Accueil > Actualités > Nanjing 2014 > Brand, l’espoir du Guatemala sur la scène olympique

Nanjing 2014

Options

Brand, l’espoir du Guatemala sur la scène olympique

Brand (à g.) et Matus sont optimistes quant à l’avenir du sport au Guatemala

29/08/2014

 La simple fierté d’avoir décroché la médaille de bronze en équitation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014 n’était pas l’unique raison qui a fait que la Guatémaltèque Stefanie Brand a laissé couler des larmes de joie.

Pour vous donner un peu de contexte, il s’agissait de la troisième médaille jamais remportée par le Guatemala sur la scène olympique des jeunes. À Nanjing, Wilmar Madrid, le compatriote de Brand, décrochait aussi le bronze dans l’épreuve de tir masculin.

Les exploits de ces deux athlètes ouvrent un nouveau chapitre de l’histoire olympique du Guatemala, un pays encore sous le coup de la guerre civile qui aura duré 36 ans et qui s’est finie en 1996.

« C’est vraiment énorme pour le Guatemala, même si je n'avais jamais réalisé avant aujourd’hui », s’étonne Brand, qui a fini troisième durant l’épreuve par équipe.
« Notre pays est très petit et il n’est pas aussi développé que les États-Unis ou certains endroits en Europe. Pour nous, c’est vraiment spécial et unique. C’est un rêve qu’on réalise. »

Gabriela Matus, la jeune ambassadrice du Guatemala à Nanjing 2014, affirme avoir observé un véritable changement de mentalité à l’égard du sport dans le pays ces dernières années.

« Je pense que c’est tout d’abord grâce au CNO [Comité national olympique]. Ils essaient d’apporter plus de soutien qu’auparavant à la plupart des athlètes », explique Matus. « Mais ça vient aussi des fédérations nationales. Elles viennent apporter leur aide. »

Brand et Madrid ont remporté le double de médailles pour le Guatemala par rapport à la première édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Singapour 2010, quand la tireuse Geraldine Kate Solorzano avait aussi pris le bronze.

Le pays remportait sa toute première médaille aux JO séniors deux ans plus tard, à Londres 2012. Erick Barrondo s’adjugeait l’argent en 20 km marche.

Matus affirme maintenant que les deux médaillés de Nanjing 2014 seront accueillis comme des héros, à leur arrivée à l’aéroport de Guatemala.

« Ce que j’aime aussi chez Stefanie et Wilmar, c’est qu’ils ne se vantent pas. Ils ne disent pas ‘Haha, j’ai gagné une médaille’. Ils disent plutôt : ‘D’accord, je savoure ce moment, mais je ne vais pas m’arrêter là’ », ajoute Matus.

Brand espère en effet jouer son rôle dans l’avènement olympique du Guatemala. Cependant, bien qu’elle ait déjà été sélectionnée en équipe nationale sénior, elle reconnaît que la qualification pour Rio 2016 ou Tokyo 2020 reste un cran au-dessus et qu’elle devra faire preuve de patience.

« Dans mon sport, tout le monde a environ 30 ans », explique-t-elle. « Il faut travailler dur pendant de nombreuses années. C’est mon rêve, mais je ne m’attends pas à ce que ça arrive tout de suite. »

Les meilleures photos de Nanjing 2014

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

À LA UNE