Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Albert Demchenko au septième ciel

Sotchi 2014

Options

Albert Demchenko au septième ciel

Albert Demchenko au septième ciel
©Getty Images (2)

07/02/2014

Il dévale les piste de luge depuis son plus jeune âge, est en équipe de Russie depuis 1990 et a participé à ses premiers Jeux Olympiques il y a 22 ans à Albertville. Aujourd’hui, le médaillé Russe Albert Demchenko va être avec le sauteur japonais Noriaki Kasai, quadragénaire comme lui, le seul à disputer ses septièmes Jeux d’hiver à Sotchi.

Albert Demchenko est né dans une petite ville de l’Oural, en bordure de la Sibérie, une région connue pour ses longues journées d’hiver. « J’ai été élevé dans une grande famille », raconte-t-il, « j’étais un enfant très agité. Quand j’ai commencé à pratiquer le sport, cela m’a permis de m’éloigner de la rue, d’arrêter de me promener sans but de maison en maison. Mes parents étaient ravis de me voir encadré par des adultes, et quand ma carrière a décollé, ils ont été particulièrement heureux de mes résultats sur la scène mondiale. C’est devenu leur plus grand fierté ».

A 13 ans, Albert Demchenko est déjà un excellent lugeur, il remporte un médaille d’argent dans une épreuve internationale juniors disputée sur la piste de Winterberg en Allemagne. En 1990, à 19 ans, il intègre l’équipe de Russie et dispute ses premiers Jeux sur la piste de La Plagne en février 1992 où il se classe 9e en simple et 8e en double, sa première spécialité, en compagnie d’Alexey Zelensky. A Lillehammer en 1994, il est 9e en simple et 7e en double. A Nagano en 1998, Albert Demchenko se classe 10e double. C’est en fait dans les années 2000, avec l’expérience de la trentaine, que la carrière du lugeur russe va véritablement décoller. Et de quelle manière !

Champion d’Europe, Coupe du monde, podium olympique !

Après les Jeux de Salt Lake City, où il obtient son meilleur résultat jusque là, 5e en simple, Albert remporte la Coupe du monde de la FIL 2004-2005. A Turin en 2006, il prend la médaille d’argent derrière l’Italien Armin Zöggeler. Il est sacré champion d’Europe la même année, puis en  2010, et remporte deux médailles d’argent mondiales en 2012. Entre temps, il est passé tout près du podium à Vancouver 2010 en prenant la 4e place.

 
 
Et le voilà sur ses terres, à Sotchi, pour ses septièmes Jeux, avec la fraîcheur de ses 42 ans. Vendredi 7 février, il a participé à un entraînement matinal sur la piste Sanki. « La session a démarré à 8h du matin » raconte-t-il, « Ce que je préfère ? C’est plutôt le soir, quand ma tête et mon corps son correctement éveillés. On verra comment ça se passera. La piste est opérationnelle depuis trois ans déjà, et nous avons déjà pu l’étudier à fond. Selon moi, c’est une des meilleures au monde. En termes de design, de logistique et de préparation pour les Jeux, elle est selon moi meilleure que les pistes des six précédents Jeux ». Et il ajoute « On verra comment les choses se dérouleront. Ai-je pour projet de disputer encore les Jeux dans quatre ans ? Tout d’abord, il s’agit de réussir dans ceux-ci ! ».

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE