Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Alexander Zubkov revient pour gagner à Sotchi

SOTCHI 2014

Options

Alexander Zubkov revient pour gagner à Sotchi

Alexander Zubkov revient pour gagner à Sotchi
©Getty Images

07/02/2014

Seul champion du monde russe de l’histoire, en bob à deux en 2011, deux fois médaillé olympique, le pilote d’Irkoutsk est déterminé à briller devant son public sur la piste Sanki de Sotchi. Alexander Zubkov sera un sérieux prétendant au podium, aussi bien en bob à deux qu’en bob à quatre.

Après avoir disputé quatre éditions des Jeux Olympiques d’hiver, dont sa première en 1998 à Nagano en luge où il s’est classé 20e, Alexander Iourievich Zubkov décide de prendre sa retraite sportive à l’été 2010. Il s’est déjà constitué le plus beau palmarès de l’histoire du bobsleigh russe, étant le seul médaillé olympique sous les couleurs de son pays (argent en bob à deux à Turin en 2006, bronze en bob à quatre à Vancouver en 2010), trois fois vainqueur de la Coupe du monde de la FIBT en 2005, 2006 et 2009, quatre fois médaillé aux Championnats du monde. Estimant manquer de moyens pour poursuivre sa carrière au plus haut niveau, il devient alors ministre des Sports  de sa région d’Irkoutsk en Sibérie, expliquant : « Je n’ai aucune intention de poursuivre ma carrière ».

Mais la perspective de disputer ses cinquièmes Jeux dans son pays, le rêve de remporter la médaille d’or à Sotchi sont plus forts que tout. Après seulement quelques mois, Zubkov est de retour dans son bob à 36 ans, s’apprêtant à vivre les meilleurs moments de sa carrière. Sa saison 2010-2011 est tout simplement extraordinaire. Le 20 février 2011 sur la piste de Königsee (Allemagne), il entre dans l’histoire en remportant le titre en bob à deux avec Alexei Voevoda, devenant le tout premier champion du monde russe de la discipline. Dans l’intervalle, Zubkov aligne quatre victoires consécutives en Coupe du monde. Il remporte le trophée en bob à deux en fin de saison, terminant également sur le podium en bob à quatre.  « Bien sûr, je me prépare pour les Jeux de Sotchi » explique-t-il alors. « Je ne suis pas revenu pour une seule saison ! Nous avons discuté avec les officiels et nous sommes parvenus à cette décision. Les responsables de la Fédération de bobsleigh russe savent ce qui doit être fait si nous voulons obtenir de grands résultats. Cette saison, nous avons fini dans le top 6 de toutes les étapes de la Coupe du monde. C’est quand même un gros truc ! ».

Les bobs russes arrivent lancés à Sotchi

Alexander Zubkov se alors met alors à travailler avec Pierre Lueders, le grand champion canadien (médaillé d’or à Nagano en 1998) et son ancien rival qui devient entraîneur de l’équipe de Russie. « Nous avons été de beaux adversaires et nous nous sommes toujours respectés. Nous travaillons ensemble pour gagner l’or à Sotchi » explique Lueders. « J’aime travailler avec lui ! Nous nous comprenons bien » ajoute Zubkov qui continue dès lors, à l’approche de ses 40 ans, à briller sur toutes les pistes de glace du monde. Il remporte la Coupe du monde de la FIBT 2011-2012 en bob à quatre et conserve son trophée la saison suivante en s’imposant cinq fois en neuf courses, tout en prenant la médaille d’argent lors des Championnats du monde de Saint-Moritz en 2013.

En cet hiver olympique 2013-2014, Zubkov multiplie les podiums avec le colosse Alexei Voevoda à deux, auquel se joignent Alexey Negodaylo et Dmitryi Trunenkov à quatre. Les bobs russes et leur pilote vedette arrivent lancés à Sotchi ! 

« Évidemment, avec l’âge, cela devient plus difficile d’obtenir de bons résultats, je dois donc m’entraîner encore plus pour rester au contact de mes rivaux. Mais aussi longtemps que ma santé me le permettra, je travaillerai aussi dur que je le pourrai. Sotchi arrive, et je fais tout pour rester au sommet de ma forme » explique Alexander Zubkov, rivé vers son objectif doré. Et ce n’est pas tout. Après ses cinquièmes Jeux, il pourrait encore disputer les Championnats du monde 2017 qui auront lieu…  sur la piste olympique « Sanki » dans la vallée de Krasnaya Polyana. De nouvelles pages d'un palmarès déjà formidable vont sûrement bientôt s’écrire.

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE