Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Bobsleigh : Alexander Zubkov réalise un doublé historique

SOTCHI 2014

Options

Bobsleigh : Alexander Zubkov réalise un doublé historique

Bobsleigh : Alexander Zubkov réalise un doublé historique
©Getty Images (3)

23/02/2014

Six jours après avoir remporté le titre à deux, le pilote Alexander Zubkov et le pousseur Alexey Voevova sont repartis sur la glace de la piste Sanki avec Alexey Negodaylo et Dmitry Trunenkov à bord de la fusée blanche « Russia-1 » et l’ont emporté dans l’épreuve à quatre devant Lettonie-1 d’Oscars Melbardis et USA-1 de Steven Holcomb, le tenant du titre. Zubkov est le 6e pilote de l’histoire à signer un doublé aux Jeux, et il apporte à la Russie sa 13e médaille d’or au dernier jour des compétitions

Alexander Zubkov a bien fait de reprendre la compétition à l’approche de la quarantaine à la fin 2010 alors qu’il avait décidé quelques mois auparavant de ranger son bob, fort de deux médailles olympiques  (argent à deux à Turin en 2006, bronze à quatre à Vancouver en 2010), quatre médailles mondiales et trois victoires dans la coupe du monde FIBT au terme des saisons 2005, 2006 et 2009. Déjà le plus beau palmarès russe.

Le pilote d’Irkoutsk est retourné sur les pistes de glace avec comme unique objectif l’or aux Jeux de Sotchi, et il est au passage devenu avec Alexey Voevoda le premier champion du monde russe en bob à deux en février 2011 à Königsee. Il a continué à briller sur la coupe du monde, saison après saison, montant en puissance vers l’objectif suprême à deux comme à quatre.

Le 8 février, il était le porte-drapeau de la délégation russe lors de la cérémonie d’ouverture, le 17, il remportait l’épreuve à deux avec Alexey Voeovoda. Enfin, à quelques heures de la cérémonie de clôture des XXIIe Jeux Olympiques d’hiver, il fait à nouveau vibrer le public massé autour de la piste du centre des sports de glisse Sanki en signant le doublé doré ! Zubkov devient à 39 ans le sixième pilote de l'histoire des Jeux d'hiver à remporter les titres à deux et à quatre.

Dans un mouchoir de poche

Avec Voevoda, Negodaylo et Trunenkov, Zubkov signe d’abord le meilleur temps des première et deuxième manches. Il dispose au premier jour de l’épreuve d'une infime marge de 4/100e sur Lettonie-1 de Oskars Melbardis et de 16/100e et 17/100e sur Allemagne-1, piloté par Maximilian Arndt, champion du monde en titre, et sur le médaillé d'or de Vancouver, USA-1 du pilote Steven Holcomb (4e). Derrière, toujours dans un mouchoir de poche, la meute est menée par Allemagne-3, de Thomas Florschütz, médaillé d'argent en bob à deux à Vancouver, à 29/100e. Mais Russie-2, Grande-Bretagne-1, Suisse-1 et Allemagne-2 sont à moins de 40/100e.

Le lendemain, les deux premiers du classement finissent la 3e manche dans le même ordre : Russie-1 ne prend pas beaucoup d’air face à Lettonie-1 (17/100e d’écart). En revanche, derrière eux, USA-1 et Russie-2 débordent Allemagne-1, qui perd toute chance de podium.

Oskars  Melbardis réalise une superbe 4e descente avec Arvis Vilkaste, Daumants Dreiskens et Janis Strenga. Il met une terrible pression sur Zubkov. Ce dernier, parvient en signant le 6e chrono de la manche, à conserver une avance de 9/100e sur Lettonie-1 sous les hurlements du public ! Pour le bronze, USA-1 (Steven Holcomb, Christopher Fogt, Steven Langton, Curtis Tomasevics), à 39/100e du vainqueur, résiste aux assauts de Russie-2 (Alexander Kasjanov, Maxim Belugin, Ilvir Huzin, Alexei Pushkarev) en le devançant de seulement 3/100e. Grande-Bretagne-1 termine 5e à 63/100e, et le premier bob allemand (Allemagne-3) se classe 6e à 77/100e.

« Nous sommes totalement vidés après ces deux manches ! » s’exclame le roi du bobsleigh à Sotchi. « Nous avons donné tout ce que nous avions dans cette compétition. Les Lettons étaient vraiment très rapides et sont arrivés très près de nous. Ils nous ont sacrément mis sous pression, mais heureusement, nous avons réussi à éviter les grosses erreurs pour conserver la première place ».

Oskars Melbardis se montre ravi de terminer vice-champion olympique : « Je suis très heureux. Ca fait quatre ans que je suis dans le siège du pilote, et j’ai déjà une médaille d’argent olympique ! C’est génial. Nous avons bien sûr essayé de faire encore mieux aujourd’hui, mais l’équipe hôte de nous a laissé aucune chance de la dépasser. »
Steven Holcomb, qui cède son titre à Alexander Zubkov, réussit à enlever le bronze après avoir un moment occupé la 4e place. « Nous sommes venus ici pour gagner une médaille, c’est exactement ce que nous avons fait. Ce a été un course ardue, très serrée, nous savions que Zubkov était vraiment rapide. C’était lui l’homme à battre, et il ne s’est pas laissé faire ! ».


Photos de Sotchi 2014

À LA UNE