nanjing 2014 - le Brésilien Edival Marques Quirino Pontes (en rouge) et le Mexicain Jose Ruben Nava (en bleu) livrent un combat serré en finale de la catégorie -63 Kg, mardi 19 août sur le tatami du Centre international d’exposition de Nanjing. Edival Marques Quirino Pontes s’impose 7-6 et remporte la médaille d’or.

  • Taekwondo - le podium de la catégorie -55 kg dames

    Nanjing 2014 - Sur le podium de la catégorie -55kg, la médaillée d’or croate Ivana Babic (2e en partant de la gauche) est encadrée par la Turque Fatma Saridogan, médaillée d’argent (à gauche) et par la Russe Tatiana Kudashova et la Néerlandaise Laura Roebben (à droite) , médaillées de bronze. En obtenant un point de pénalité en sa faveur dans la 2e manche de la finale face à Saridogan, Babic a remporté la médaille d’or sur le score de 1-0, mardi 19 août sur le tatami du Centre international d’exposition de Nanjing.

  • Haltérophlie - les médaillées de la catégorie 58kg dames

    Nanjing 2014 - Chiang Nien-Hsin (TPE), médaille d’or de la catégorie 58kg dames, pose sur le podium en compagnie d’Anastasiia Petrova (RUS), médaille d’argent et de Sasha Nievas (ARF), médaille de bronze. Mardi 19 aôut, sur le plateau du Centre international d’exposition de Nanjing, Chiang l’a emporté avec un total olympique de 203 kg, Petrova a totalisé 195 kg et Nievas 178 kg.

À LA UNE